> >

[] [ ]

Bouteflika va-t-il nommer son frre Sad ministre dEtat ?

(Tags)
 
Algrie : Premier ministre de Bouteflika, un job usant Emir Abdelkader 0 2014-04-10 03:06 PM
Lancien colonel Ahmed Bencherif charge Bouteflika et son frre Emir Abdelkader 0 2014-03-29 05:16 PM
Said Bouteflika a le droit de dfendre son frre prsident Emir Abdelkader 0 2014-03-22 02:32 PM
Algrie: Said Bouteflika,dans lombre du frre Emir Abdelkader 0 2014-01-28 08:55 AM
Bouteflika limoge son frre Sad, de lIntox Emir Abdelkader 0 2013-05-12 03:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Bouteflika va-t-il nommer son frre Sad ministre dEtat ?

Aprs le limogeage de Belkhadem : Bouteflika va-t-il nommer son frre Sad ministre dEtat ?






Des rumeurs persistantes parlent, ces derniers jours, dune probable dsignation officielle de Sad Bouteflika au poste de ministre dEtat, conseiller personnel du prsident de la Rpublique. Ces rumeurs ont-elles une relation avec le soudain limogeage dAbdelaziz Belkhadem, lancien homme de confiance dAbdelaziz Bouteflika et sa radiation du FLN o il lui dsormais interdit ne serait-ce que de garer sa voiture aux abords du sige du parti ? Depuis la dcision du prsident Bouteflika de participer aux lections de 1999, son frre cadet, Sad, sest toujours montr ses cts. Avant mme llection de son frre au poste de prsident de la Rpublique, Sad Bouteflika passait dj pour son conseiller le plus proche, bien que le candidat ft entour dune panoplie de personnalits qui formaient alors le gotha de la classe politique nationale. Parmi ces derniers, figuraient en bonne place le dfunt Larbi Belkheir, lancien chef de gouvernement Ali Benflis, lancien ministre de lIntrieur Daho Ould Kablia et lancien attach militaire Rachid Assat. Quinze ans plus tard, et chemin faisant, Sad Bouteflika sest impos comme linterlocuteur incontournable la Prsidence. Une position qui sest davantage confirme aprs la maladie du chef de lEtat. En effet, ds son premier malaise en 2005, Abdelaziz Bouteflika, dont la mfiance maladive envers linstitution militaire nest un secret pour personne, avait pris ses dispositions pour assurer ses arrires et viter que le pouvoir lui chappe. Son second malaise, autrement plus grave un accident vasculaire crbral que son entourage avait, au dpart, tent de minimiser , a renforc les pouvoirs de Sad Bouteflika dont lomnipotence la prsidence de la Rpublique fait dire certains quil y occupe quasiment la fonction de vice-prsident. Agissant dans lombre, nintervenant pas dans les mdias hormis sa dernire sortie dans un quotidien arabophone reprise par un site francophone proche dAmar Sadani et nassumant jamais de faon directe et ouverte quelque dcision politique, Sad Bouteflika est nanmoins connu pour avoir t derrire la dsignation de plusieurs ministres et autres responsables dinstitutions diverses. La nomination dAhmed Ouyahia au poste de chef de cabinet du Prsident, avant la prsidentielle davril dernier, avait t interprte comme une tentative de certains milieux influents dcarter un Sad Bouteflika devenu encombrant du fait que son nom revenait sur toutes les langues, accus quil est de tout et de rien. Mais une telle ventualit relve de limpossible, rectifient les connaisseurs du srail, qui savent que le prsident Bouteflika serait prt sacrifier tous ses collaborateurs, lexception de son frre. Il ne faut pas oublier que le limogeage de Belkhadem est intervenu quelque temps aprs la mise la retraite de plusieurs trs proches conseillers de Bouteflika et que linamovible et trs influent chef de cabinet, le dfunt Larbi Belkheir, avait d se rsigner accepter le poste dambassadeur Rabat aprs avoir fait office de bote noire des arcanes du palais dEl-Mouradia bien avant que Bouteflika ne sy installt et nen prt les commandes. Sad Bouteflika, lui, est toujours l et il ne sen ira quavec le dpart du Prsident.

M. At Amara








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika va-t-il nommer son frre Sad ministre dEtat ?




11:12 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,