> >

[] [ ]

Le sort incertain du Royaume-Uni

(Tags)
 
Hassen Yebda bless incertain pour le mondial Emir Abdelkader 0 2014-05-31 10:59 PM
Le sort du tlprdicateur Youssef Al Qaradawi en jeu Emir Abdelkader 0 2014-05-16 07:56 PM
Le royaume saoudien, un royaume de sable craignant leffondrement Emir Abdelkader 0 2014-05-10 03:47 PM
La Tunisie sort de lhiver Emir Abdelkader 0 2014-02-08 03:46 PM
Lavenir incertain ou le pire scnario Emir Abdelkader 0 2013-08-18 02:50 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le sort incertain du Royaume-Uni

Le sort incertain du Royaume-Uni








Trois sondages publis hier ont fait, certes, tat dune victoire du non, mais ont rvl galement une forte proportion dindcis, rendant le rsultat de la consultation daujourdhui imprvisible.


Les autorits britanniques doivent certainement tre en train de se tenir le ventre lheure quil est. Il y a de quoi. Cest aujourdhui qua lieu le rfrendum sur lindpendance de lEcosse. Un oui majoritaire devrait marquer invitablement la fin de lunion vieille de 307 ans entre lEcosse et lAngleterre. Les Anglais devraient subir alors le second plus grand traumatisme de leur histoire, le premier ayant t la perte de lInde en 1947. Lindpendance de lInde a nanmoins la particularit davoir fait perdre au royaume britannique, grce au combat inlassable de Gandhi et Nehru, son statut dempire. Et une indpendance de lEcosse (5,3 millions dhabitants) aura pour effet damoindrir davantage le poids de la couronne britannique.
Cest cette ide de devoir perdre encore de leur prestige et de leur influence en Europe et dans le monde que les Britanniques ne supportent pas. Face de tels enjeux, Londres retient son souffle. Pour viter ce qui sassimile pour eux une catastrophe, David Cameron et lensemble de la classe politique britannique se sont mobiliss, ces dernires semaines, pour dissuader les Ecossais dacter la sparation. David Cameron et ses partisans sont ainsi apparus prt toutes les concessions pour garder lEcosse dans lUnion. Dans leur dclaration solennelle en faveur dune plus grande autonomie de lEcosse, conservateurs, travaillistes et libraux-dmocrates britanniq ues ont mme promis de prserver la formule Barnett, une mthode de redistribution de largent des impts qui a toujours avantag les Ecossais, notamment pour financer leur systme de sant. Mais cette offre a provoqu bien des remous Westminster. Des dputs de tous bords commencent trouver le prix du maintien de lEcosse au sein du Royaume-Uni bien lev et appellent mme, si le non lemporte, la cration dun Parlement strictement anglais pour rparer dventuelles injustices.
Nouveau chapitre
Pour couper lherbe sous le pied des partisans du non, le chef du camp favorable lindpendance, Alex Salmond, a mobilis 40 000 militants pour distribuer trois millions de tracts jusquaux dernires heures de la campagne, selon la presse. Cette indpendance faisons-la !, a appel le leader des indpendantistes dans une lettre solennelle adresse au peuple cossais. Rveillez-vous vendredi matin au premier jour dun pays meilleur. Rveillez-vous en sachant que vous lavez fait, crit-il. Il sagit de prendre en main le destin de votre pays. Ne laissez pas passer cette chance. Ne les laissez pas nous dire que nous ne pouvons pas.
Malgr toutes ces dmonstrations de force, rien nest encore jou. Trois sondages publis hier faisaient, certes, tat dune victoire du non, mais ils rvlaient galement une forte proportion dindcis, rendant le rsultat de la consultation daujourdhui imprvisible. Et avec un record de 97% dlecteurs inscrits sur les listes, chaque vote va compter. Le suspens ne sera aussi que plus grand. Les bureaux de vote ouvrent ce matin 6h GMT et fermeront 21h GMT. Le rsultat du rfrendum devrait tre connu demain (vendredi) en tout dbut de matine.
Quel quil soit, le scrutin changera en profondeur la face du Royaume-Uni. Il est possible aussi que des sujets du royaume voudront suivre lexemple de lEcosse, ce qui programmerait inluctablement lclatement du Royaume-Uni. Cest pourquoi jamais les Anglais nont sembl autant fbriles et aussi inquiets que ces derniers jours. Ils savent mieux que quiconque que puissance rime souvent avec territoire.



Ce que serait le Royaume-Uni sans lcosse

La plupart des juristes saccordent penser que le Royaume-Uni amput de lEcosse serait lEtat successeur qui resterait membre de lUnion europenne, de lOtan et conserverait son sige au Conseil de scurit de lONU, mme sil doit changer de nom et de drapeau. Mais ce sont peu prs les seules certitudes. Lincertitude est de mise sur les contours du futur Etat qui voudrait rejoindre lUE et lOtan. La proclamation de lindpendance interviendrait le 24 mars 2016. Elle serait prcde dpres ngociations.
Londres a refus a priori daccorder Edimbourg lusage de la livre sterling. Reste aussi trancher sur le partage de lor noir de la mer du Nord, de la dette, sur le contrle aux frontires. Il sagira, a averti David Cameron, dun divorce acrimonieux pas dune sparation lamiable. Ce serait une tragdie si le Royaume-Uni volait en clats, a-t-il confi par ailleurs dans une interview diffuse hier par le Times. Le sort politique du chef du gouvernement britannique, qui entend briguer un second mandat en mai 2015, est loin dtre assur.
En cas de victoire du oui, trois options soffriraient lui, relvent les analystes : la dmission, un vote de confiance ou des lections anticipes. John Barnes, expert en histoire constitutionnelle, entrevoit une rvolte des tories sur fond de grave crise conomique. Si les choses tournent mal, le Premier ministre devra faire la chose honorable, a dores et dj indiqu le dput Tory Andrew Rosindell.
Les dirigeants politiques de tous les partis vont payer, estime pour sa part le constitutionnaliste Vernon Bogdanor. Y compris les travaillistes qui perdraient de nombreux lecteurs cossais. Mais le bouc missaire le plus probable serait le Premier ministre. Le ouf de soulagement en cas de victoire du non larrache, pourrait tre de courte dure. Dj, une poigne de dputs anglais, gallois, nord-irlandais rclament une autonomie accrue. Cest aussi le cas de mtropoles comme Manchester et Liverpool.
Par ailleurs, le club des trois amput de lEcosse europhile serait plus tent de quitter lUnion europenne. Il est rappeler que lEcosse a chang une bonne dizaine de fois de statut en 1400 ans. Tantt souverain, tantt vassal, il est depuis trois sicles associ, aux termes de lacte dUnion de 1707.

(R. I.)


Zine Cherfaoui




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le sort incertain du Royaume-Uni




09:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,