> >

[] [ ]

Lmotion, et aprs ?

(Tags)
 
Lun aprs lautre Emir Abdelkader 0 2014-08-23 12:27 PM
Algrie : la vie aprs le jihad Emir Abdelkader 0 2014-03-10 02:41 PM
Trois ans apres son deces Emir Abdelkader 0 2014-02-11 11:28 AM
Profanation de lemblme national: Grande motion dans le pays Emir Abdelkader 0 2013-11-03 02:39 PM
Aprs le discours du roi du Maroc ... Emir Abdelkader 0 2012-11-10 03:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lmotion, et aprs ?

Lmotion, et aprs ?

Aprs avoir rivalis dmotion et stre pousss du coude pour tre le plus triste, les dirigeants concerns par le drame qui a cot la vie au joueur Eboss semploient fuir leurs ventuelles responsabilits. Le prsident de la JSK a, le premier, anticip sur dhypothtiques sanctions. La JSK nest pas responsable de cet acte. Le jet de projectiles existe dans tous les stades du pays, quon dcide de jouer tout le championnat national huis clos, je suis daccord, mais la JSK nest pas responsable.
Peut-tre y a-t-il, en effet, des jets de projectiles dans tous les stades du monde, mais tous les rglements du monde responsabilisent les clubs qui reoivent quant au comportement de leurs publics dans leurs stades de domiciliation. Aprs tre all jusqu suggrer la piste de laccident, Hannachi charge, prsent, larbitre qui, en naccordant pas un penalty son quipe, aurait provoqu la colre des supporters. Mais l, non plus, aucun de ces rglements ne prvoit la responsabilit de larbitre quant la raction du public
Nous voil donc retombs dans ce type de dbats, o les intresss nen finissent pas de se refiler la patate chaude et finissent toujours par se rejoindre dans un enterrement consensuel du problme : Il y a tragdie, mais il ny a pas de responsable ! Et les affaires reprennent de plus belle, confortes par le rgne confirm de la loi du silence.
Le scnario est immuable : lon sagite au moindre scandale qui vient dclater avant dengager le dossier dans les infinis mandres des instructions et des procdures. O il aura tout le temps de senliser.
Lon ne permettra pas que lorganisation de lactivit soit remise en cause dans son organisation actuelle. Vecteur de propagande populiste, mais aussi carrefour dun affairisme politico-financier, elle engage des intrts bien trop grands et des coteries bien trop puissantes pour que lon prenne le risque daller au bout de la question que pose le meurtre dun joueur dans un stade.
Dans ce domaine, comme dans dautres, les drames et les scandales se succdent, engendrant les mmes interpellations mais connaissant les mmes sorts : lenlisement qui prpare loccultation. Les scandales qui ont clat dans lagriculture, lnergie, la construction dautoroute, pour ne citer que les plus mdiatiques, attendent leurs pilogues, depuis dix ans pour certains. Et lon ne semble pas press de tirer les choses au clair. Peu peu, les voquer finit par relever de linsistance et du radotage malsains.
Les choses devant rester en ltat, le pouvoir nous a invent le culte de la stabilit. Tout ce qui peut suggrer le changement dans un ordre soigneusement mis en place pour les besoins de sa rapine et de sa dure est peru comme subversif, voire tratre. La mise en ligne dune vido montrant des fonctionnaires supposs en pleine action de vandalisme, au lieu de susciter dabord une enqute sur les faits dnoncs, a conduit son auteur en prison. On limagine difficilement aujourdhui, mais il ne serait pas tonnant que, dans pas trs longtemps, la dnonciation du crime du stade de Tizi Ouzou relve aussi de latteinte limage ou lintrt du pays.
Car lintrt du pays, cest lintrt de ceux qui lui imposent le silence. Pendant que la prdation se poursuit, la vraie image du pays restera alors cache.





M. H.




 

()

« ... | »

: 1 ( 0 1)
 

Lmotion, et aprs ?




10:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,