> >

[] [ ]

Libye : Comment Alger et Washington veulent neutraliser les djihadistes

(Tags)
 
Libye : Probable intervention militaire dAlger ou du Caire Emir Abdelkader 0 2014-08-01 06:12 PM
Libye : Washington justifie son raid Benghazi Emir Abdelkader 0 2014-06-20 08:43 PM
Comment et pourquoi Alger a accueilli la famille El Gueddafi Emir Abdelkader 0 2014-05-30 06:12 PM
Washington recommande ses ressortissants de quitter immdiatement la Libye Emir Abdelkader 0 2014-05-28 02:47 PM
La fivre du mondial sempare de la capitale, DAlger la blanche Alger la verte Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-05
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Libye : Comment Alger et Washington veulent neutraliser les djihadistes

Libye : Comment Alger et Washington veulent neutraliser les djihadistes






Alors quAlger, avec Doha et Ankara, tente dexploiter les hostilits lintrieur des groupes arms islamistes en Libye, Washington, de son ct, veut poursuivre ses oprations commando pour capturer des chefs terroristes.


Le prsident Abdelaziz Bouteflika semble en dsaccord avec la solution propose par le prsident gyptien, Abdelfattah Al Sissi, qui na pour le moment rien pu raliser sur le terrain : le soutien militaire et logistique du Caire au gnral Haftar na pas apport les rsultats souhaits. Lapproche algrienne envisagerait, selon des sources scuritaires, de soutenir les Frres musulmans libyens et les groupes salafistes non djihadistes (ou salafistes scientifiques) pour contrler le pays et dtruire les milices takfiristes et extrmistes.
Do la rcente rencontre de Bouteflika avec le leader dEnnahdha tunsien, Rached Ghannouchi. La vision algrienne rejoint celle du Qatar qui souhaite fortifier la position des groupes islamistes non extrmistes pour faire face aux plus radicaux et aux supporters libyens de Daesh. Sur le terrain, une vraie guerre sest dclenche entre les Frres musulmans libyens et les brigades qui les soutiennent, dun ct, et les milices takfiristes extrmistes, de lautre.
Nos sources affirment que des contacts secrets ont eu lieu entre Alger, Ankara et Doha pour fournir toutes les conditions favorables aux groupes non radicaux sous rserve quils se rangent sous lautorit lgale et constitutionnelle de la Libye, Bouteflika ayant conscience que la Turquie et le Qatar possdent plusieurs cartes importantes en Libye. En parallle, Alger simplique directement dans le bourbier libyen, car inquite quant au dplacement de la menace terroriste de la Libye vers lAlgrie.
khawaredj
La guerre entre les Frres musulmans libyens et les forces extrmistes a effectivement commenc avant mme la bataille de laroport de Tripoli. Les villes de Dernah et de Misrata ont connu des affrontements et des liquidations ainsi que des arrestations ciblant des activistes des Frres musulmans, des actes mens par des groupes arms djihadistes.
A rappeler ici lassassinat de Salah Charnah, un des leaders des Frres musulmans libyens, prsident dune association caritative. En fait, les Frres musulmans auraient pressenti le danger et les menaces que font peser les extrmistes contre eux aprs le dclenchement de la guerre en Syrie, entre Daesh et le Front islamique, n en 2013, regroupant plusieurs groupes, dont les Frres musulmans. Daesh considre ces derniers comme des apostats, alors que les Frres musulmans qualifient LEtat islamique au Levant et en Irak de khawaredj, extrmistes et impies.
Black list
Washington semble avoir opt pour une toute autre dmarche : capturer, lors doprations commando, les terroristes recherchs les plus importants. Selon une source scuritaire algrienne, les Amricains mobilisent, pour ces oprations, une quantit impressionnante de renseignements trs prcis concernant ces chefs terroristes accuss par Washington de menacer ses intrts vitaux ou ses ressortissants.
Car aprs la capture dAbou Anass Al Liby et Abou Khattala de la katiba Abou Obeida Ben Al Djerrah, les Etats-Unis gardent en tte de leur liste Mohamed Ali Al Zahawi, mir du puissant Anar Charia ainsi quAbou Obeida Al Zawi, de son vrai nom Chaabane Messoud Hediya, commandant de la Salle des oprations des rvolutionnaires libyens. Ce dernier serait le plus proche dAl Qada mre en Libye depuis la capture, par un commando amricain, dAbou Anass en octobre 2013 Tripoli.
En fait, Abou Obeida est le plus recherch par les Amricains, note une source scuritaire algrienne. Il se prtend grand lettr, a tudi au Ymen et est aussi auteur de plusieurs livres religieux. Deux autres noms figurent sur la liste amricaine : Sofiane Ben Qamou, lancien chauffeur dOussama Ben Laden, et Abou Hadjer Osman Djallal, qui dirige une partie de la katiba extrmiste Abou Mohdjen Al Tafi, qui a prt allgeance Daesh et qui active dans le transit des recrues vers la Syrie.
Le dernier et non moindre des chefs terroristes dans le viseur de Washington est lAlgrien Mokhtar Belmokhtar, cens tre le cerveau de lattaque de Tiguentourine en janvier 2013. Selon plusieurs rapports scuritaires algriens et trangers, il aurait t localis dans le Sud-Ouest libyen.


Washington aura sa seconde base militaire au Niger

Le Dpartement de la Dfense amricain sapprte ouvrir une deuxime base de drones dans la ville carrefour du nord du Niger, Agadez. A 350 km de la frontire algrienne et 200 km dArlit o se trouvent les exploitations duranium et o sont stationnes des troupes franaises.
Lannonce faite dans les colonnes du Washington Post a t accompagne de messages rassurants sur la bonne coopration entre la France et les Etats-Unis. Pour preuve, laide financire de 10 millions de dollars accorde dbut aot par le Pentagone larme franaise sous forme de ravitaillement en vol pour les avions et de transport de troupes.
Cette plateforme doprations et de surveillance arienne disposera de drones de reconnaissance non arms, probablement de type Predator, et ce, pour observer les territoires malien et libyen. La base de Niamey, dj oprationnelle depuis plusieurs mois, se verra probablement charge de couvrir le Sud et garder un il sur les activits de Boko Haram dans la rgion entre le Nigeria et le Cameroun.
Dailleurs, cest partir de cette base de Niamey que les Amricains ont lanc leurs oprations ariennes pour tenter de localiser les lycennes kidnappes par lorganisation djihadiste au nord du Niger. Larme amricaine a renforc sa prsence dans le Sahel ; elle est prsente Bamako travers un petit contingent dofficiers de liaison, Ouagadougou o un dtachement des forces spciales est stationn et o toute la coordination pour lenvoi de troupes et de militaires privs seffectue.
Elle est aussi prsente au Niger et au Tchad o elle supporte les oprations de drones Predator de larme franaise. Avec le dispositif Barkhane qui stire de Bamako NDjamena, lexplosion des effectifs des troupes Camp Lemonier Djibouti et la prochaine ouverture dune base navale amricaine au Sngal, on assiste une militarisation accrue de ce qui tait, il y a peu, un ocan de tranquillit au sud du tropique du Cancer. Akram Kharief

Aziz M.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Libye : Comment Alger et Washington veulent neutraliser les djihadistes




09:17 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,