> >

[] [ ]

Points de vue divergents sur la Libye

(Tags)
 
Violences en Libye : ... Emir Abdelkader 0 2014-07-17 11:21 AM
Les points de perspective de Zeroual Emir Abdelkader 0 2014-03-22 04:27 PM
Bachar Al Assad gagne des points et du temps Emir Abdelkader 0 2014-02-09 02:31 PM
La libye refuse la cration dune unit pour protger lONU en Libye Emir Abdelkader 0 2013-12-17 02:50 PM
Libye Libye : extradition de Mahmoudi, son avocat dnonce "des pratiques de voyous" Emir Abdelkader 1 2012-06-26 04:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Points de vue divergents sur la Libye

Points de vue divergents sur la Libye



La visite du chef dtat-major des armes franaises en Algrie na pas t commente par la presse franaise.


Les consquences dune nouvelle intervention militaire en Libye seront dsastreuses pour ce pays et pour le voisinage. Les effets de la premire intervention de lOtan qui a mis fin la vie dEl Gueddafi et plong la Libye dans une situation de chaos scuritaire, sont l et nont pas fini dalarmer toute la rgion, notamment cause de lincontrlable mouvement des armes.
Les ambitions franaises de renouveler une intervention militaire en Libye ont de quoi susciter bien des inquitudes sur un embrasement qui risque de dpasser les frontires libyennes.

La dernire visite du chef dtat-major des armes franaises en Algrie avait donn lieu bien des analyses de la part de la presse algrienne relayant le principe de non-intervention militaire algrienne hors de ses frontires. La presse franaise est reste, quant elle, bien avare en articles sur cette visite intervenant dans un contexte o la France tente de faire rallier les pays du Maghreb son expdition libyenne. Le niet dAlger exprim par son chef de la diplomatie, Ramtane Lamamra, et son offre de dialogue tenir en Algrie entre les Libyens ne sont pas pour tonner la partie franaise. Mais au-del de cette rponse prvisible et qui a sans doute touch les portes de lElyse avant quelle ne soit dlivre la presse, il serait utile de noter que le choix de participer ou non une intervention militaire ne se dcide pas lors de la visite dun chef des armes.
Ces dcisions se prennent, du moins du ct franais, au niveau politique ; le chef des armes est pour sa part concern par les aspects oprationnels. Do linterrogation sur lobjet rel de la visite du gnral Pierre de Villiers en Algrie (Alger et Biskra) pendant que Lamamra affirmait que lAlgrie ne fera pas partie de lexpdition militaire en Libye. De Villiers a-t-il t invit livrer les intentions de lintervention technique en Libye ou est-il venu demander aux Algriens une assistance extra-muros, cest--dire en dehors des frontires libyennes en cas dopration militaire dans le pays voisin ? Le silence assourdissant de la presse franaise napportant pas de rponse, a t habill par deux sites anglophones, lun est turc, World Bulletin, et le deuxime est moyen-oriental, Middleeast Monitor, qui se sont intresss la visite du responsable militaire franais en Algrie et ont cit une source diplomatique algrienne anonyme sur le sujet.
Les officiels algriens dsirent discuter avec le chef des armes franais, Pierre de Villiers, de garanties permettant dviter de cibler des civils, si intervention militaire occidentale il y a, et le dploiement dune force capable de prserver la scurit pour les Libyens une fois lintervention termine, indique le site turc World Bulletin en citant un diplomate anonyme sexprimant lagence turque Anadolu. Ce diplomate aurait dclar que lAlgrie avait conditionn son appui lopration si ces deux exigences taient garanties. Et dajouter : LAlgrie nest pas convaincue quune intervention militaire agirait en faveur de la stabilit en Libye, en rappelant lanarchie et linstabilit rgnant dans ce pays voisin depuis la dernire intervention de lOtan en 2011.
La mme source prcise en outre que : LAlgrie craint que le degr de violence connaisse une hausse avec une nouvelle intervention militaire ce qui pourrait avoir des consquences sur la scurit dans la rgion du Maghreb.
Le ministre franais de la Dfense, Jean-Yves Le Drian, avait suggr que les troupes franaises postes au Mali seraient mises contribution pour intervenir en Libye. La question est de savoir si lAlgrie permettra une nouvelle fois le survol de son territoire pour ces troupes postes au Mali en partance vers la Libye ou bien ira-t-elle jusqu permettre un passage terrestre ?


Nadjia Bouaricha




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Points de vue divergents sur la Libye




04:04 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,