> >

[] [ ]

Le pouvoir dos au mur

(Tags)
 
Le MDS renvoie dos dos le pouvoir et lopposition Emir Abdelkader 0 2014-06-14 07:39 PM
Le pouvoir se cherche des appuis Emir Abdelkader 0 2014-05-10 03:38 PM
Le pouvoir exagre les menaces Emir Abdelkader 0 2014-04-14 02:21 PM
Le pouvoir lche lENTV... Emir Abdelkader 0 2014-03-19 04:10 PM
MANIFESTATIONS DE RUE: la hantise du pouvoir Emir Abdelkader 0 2014-03-10 07:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,936 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le pouvoir dos au mur

Le pouvoir dos au mur



Souder les rangs et former les bataillons. Les forces du changement dmocratique se mettent en ordre de bataille.


Les principales figures de lopposition au pouvoir se donnent rendez-vous, aujourdhui au sige du RCD, pour laborer leur stratgie en vue de crer un rapport de force dans la socit aidant au changement dun rgime finissant. Elles entament avec force le chantier du changement dmocratique. Et pendant ce temps, le pouvoir renvoie limage dune dconnexion politique.
Signe dun atermoiement et du peu dassurance sur la conduite tenir, surtout aprs lchec patent des consultations sur la rvision de la Constitution.

Ainsi, le socle de lopposition slargit, alors que la base politique du pouvoir de Bouteflika se rtrcit, posant plus que jamais la question de sa lgitimit. Cest donc lopposition qui inaugure avec force la rentre avec la tenue de la seconde runion aprs la rencontre de Zralda, le 10 juin pass, qui vise galement confirmer la volont et la disposition des acteurs politiques militant en faveur de linstauration dun nouvel ordre politique.
Trois mois aprs la confrence de Zralda, les partis et personnalits politiques de lopposition activant sous la bannire de la Coordination pour les liberts et la transition dmocratique (CLTD) ont pu rapprocher leurs points de vue et rduire leurs divergences. Durant la priode dt, les partis dopposition ont anim la scne politique en multipliant les initiatives. Les universits dt ont servi de tribunes aux nombreuses personnalits politiques pour marteler lurgence du changement.
Lavenir de la nation est en danger, le rgime est bout de souffle, il faut dpasser limpasse actuelle et amorcer rapidement un changement dmocratique dans lordre et de manire pacifique. Cest le mot dordre autour duquel les leaders de lopposition se mobilisent. Le second round de lopposition devrait donner naissance une sorte de comit de suivi que dirigeront vraisemblablement, les anciens chefs de gouvernement, Mouloud Hamrouche, Ali Benflis, Sid Ahmed Ghozali et Ahmed Benbitour, appuys par les partis composant la CLTD. Si pour linstant lagenda nest pas encore fix, la rencontre dEl Biar devra dboucher galement sur la mise en place dun groupe de travail, llaboration dune feuille de route et de la stratgie suivre.
Le temps des convergences
A en croire les organisateurs de ce sommet de lopposition, toutes les conditions sont runies pour russir cette tape de construction dmocratique. Un de ces signes, cest lappel du Ple des forces du changement que mne lancien candidat la prsidentielle, Ali Benflis, dans lequel il exprime clairement que cest en rangs souds autour dune vision rassembleuse de sortie de la crise politique actuelle que lopposition assumera vritablement sa responsabilit envers notre peuple de le convaincre que le parcours historique du rgime actuel tire sa fin, quun projet de renouveau existe et quune alternative politique salvatrice est possible.
En somme, mesure que le bloc national pour le changement se met en place et semploie briser limpasse du rgime, lquipe au pouvoir nose toujours pas faire le pas, alors que tous les indicateurs politiques sont au rouge. Le pays est coinc dans un prilleux pige, cinq mois aprs la reconduction de Abdelaziz Bouteflika pour un quatrime mandat prsidentiel.
Vendu comme un gage de stabilit, le maintien de Bouteflika la tte de lEtat naura servi au final qu aggraver un statu quo multiforme. Une brzina. Un Prsident absent et un pays sans voix et sans direction. Les forces du changement sinquitent des consquences dune conduite hasardeuse des affaires de lEtat et sonnent lalerte. Des personnalits de poids nhsitent pas solliciter linstitution militaire pour intervenir ou du moins convaincre le chef de lEtat de la ncessit de parvenir un consensus pour viter un effondrement total du pays. Les signes du chaos sont perceptibles alors que le voisinage rgional senlise dans des conflits violents. La fuite en avant des dcideurs civils et militaires peut savrer coteuse. Le temps nest plus un alli.

Hacen Ouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le pouvoir dos au mur




03:38 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,