> >

[] [ ]

Al-Nosra, nouvelle carte syrienne, pour lOccident?

(Tags)
 
Nosra contre tous larme syrienne lance la bataille du sud Emir Abdelkader 0 2014-05-20 03:06 PM
LOccident utilise la dmocratie pour lgitimer l'ingrence Emir Abdelkader 0 2014-03-29 05:12 PM
Gopolitique arabe : une nouvelle carte ?+ Emir Abdelkader 0 2013-09-12 04:20 PM
quand le Qatar recrute au Maghreb pour Jabhat Al Nosra Emir Abdelkader 0 2013-03-26 03:42 PM
Seule la carte didentit pour le passage des frontires Emir Abdelkader 0 2013-01-06 04:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Al-Nosra, nouvelle carte syrienne, pour lOccident?

Al-Nosra, nouvelle carte syrienne, pour lOccident?






Sur le conflit syrien, les Occidentaux se retrouvent confronts une situation qui tourne au cauchemar pour eux. Ils savent dsormais que dans ce pays, ne se font face que les forces du rgime et les combattants islamistes extrmistes appartenant, soit au Front Al-Nosra, soit lEtat islamique, groupes tous deux inscrits dans leurs listes des organisations terroristes reprsentant une menace pour les scurits nationales du camp occidental.
Le bras arm de lopposition syrienne, dite modre, lASL, sur laquelle les Occidentaux ont fond des espoirs, sest proprement effondr et se retrouve dans lincapacit de peser sur lissue du conflit qui ne dpend plus que du rsultat de la confrontation entre larme rgulire du rgime et les groupes islamistes extrmistes.
Pour quelle stratgie ont-ils opt, face cette tournure prise par la guerre en Syrie, qui met fin aux illusions quils ont entretenues, sur les capacits militaires de lASL, et par voie de consquence, sur le rle que pouvait jouer lopposition modre, quils voyaient, ni plus ni moins, arrivant au pouvoir Damas, leffondrement inluctable du rgime de Bachar al-Assad ? Elle est, on ne peut plus brumeuse, si lon tient compte quils dclarent ne vouloir, ni la victoire, et donc du maintien du rgime, ni celle des groupes islamistes extrmistes, qui, au cas o ils dferont ce rgime, ne feront aucune place leur protge quest lopposition syrienne, dite modre.
Sous prtexte que lEtat islamique menace lEtat irakien, au bord de leffondrement, suite la droute que ses combattants ont inflige larme de Bagdad, les Etats-Unis sactivent former une coalition internationale, dont la lgitimit leur servirait dcran une intervention militaire, incluant comme champ oprationnel le territoire syrien, dont lEtat islamique occupe une large portion.
Mais en ralit, le volet syrien de cette intervention vise lobjectif de sen prendre galement aux forces du rgime de Damas. Ce que les ptromonarchies de la rgion mettent comme condition, pour leur adhsion la coalition que John Kerry sactive mettre en place. Elles ont mme plaid pour que le Front Al-Nosra, pourtant qualifi dorganisation terroriste, ne soit pas la cible de cette intervention.
Pour quil en soit ainsi, ce groupe islamiste extrmiste, conseill par ses sponsors monarchiques, fait depuis peu des gestes, dont il espre quils auront pour effet dattnuer la rputation sanglante et extrmiste qui est la sienne, auprs des Occidentaux.
Dici ce que ce le Front Al-Nosra ne soit comptabilis parmi les membres de la coalition anti-Etat islamique et anti-rgime syrien, dans le mme temps, il scoulera peu de temps, car les Saoudiens, les Qataris, et mme la Turquie et la Jordanie, y travaillent fbrilement auprs des Occidentaux.
Nayant pas le projet dinstaurer un Califat islamique, dont la seule vocation terrorise les mirs, le Front Al-Nosra ne les inquite pas, car ayant pour doctrine religieuse le wahhabisme, dont leurs Etats sont les propagateurs. Son arrive au pouvoir, Damas, arrangerait les affaires de lArabie saoudite et des mirats du Golfe.
Pour les Syriens, cela reviendrait changer une dictature laco-communautariste contre celle dun groupe religieux, non moins dictatorial, et absolument plus rtrograde.
Ce que les Occidentaux sapprtent leur imposer, en se prtant servilement aux exigences des ptromonarchies, pour qui cette issue au conflit syrien est un objectif au service duquel ils ont mis toute linfluence dont elles disposent, grce leurs faramineuses ressources financires et nergtiques.



(Kharroubi Habib in Irib)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Al-Nosra, nouvelle carte syrienne, pour lOccident?




01:00 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,