> >

[] [ ]

Eboss : les adieux de la Kabylie

(Tags)
 
lettre posthume au regrett Albert Eboss Emir Abdelkader 0 2014-08-26 06:35 PM
Albert Eboss : Un joueur qui a conquis le cur des Algriens Emir Abdelkader 0 2014-08-25 01:04 PM
Mort de Eboss : Le camerounais tu par la btise humaine Emir Abdelkader 0 2014-08-25 12:55 PM
Mort d'Albert Eboss au stade de Tizi Ouzou :... Emir Abdelkader 0 2014-08-25 12:52 PM
Dcs du joueur de la JSK Albert Eboss touch par un projectile Emir Abdelkader 0 2014-08-24 11:10 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Eboss : les adieux de la Kabylie

Son frre est venu rcuprer ses effets personnels Tizi Ouzou

Eboss : les adieux de la Kabylie






La ville de Tizi Ouzou aura vcu, une fois de plus, de grands moments dmotion et de douleur hier aprs-midi avec la visite trs attendue dAlex Bodjongo, le frre an du regrett Eboss disparu tragiquement, rappelons-le, samedi dernier, la fin du match de championnat JSK-USMA disput au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Alex Bodjongo qui tait accompagn de Lo, le manager camerounais bien connu du regrett Eboss, est arriv de France hier la mi-journe en provenance de Paris o il rside.
À laroport international Houari-Boumediene, il a t accueilli par le prsident Hannachi et quelques dirigeants de la JS Kabylie qui lont aussitt accompagn Tizi Ouzou pour respecter le vu dAlex qui, selon la tradition camerounaise, devait rcuprer les effets personnels du dfunt et sincliner sa mmoire sur les lieux du drame.
Aprs une pause-djeuner Isser, vers 14h, la dlgation est arrive Tizi Ouzou vers 15h o elle a t reue dans la stricte intimit par le wali de Tizi Ouzou qui, au nom de toute la wilaya de Tizi Ouzou, a tenu lui prsenter les condolances les plus attristes des autorits locales et de toute la population de Kabylie, un geste solennel que lan des Bodjongo aura apprci et qui la particulirement mu. Le cortge prend alors la direction de la cit EPLF de la Nouvelle-Ville o rsidait le regrett Eboss qui jouissait dune grande estime populaire auprs des voisins et des riverains comme la constat de visu lhte de Tizi Ouzou qui a t accost par plusieurs rsidents qui ont profit de cette occasion douloureuse pour prsenter leurs condolances et confirmer de vive voix toute lestime quils avaient pour leur idole Eboss.
Tradition oblige, Alex fait le tour de la maison et rcupre, dans un silence religieux, tous les objets personnels et les effets vestimentaires du petit frre chri comme il a tenu le rpter maintes reprises.
Ensuite, direction le stade du 1er-Novembre o Alex voulait se recueillir la mmoire de son frre cadet avant dtre accompagn par le prsident Hannachi et quelques dirigeants de la JSK au commissariat central de la ville pour signer, comme le stipule la rglementation algrienne, le dpt de plainte contre X.

Alex Bodjongo : Je ralise toute lestime de la Kabylie pour Eboss !
Les traits tirs et visiblement mu par la perte tragique de son frre cadet, mais aussi par toutes les marques de sympathie et de compassion quil aura constates de visu tout au long de sa visite dans la ville des Gents tant au niveau des autorits locales que chez les citoyens de Kabylie et les nombreux supporters de la JSK qui ne sont pas prs doublier leur grande star ravie laffection de sa famille la fleur de lge. Cest une preuve trs dure pour ma famille et pour moi car ctait mon petit frre chri. Je sais quil tait ador en Kabylie, une rgion quil aimait particulirement, et je sais aussi quil tait trs chouchout par ses dirigeants mais le destin a t cruel. Je sais que ce sont des choses qui arrivent dans la vie mais nous avons bien du mal surmonter une telle preuve, dira Alex Bodjongo qui a quitt la ville de Tizi Ouzou vers Alger afin de rallier lhpital militaire dAn Nadja en fin de journe pour se recueillir sur la dpouille de ltre cher avant son rapatriement prvu aujourdhui par avion spcial 17h.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Eboss : les adieux de la Kabylie




08:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,