> >

[] [ ]

Fivre aphteuse : Ce quon ne nous dit pas

(Tags)
 
La fivre aphteuse est l Emir Abdelkader 0 2014-08-03 02:44 PM
Ghardaa : Nous sommes des rfugis chez nous Emir Abdelkader 0 2014-07-18 02:58 PM
Rapprochons-nous de tout ce qui nous unit Emir Abdelkader 0 2014-02-03 11:56 AM
La fivre du mondial sempare de la capitale, DAlger la blanche Alger la verte Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:22 PM
Algrie-Burkina Faso : La fivre monte Emir Abdelkader 0 2013-11-18 01:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Fivre aphteuse : Ce quon ne nous dit pas

Fivre aphteuse : Ce quon ne nous dit pas






A moins dun mois de lAd El Adha, le gouvernement a autoris la rouverture, aujourdhui, des marchs aux ovins. Les vtrinaires et les spcialistes sinquitent du risque de contamination trs lev de la fivre aphteuse.


1 - La contamination du cheptel ovin est possible, voire dj entame
Il y a un peu plus dun mois, Karim Boughanem, le directeur des services vtrinaires au ministre de lAgriculture affirmait El Watan Week-end que la contamination de la fivre aphteuse des bovins aux ovins tait impossible. Mais aujourdhui, les vtrinaires que nous avons contacts dclarent le contraire. En effet, selon les spcialistes, le risque zro nexiste pas. Akli Moussouni, expert en agronomie, en est aussi certain : Scientifiquement, cette fivre est transmissible aux ovins. Il ne faut donc pas croire que le risque dinfection de ces derniers nest pas probable..
Cet avis est largement partag par Djelloul Chenouf, vtrinaire Bouira : Le fait que le cheptel ovin ne soit pas infect jusquici ne veut pas dire que le virus nest pas transmissible aux moutons, il peut toucher les ovins nimporte quel moment. Un expert agricole estime mme que tous les ingrdients sont runis pour que la transmission du virus se dclare : Dabord, la frquentation des mmes pturages par les cheptels ovins et bovins. Or on sait quun contact direct ou indirect - par les excrments ou la respiration, par exemple - suffit la transmission de la maladie. Par ailleurs, on parle des moutons, mais la fivre aphteuse, transmissible tous les bi-onguls, est aussi susceptible daffecter les sangliers.
Le problme, daprs le docteur Djamil Abdennebi, cest quun mouton peut attraper le virus sans en dvelopper les symptmes. Ce nest mme que dans de rares cas que ces derniers dveloppent des symptmes (aphtes, fivre...). A quelques jours de lAd El Adha, les autorits se veulent rassurantes, mais il existe forcment ce quon appelle des porteurs sains, cest--dire des animaux porteurs du virus mais qui ne sont pas malades (ils ne montrent pas de signes cliniques, ndlr), qui peuvent trs bien tre une source de contamination, nuance le Dr Boussafel, vtrinaire Stif.
Par ailleurs, la dcision prise par le ministre de rouvrir les marchs aux ovins exclusivement ne contribue pas rassurer les professionnels du secteur, bien au contraire. Si la circulation des moutons, autorise en vue de lAd, nest pas accompagne de surveillance accrue, elle engendrera une nouvelle vague de contamination aux ovins, craint Akli Moussouni. Le Dr Boussafel le rejoint : Sils samusent rouvrir les marchs aux bestiaux, le dispositif de scurit doit tre maintenu afin dviter tout risque de contamination nouvelle. Les facteurs de transmission ntant pas tous contrlables, le Dr Ifrik de Tizi Ouzou avertit : Tous les lments qui taient en contact direct avec la fivre aphteuse peuvent contaminer les cheptels sains. Par exemple, le camion qui transporte les animaux malades, les vtements que porte lleveur alors quil est en compagnie de ses bovins infects, ses bottes, etc., sont des vecteurs importants.
2 - Le ministre ne contrle pas la situation aussi bien quil le dit
La situation est stabilise et matrise, a dclar le ministre de lAgriculture et du Dveloppement rural, Abdelouahab Nouri le 6 septembre dernier Souk Ahras. Cependant, dire que la situation est sous contrle est un vu pieux conteste un expert agricole. Ces nouvelles dclarations, faites pour rassurer les consommateurs, ont eu, sur de nombreux spcialistes, leffet inverse. Lexpert Akli Moussouni indique : La rpartition du cheptel dans lespace mais aussi la mentalit des leveurs, qui rechignent dclarer les btes malades, font quil ny a pas une totale adhsion cette campagne de vaccination et me laisse donc douter de la stabilit de la situation. Dautres vtrinaires, les docteurs Ifrik et Boussafel, partagent ce point de vue : Etant donn que cette fivre atteint des animaux sauvages, la situation reste trs difficile matriser, et dautres foyers pourraient bien voir le jour avec la rouverture des marchs aux bestiaux, compte tenu du fait que les vaccinations nont pas touch toutes les exploitations.
Lexpert agricole vient tayer cet avis : La maladie couve et ce nest pas en quelques semaines que lon parvient sen dbarrasser. Selon lui, si jamais le cheptel ovin est contamin, il serait beaucoup plus difficile pour les services vtrinaires de le vacciner, car lAlgrie compte 24 millions dovins contre 1,9 million de bovins. Le cheptel est aussi plus pars, son recensement moins prcis et le pays naurait pas les doses de vaccin suffisantes. Le mme discours convenu chez les fonctionnaires, les leveurs, les bouchers... montre quun mme mot dordre a t donn en vue de rassurer le consommateur. Car le principal risque serait deffrayer le consommateur dont le comportement affecterait le march.
3 - Le prix de la viande a baiss mais le consommateur na rien vu
Alors que la baisse du prix du buf est le premier impact enregistr dans un pays o la fivre aphteuse se rpand, en Algrie, les prix sont rests stables : 1300 1500 DA le kilo pour le buf et 1400 1500 DA le kilo pour lagneau. Akli Moussouni pense quil existe une explication logique cela : En Algrie, la baisse des prix nobit pas des normes, car un ensemble de mcanismes informels font que les prix ne baissent pas. En ralit, lexplication se trouve plutt chez les commerants. Car, comme le souligne le docteur Boussafel, vtrinaire Stif, dans les abattoirs, le prix de la viande a baiss jusqu atteindre les 300/350 DA ! Ce sont les bouchers qui ont maintenu le seuil habituel alors quils achtent leur viande prix bas. Economiquement, la fivre aphteuse a engendr dimportantes pertes, selon Akli Moussouni, cause de larrt des activits des leveurs, malgr la compensation que leur a promis lEtat.

Bouira : Les leveurs rejettent les indemnisations

Les leveurs de Bouira craignent encore une propagation de la fivre aphteuse. Ruins par cette maladie qui a entran labattage de plus de 5000 btes, beaucoup dleveurs, surtout ceux ayant bnfici des aides de lAnsej, rejettent en bloc les indemnisations annonces par le dpartement de Abdelouahab Nouri au lendemain de la dtection de nombreux foyers dans plusieurs wilayas.
Le ministre accorde, 24 millions de centimes par tte bovine touche et 13 millions pour les btes abattues. Une source de la DSA de Bouira nous explique que cette indemnit peut atteindre 240 000 DA pour une vache laitire ou une gnisse. Cela reprsente 80% de la valeur de lanimal, et ce, en prenant en compte les estimations des services agricoles, indique-t-on. Les leveurs jugent ce montant drisoire. Jai t compltement ruin. La maladie a dtruit compltement mon cheptel, se lamente un leveur de la commune de Taghzout.
La direction des services agricoles de la wilaya traite, aujourdhui, 151 dossiers dindemnisations. Ce chiffre correspond au nombre dleveurs recenss dans notre wilaya. Nous avons procd dj lindemnisation de 131 leveurs et lopration est toujours en cours. , a dclar Rachid Morceli, le DSA de Bouira. (Amar Fedjkhi)

Ryma Maria Benyakoub et Sofia Ouahib






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Fivre aphteuse : Ce quon ne nous dit pas




01:07 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,