> >

[] [ ]

Qui est Steven Sotloff, le 2e otage amricain excut par l'Etat islamique ?

(Tags)
 
L'Etat islamique: de pre inconnu? Emir Abdelkader 0 2014-08-30 03:20 PM
Syrie : la mre dun otage amricain implore le chef de lEI Emir Abdelkader 0 2014-08-28 12:06 PM
LEtat islamique excute des dizaines de soldats syriens capturs dans le nord Emir Abdelkader 0 2014-08-28 11:38 AM
L'Etat islamique revendique... Emir Abdelkader 0 2014-08-20 09:47 AM
Aqmi annonce avoir excut un otage franais au Mali Emir Abdelkader 0 2013-03-20 05:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Qui est Steven Sotloff, le 2e otage amricain excut par l'Etat islamique ?

Qui est Steven Sotloff, le 2e otage amricain excut par l'Etat islamique ?






L'Etat islamique revendique et diffuse les images de la dcapitation de Steven Sotloff, un journaliste de 31 ans. Son portrait.

Steven Sotloff, 31 ans, second journaliste amricain aprs James Foley qui aurait t excut par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) selon une vido non encore authentifie diffuse mardi, couvrait depuis plusieurs annes le monde musulman avec prudence et respect.
"Obama, la vie de cet Amricain dpend de votre prochaine dcision", avaient auparavant prvenu les combattants de l'EI l'adresse du prsident.
Fin aot, sa mre dsespre avait suppli le chef des insurgs, Abou Bakr al-Baghdadi, d'pargner son fils : "Vous, le calife, pouvez accorder l'amnistie. Je vous demande, s'il vous plat, de librer mon enfant", avait-t-elle implor dans une vido, affirmant que son garon de 31 ans tait "un journaliste innocent", qui s'tait rendu au Proche-Orient "pour couvrir les souffrances des musulmans aux mains de tyrans".
LireLa mre d'un otage supplie l'EI d'pargner son fils Captur en aot 2013

Port disparu depuis 13 mois, Steven Sotloff aurait t kidnapp le 4 aot 2013 Alep, en Syrie, prs de la frontire avec la Turquie, mais son enlvement avait t tenu secret.
Ce natif de Miami (Floride, sud-est), diplm en journalisme de l'Universit de Central Florida, a travaill la pige pour le magazine "Time", l'hebdomadaire amricain "Christian Science Monitor", la publication "Foreign Policy" et plus rcemment pour le journal "World Affairs".
Il avait vcu au Ymen pendant des annes, parlait bien l'arabe, aimait profondment le monde musulman [...]", avait tweet Anne Marloe, une amie du journaliste qui l'avait rencontr lors du conflit libyen.

"Il m'avait frapp par son ct rflchi et mature, absolument pas une tte brle", avait-elle aussi confi au Miami Herald, en ajoutant que le reporter tait trs "respectueux de la culture musulmane".
Sur Instagram ou Facebook, le journaliste publiait des images poignantes de civils prisonniers de conflits qui les dpassent, comme des enfants d'un camp syrien de rfugis.
Sur Twitter, il voquait le conflit en Syrie, aprs le Printemps arabe en Egypte, le rgime libyen, mais s'panchait aussi sur son quipe favorite de basket, Miami Heat.
"Est-ce que c'est mal de vouloir se concentrer sur la Syrie mais de ne penser qu' la reprise des finales de Heat ?", demandait-il dans un de ses derniers tweets.
Expriment et prudent

"Sotloff est jeune, drle et irrvrencieux", selon Janine di Giovanni, ditrice du Moyen-Orient "Newsweek", qui avait travaill avec lui en Syrie.
Il vivait Benghazi, en Libye, il vivait vraiment l-bas, c'est l'un de ces rares reporters free-lance qui pensent qu'ils doivent vivre sur place pour bien faire leur boulot."

Son plus rcent employeur "World Affairs" l'avait dcrit sur la chane ABC comme "un journaliste rflchi, honnte qui s'attache comprendre les choses avec une perspective locale et rapporter ses conclusions avec franchise. Il est sans aucun doute courageux".
Ben Taub, journaliste free-lance, l'avait rencontr en Turquie, la frontire avec la Syrie, peu avant son enlvement. Ils avaient discut du passeur qui l'aiderait franchir la frontire dans un ultime voyage en Syrie pour "une bonne histoire dont il avait gard les dtails".
"Il en avait marre"

Selon lui, "il tait expriment [...] il tait prudent et il m'a dit qu'il en avait marre".
Aprs plusieurs bires au seul bar de Kilis, Sotloff m'a dit qu'il en avait assez d'tre pass tabac, qu'on lui tire dessus et qu'on l'accuse d'tre un espion", raconte-t-il.

"Il m'a dit qu'il voulait arrter pour un temps ses reportages, au moins sur les conflits au Moyen-Orient et peut-tre reprendre des tudes en Floride [...] Mais d'abord il voulait faire un dernier trajet en Syrie."
Ben Taub croit que le nom de son passeur est arriv aux oreilles des djihadistes par la faute d'un photographe canadien imprudent, qui cherchait lui-mme se rendre en Syrie mais y avait renonc la dernire minute.
Aprs la dcapitation de James Foley, la famille de Sotloff avait lanc une ptition pour appeler le prsident Barack Obama prendre "les mesures immdiates pour sauver [sa] vie par tous les moyens ncessaires".





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Qui est Steven Sotloff, le 2e otage amricain excut par l'Etat islamique ?




05:00 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,