> >

[] [ ]

Hmida Ayachi : Jaccuse le clan prsidentiel

(Tags)
 
Amara Benyouns, un soutien encombrant du clan prsidentiel Emir Abdelkader 0 2014-05-26 02:22 PM
Le clan prsidentiel achte des espaces... Emir Abdelkader 0 2014-03-19 04:04 PM
Sofiane Djilali : Le clan prsidentiel panique Emir Abdelkader 0 2014-03-06 04:18 PM
Le clan prsidentiel se prpare-t-il pactiser... Emir Abdelkader 0 2014-02-28 07:08 PM
Pourquoi le clan prsidentiel cible Toufik Emir Abdelkader 0 2014-02-04 02:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Hmida Ayachi : Jaccuse le clan prsidentiel

Hmida Ayachi : Jaccuse le clan prsidentiel






Acharnement ! Le directeur gnral de lEntreprise algrienne de presse (ENAP), Abdelkrim Hammouche, a t limog, hier, pour avoir imprim le quotidien arabophone Djazair News.


A la tte de cet organisme public depuis dix ans, Abdelkrim Hammouche a t saisi, dans la journe dhier, verbalement par les services du ministre de la Communication pour lui notifier sa fin de fonction.
La dcision sera formalise, aujourdhui, avec la dsignation dun intrimaire. Nos tentatives pour joindre le ministre de la Communication pour avoir sa version des faits ont t vaines. La dcision de limoger le patron de lENAP suite limpression dun quotidien sapparente un vritable acharnement politique contre le journal et son directeur de publication, Hmida Ayachi.

Frapp dune interdiction de publication par la Socit dimpression du Centre (SIA), depuis le 26 juin 2014, le quotidien arabophone, Djazair News, a pu revenir dans les kiosques depuis hier, avec une version hebdomadaire imprime chez lENAP. Un dfi pour Hmida Ayachi qui estimait que son journal tait victime dune dcision politique inique. Cependant, le journal risque, une nouvelle fois, de ne pas paratre la semaine prochaine faute dimprimeur. Le patron du journal, a affirm que Djazair News nest pas frapp dune suspension administrative ou judiciaire. Le directeur de lENAP a bien inform le secrtaire gnral du ministre de la Communication quil allait imprimer notre journal, explique-t-il.
Une cabale
Visiblement en colre, Hmida Ayachi a parl, hier, dune dcision arbitraire qui vise anantir dix ans defforts intellectuels et journalistiques. Redoutant la disparition de son journal, lanc en janvier 2004, Hmida Ayachi a dnonc une atteinte grave la libert dexpression et ddition. Ils veulent me faire payer mes positions contre le quatrime mandat du prsident Bouteflika, lance-t-il. Selon lui, linterdiction de publier son journal ne relve pas dun contentieux commercial. Cest un prtexte pour masquer une dcision politique. Le ministre, lui-mme, me lavait confirm, rvle-t-il.
M. Ayachi, qui se dit dtermin ne pas baisser les bras, accuse ouvertement le clan prsidentiel dtre linstigateur de cette cabale. Jaccuse le clan prsidentiel, une force occulte qui agit en actionnant les responsables du secteur. Cest un acharnement contre le journal et contre moi en tant quintellectuel qui a refus de marcher avec eux pour un quatrime mandat, dclare-t-il. M. Ayachi affiche sa dtermination dfendre, par tous les moyens, son journal et menace de faire une grve de la faim devant le ministre de la Communication ou dans lenceinte de la maison de la presse qui porte le nom dun martyr de la libert de la presse, Tahar Djaout.
Dans le premier et probablement le dernier numro de Djazair News, M. Ayachi a adress une lettre ouverte au Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et au ministre de la Communication. Il voque lassassinat dun journal dans des conditions floues et revanchardes qui est un acte contraire la morale. Votre silence est une atteinte vos responsabilits et vos consciences et lhonneur de vos fonctions (), crit-il. En interpellant le ministre de la Communication, Hmida Ayachi ne sest pas montr tendre avec son ami, Hamid Grine.
Les moments de puissance lis des rapports de force ne sont pas ternels, ils sont, tt ou tard, vanescents. Toi lamateur des biographies des gants de la politique et lecteur assidu de lhistoire, je te suggre de relire le Prince de Machiavel avec une approche positive. Il va sans doute tapprendre beaucoup de choses, cela pourra, sans doute, tviter la mme chute que celle des autres ministres, avant toi, devenus des ratons nausabonds (), ajoute-t-il.


Hacen Ouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Hmida Ayachi : Jaccuse le clan prsidentiel




10:54 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,