> >

[] [ ]

La mort du football

(Tags)
 
la russite du plus grand cureur de nez du football Emir Abdelkader 0 2014-07-14 09:04 AM
Football : les pendules lheure du Mondial brsilien Emir Abdelkader 0 2014-06-12 01:57 PM
Mondial 2014 de football : Echos de Sorocaba Emir Abdelkader 0 2014-06-09 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La mort du football

La mort du football



La nouvelle du dcs dun joueur de la JSK, samedi soir, est tombe comme un couperet. Dabord, parce quil y a eu mort dhomme dans une rencontre de football ; ensuite, parce que le sport roi sacheminait vers une catastrophe de ce genre depuis des annes et que les pouvoirs publics se voilaient la face en faisant mine dignorer que nos stades sont devenus, au fil des ans, un haut lieu de la violence et de la dlinquance. Les images de ces fourgons de police blinds qui accompagnent les supporters chaque entre et sortie des stades renseignent sur la situation dltre qui caractrise le football national. Les responsables politiques nignorent pas cela. Mais, dans leur fuite en avant perptuelle, ils prfrent fermer les yeux que de provoquer un sisme en prenant des mesures radicales qui peuvent aller jusqu la suspension du championnat en attendant que des solutions concrtes soient trouves ce phnomne qui va en saggravant. La mort dAlbert Eboss ny changera rien. La raison ? Les supporters ne vont plus au stade pour admirer un spectacle, mais pour en ressortir avec le sentiment de fiert davoir humili ladversaire. Et quand cest ladversaire qui, au comble de la honte, gagne domicile, la frustration atteint son point culminant : actes de vandalisme, dsordre, change dinjures et de vulgarits, mles et depuis hier meurtre. Considrer lauteur du jet de pierre fatal comme le seul coupable du drame qui vient de se drouler au stade du 1er-Novembre serait une nouvelle drobade face une affaire minemment politique et profondment sociale. Nayons pas peur des mots : le football national exerce une influence trs ngative sur la jeunesse algrienne laquelle il napprend rien, sinon brandir un poignard et jouter qui ferait preuve de plus dagressivit et de grossiret. En face, sur le carr vert, les joueurs ont depuis fort longtemps dsappris dfendre les couleurs du club dont ils portent le maillot ; ils jouent pour largent devant des supporters qui ne payent que pour la victoire. Ou la mort.

M. A.-A.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La mort du football




09:32 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,