> >

[] [ ]

Ces hommes politiques dont la carrire dpend...

(Tags)
 
Ministres et hommes politiques parlent du Mondial et des chances de lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-06-12 11:24 PM
Les ex-dirigeants du FIS ont t invits titre d'hommes politiques Emir Abdelkader 0 2014-06-11 11:03 PM
Sept femmes dont cinq nouvelles Emir Abdelkader 0 2014-05-05 07:30 PM
Le mariage par la fatiha ,Une ruse dont les hommes usent et abusent Emir Abdelkader 0 2013-09-07 02:46 PM
Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-01-29 04:38 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Ces hommes politiques dont la carrire dpend...

Ces hommes politiques dont la carrire dpend dun simple trait de plume de Bouteflika






Abdelaziz Belkhadem quitte officiellement la prsidence de la Rpublique. Le dcret mettant fin aux fonctions du ministre dÉtat conseill spcial auprs du prsident Bouteflika a t publi ce jeudi 11 septembre au Journal officiel. Lancien patron du FLN Belkhadem prend donc sa retraite ; une retraite force impose par la conjoncture politique. Lhomme na pas chapp la rgle impose par le prsident Bouteflika depuis son intronisation au sommet de lÉtat en 1999. À dfaut de ne pouvoir cohabiter avec ses adversaires, Bouteflika finit toujours par signer leur mort politique . Belkhadem nest ni la premire, ni la dernire victime.
La mthode Bouteflika
En 2003, Bouteflika dcide de se sparer de son chef du gouvernement Ali Benflis. Son crime ? Sa dcision de se porter candidat aux prsidentielles de 2004. Un geste considr comme tant de la haute trahison . La sentence est svre. Tout comme Belkhadem, Benflis a t chass du pouvoir et du FLN. Ses soutiens ont t humilis, carts des postes de responsabilit. Le Prsident a russi effacer le nom et la prsence de son adversaire sur la scne politique. Benflis tente de rebondir dix ans aprs, un retour difficile pour certains, quasiment impossible pour dautres.
Trait de plume
Ahmed Ouyahia en a fait lexprience. Lactuel chef de cabinet du Prsident a got au chmage politique plusieurs fois sous le rgne de Bouteflika. Il a t contraint de quitter la direction de son propre parti, cela aprs avoir t ject du gouvernement en 2012.
Depuis 1999 et jusqu preuve du contraire, le destin des personnalits politiques au pouvoir a t toujours aux mains du prsident de la Rpublique. Le sort rserv ces trois anciens chefs du gouvernement renseigne un tant soit peu sur les paradoxes de la pratique politique dans le pays, ces trois dernires dcennies. Premire conclusion : la dure de vie des hommes politique ou bien encore des hommes au pouvoir dpend du degr dobissance affich envers le prsident Bouteflika. Deuxime constat, qui est plus grave encore : ces hommes politiques nexistent que par la fonction quils occupent la prsidence ou au gouvernement. En fait, ce sont beaucoup plus des fonctionnaires politiques que des hommes politiques, sans aucune base militante. Leurs carrires dpendent dun simple trait de plume du Prsident. Du jour au lendemain, ils disparaissent de la scne politique, en attendant des jours meilleurs. Bouteflika lui-mme en a fait lexprience durant sa traverse du dsert. Et rcemment Benflis, Belkhadem et Ouyahia.
Des fonctionnaires politiques
Ces trois hommes censs tre des militants dans de grands partis politiques nont, dailleurs, pas russi, hors pouvoir, mobiliser leurs militants pour leur cause. O sont-ils les 200 membres du CC revendiqu par Belkhadem ? Quest ce qui a amen les plus fidles dAhmed Ouyahia rejoindre les frondeurs au RND contre lui ? Et pourquoi les pro-Benflis au FLN nont rien pu faire pendant les lections prsidentielles davril 2014 ? Sous le rgne de Boutflika, le militantisme politique a reu de srieux coups. Il a cd la place lallgeance politique .
Belkhadem sen est servi pour convaincre ses partisans de mener la fronde au FLN. Jusqu la dernire minute, Belkhadem insistait sur lappui quil avait auprs du Prsident. Un appui prsent comme un grand atout politique , explique un membre du FLN. Aprs la dcision de Bouteflika de le limoger, ses partisans ont compris son mensonge et lont lch , poursuit notre source. Les partisans de ces trois figures politiques savent mieux que les autres que sans lappui de Bouteflika la marge de manuvre dOuyahia, Belkhadem et Benflis est quasiment nulle.


TSA-Algrie | Tout sur l'Algrie

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ces hommes politiques dont la carrire dpend...




01:20 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,