> >

[] [ ]

L'humanitaire britannique David Haines dcapit par l'EI

(Tags)
 
Cuba envoie 6 tonnes daide humanitaire Gaza Emir Abdelkader 0 2014-09-13 07:26 PM
Un 2e journaliste amricain dcapit par les djihadistes de lEI Emir Abdelkader 0 2014-09-03 11:44 AM
Irak : lEI dcapite un combattant kurde Emir Abdelkader 0 2014-08-29 10:35 PM
David contre Goliath Emir Abdelkader 0 2014-05-29 04:45 PM
Ashton dmonte les allgations de Gilles Pargneaux sur la situation humanitaire Tindouf Emir Abdelkader 0 2014-05-21 05:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
L'humanitaire britannique David Haines dcapit par l'EI

L'humanitaire britannique David Haines dcapit par l'EI






Aprs les deux journalistes amricains, l'Etat islamique s'en est pris un Britannique.



L'Etat islamique (EI) a revendiqu, samedi 13 septembre, la dcapitation d'un nouvel otage, le travailleur humanitaire britannique David Haines, au moment o les États-Unis multiplient les initiatives pour btir une coalition internationale contre le groupe jihadiste qui svit en Irak et en Syrie.
L'EI a diffus un message vido montrant le meurtre de David Haines, 44 ans, a rapport le centre amricain de surveillance des sites islamistes SITE. Il s'agit de la troisime excution de ce type en un mois, aprs celles de deux journalistes amricains galement otages en Syrie, James Foley et Steven Sotloff.
Dans cet enregistrement de 2 minutes 27 secondes, intitul "Un message aux allis de l'Amrique", le groupe jihadiste reproche au Royaume-Uni d'avoir rejoint la coalition des États-Unis, qui mnent des frappes ariennes contre l'EI en Irak.
Vous tes volontairement entrs dans une coalition avec les États-Unis contre l'État islamique, comme votre prdcesseur Tony Blair l'a fait avant vous, suivant une tendance parmi nos Premiers ministres britanniques qui ne peuvent pas trouver le courage de dire non aux Amricains", dit le bourreau, le visage dissimul, en s'adressant au Premier ministre britannique David Cameron.

Cet homme, qui pourrait tre le mme que dans les vidos des excutions de Foley et Sotloff, ajoute que cette alliance "acclrera votre destruction" et plongera les citoyens britanniques dans une "autre guerre sanglante et ingagnable". Il menace par ailleurs d'excuter un autre otage britannique, qui apparat la fin de la vido.
Un meurtre "ignoble"

Peu aprs la diffusion du message vido, David Cameron a vivement ragi en dnonant un "meurtre ignoble et rvoltant".
Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces meurtriers et faire en sorte qu'ils rpondent de leurs actes, quel que soit le temps que cela prenne", a-t-il ajout dans un communiqu publi par Downing Street.

David Cameron devait prsider dimanche matin une runion interministrielle de crise (Cobra) pour faire le point sur la situation, a-t-on ajout de mme source.
Le prsident amricain Barack Obama a aussitt exprim sa solidarit avec son alli britannique, promettant lui aussi de traquer les meurtriers du Britannique et de dtruire l'EI.
De son ct, Franois Hollande a exprim "sa solidarit la famille de David Haines et la Grande-Bretagne", dnonant un "odieux assassinat" qui "montre une nouvelle fois combien la communaut internationale doit se mobiliser contre Daesh, organisation de la lchet et de l'abjection".
Vers des frappes britanniques ?

Engag dans l'humanitaire depuis 1999, David Haines avait t enlev en Syrie en mars 2013. Il effectuait sa premire mission pour l'ONG franaise Acted en tant que responsable logistique dans le camp de rfugis d'Atmeh, un village syrien prs de la frontire turque. Sa famille avait dans la journe adress un appel ses ravisseurs pour sa libration.
Son frre, Mike Haines, a ragi en rendant hommage un "bon frre... qui a t rcemment tu de sang froid. Il tait et est aim par toute sa famille et nous manquera terriblement", ajoute-t-il dans un communiqu.
L'annonce de son excution intervient alors que Londres intensifie ses efforts face la menace de l'Etat islamique. Londres a annonc mardi envoyer pour 2 millions d'euros de mitrailleuses lourdes et de munitions aux forces kurdes d'Irak pour lutter contre les jihadistes. Avant cette annonce, le Royaume-Uni avait envoy de l'aide humanitaire et des armes provenant de pays tiers en Irak.
David Cameron "n'exclut rien" non plus concernant des frappes contre l'Etat islamique, a dclar jeudi son porte-parole.
"Dtruire" l'EI

L'EI a proclam un "califat" la fin du mois de juin avec sa tte son leader, l'Irakien Abou Bakr al-Baghdadi. Ce "califat" s'tend sur de larges zones d'Irak et de Syrie conquises par ses combattants.
Pour lutter contre les jihadistes, Washington s'efforce de mettre sur pied une vaste coalition internationale et le secrtaire d'Etat amricain John Kerry a cherch samedi rallier l'Egypte cette "guerre" que les Etats-Unis ont dclare contre l'EI.
En visite au Caire, le chef de la diplomatie amricaine a jug que l'Egypte tait en "premire ligne" dans la lutte "anti-terroriste", au terme d'un marathon diplomatique qui l'a conduit Bagdad, Amman, Jeddah (Arabie saoudite) et Ankara.
John Kerry bouclait une mission rgionale destine engranger les soutiens pour cette coalition mondiale destine, selon Barack Obama, "affaiblir" puis "dtruire" l'EI.
Rendez-vous lundi Paris

Dans son offensive diplomatique, John Kerry avait obtenu jeudi Jeddah l'engagement, ventuellement militaire, de dix pays arabes, dont l'Arabie saoudite.
Aprs de longues hsitations, le prsident Obama, pouss agir aprs la dcapitation par l'EI des deux journalistes amricains, a expos le 10 septembre sa stratgie contre l'EI. Il a annonc une extension de la campagne arienne amricaine en Irak, o 1.600 militaires amricains seront dploys au total pour appuyer les forces armes irakiennes, en termes d'quipements, de formation et de renseignement.
Barack Obama s'est aussi dit prt frapper l'EI en Syrie et s'est engag doper l'aide militaire aux rebelles syriens modrs qui combattent la fois l'EI et le rgime de Damas. Une premire bauche de la coalition internationale se dessinera lundi Paris o se tient une confrence internationale sur l'Irak et sur la lutte contre le groupe extrmiste sunnite.
Pour prparer cette runion, le prsident franais Franois Hollande s'tait rendu vendredi en Irak, promettant d'aider "encore davantage militairement" ce pays, dont les troupes mal entranes et peu loyales ne parviennent pas faire face l'EI et bnficient de l'aide des combattants kurdes et chiites et des frappes amricaines depuis plus d'un mois.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

L'humanitaire britannique David Haines dcapit par l'EI




08:29 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,