> >

[] [ ]

le monde va voir natre une tatisation du djihadisme

(Tags)
 
pour y voir clair dans le micmac des groupes rebelles de Centrafrique Emir Abdelkader 0 2014-07-26 03:17 PM
La diversit derrire le djihadisme Emir Abdelkader 0 2014-07-18 03:18 PM
Dassh, le nouveau sigle du djihadisme globalis Emir Abdelkader 0 2014-07-01 03:55 PM
Isral dit prfrer voir Al-Qaida au pouvoir en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-09-19 02:43 PM
Voir les femmes enceintes en public... Emir Abdelkader 0 2013-07-26 04:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool le monde va voir natre une tatisation du djihadisme

État islamique : le monde va voir natre une tatisation du djihadisme






LE PLUS. Le groupe djihadiste auto-intitul État islamique (EI) contrle dsormais une rgion cheval entre lIrak et la Syrie et ses conqutes se poursuivent. Est-ce un piphnomne gopolitique ou une installation potentiellement durable ? Olivier Hanne, islamologue, et Thomas Flichy de La Neuville, spcialiste du monde iranien, proposent leur analyse de la situation.



La brusque mergence de lEtat islamique (EI) nest pas un piphnomne gopolitique, une construction fragile voue seffondrer sous les coups des Peshmergas kurdes ou des bombardements occidentaux.

Elle se prsente l'inverse comme un vnement cl qui branle les stratgies amricaines tablies depuis 2001.

Un renversement complet de politique

En effet, la liquidation du rgime de Saddam Hussein a gnr un chaos interne lIrak qui menace aujourd'hui sa production ptrolire. Devant ce risque, les Etats-Unis cherchent aujourdhui prserver les zones de production au sud dans la partie shite et au nord dans le Kurdistan.

Lexploitation du gaz de schiste amricain ne rend pas indispensable limportation de gaz irakien. En revanche, il est important dempcher une mainmise de la Chine, devenue ladversaire principale des Etats-Unis, sur ces ressources stratgiques.
Pour ce faire, les Amricains ont dcid de mettre fin la progression de lEI. Armer les Kurdes ou dautres minorits au dtriment des islamistes sunnites se prsente, lvidence, comme un renversement complet de politique. En effet, le Kurdistan arm menacera terme la Turquie, allie traditionnelle de lAmrique, car les Peshmergas voudront venir en aide aux Kurdes du sud-est de la Turquie.

Aprs avoir sponsoris le mouvement rebelle syrien contre Bachar al-Assad, les Etats-Unis dcouvrent quils ne pourront limiter lavance djihadiste sans sappuyer sur le dictateur honni.

Enfin, comment contenir lessor du califat sans le soutien de lIran et des populations shites irakiennes, qui ont russi bloquer lavance de lEI vers le sud ? Au cours des derniers mois, les Etats-Unis, se sont ostensiblement rapprochs de lIran tout en prenant leurs distances avec Isral, critiquant notamment mots feutrs lopration militaire Bordure protectrice (juillet-aot 2014). Ce mouvement sest aujourdhui acclr.

Une tatisation du djihadisme

Les Etats-Unis mnagent toutefois encore leur mauvais alli saoudien, terroris par la menace dun Etat islamique pouvant le faire voler en clats. De fait, le wahhabisme saoudien se veut dynastique et ralise que lEIa une prtention thocratique et universelle. Obama na dailleurs pas mis de protestation l'encontre des bombardements saoudiens en Libye, État destin devenir la mtastase nord-africaine de lEI, un mirat sous obdience du califat irakien.

Le monde voit ainsi natre une tatisation du djihadisme, commence dans lAfghanistan des Talibans en 2001 puis dans lAzawd malien en 2012. Dautres mirats pourraient prparer bientt leur closion.

(DR Olivier Hanne)


À linverse, le Qatar, lui aussi alli des Etats-Unis, et par lequel sont passes une partie des armes destination des rebelles syriens, fait dsormais lobjet de toutes les mfiances en raison de son soutien aux courants islamistes sunnites. Contrairement au wahhabisme saoudien, les Qataris professent un salafisme qui a vocation stendre. Pour faire rgner la loi de Dieu, tous les allis sont bons prendre.

De nouveaux rapports vont se nouer

Le choix par les Etats-Unis dune politique raliste au Moyen-Orient, qui est en train de prendre de court les chancelleries europennes, se traduit par un nouvel quilibre dont les lments majeurs sont les suivants : la Turquie, menace lest par le Kurdistan arm est fragilise en raison de son soutien aux islamistes syriens et libyens. Isral, qui a le plus grand mal stabiliser la bande de Gaza, peut tenter de jouer lalliance avec lEgypte afin de se prsenter comme un glacis empchant la connexion entre le califat Irakien, son mirat Libyen et ses implants africains.

Ce duo deviendra terme la "muraille objective" contre le danger islamiste. Lantagonisme entre le Qatar et lArabie Saoudite est exacerb.

Enfin, de nouveaux rapports vont se nouer entre les puissances identitaires que sont lIran et la Russie, qui ont mis triomphalement sur une politique raliste du temps long, et l'Amrique dObama, englue dans ses contradictions diplomatiques.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

le monde va voir natre une tatisation du djihadisme




06:43 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,