> >

[] [ ]

Le blues des plagistes tunisiens

(Tags)
 
le dur retour la ralit des Tunisiens Emir Abdelkader 0 2013-12-17 02:43 PM
les Tunisiens branls par le terrorisme Emir Abdelkader 0 2013-07-31 06:49 PM
Des Tunisiens contre lingrence du Qatar Emir Abdelkader 0 2013-04-22 03:49 PM
Cheikha Moza aux Tunisiens :... Emir Abdelkader 0 2013-04-13 03:18 PM
les mausoles tunisiens en pril Emir Abdelkader 0 2013-02-11 11:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le blues des plagistes tunisiens

Le blues des plagistes tunisiens








La Tunisie a lanc cet t une campagne de bienvenue ladresse des estivants algriens. Ils reprsentent 20% des entres. Pas de quoi remonter le moral des plagistes qui voient, anne aprs anne, leurs bnfices scrouler.




A Gammarth, dans la banlieue nord de Tunis, lhtel Karim ressemble davantage une friche industrielle qu un complexe touristique. Portail rouill, peintures cailles, fentres casses Il ny a gure que les mauvaises herbes qui occupent encore les lieux. Un regard suffit comprendre que les chambres nont plus vu de clients depuis des annes. Lhtel a ferm il y a de longs mois dj. Aujourdhui, difficile de croire que ladresse fut lune des plus prises par les touristes. Des balcons, les estivants avaient le choix entre la vue sur la piscine et celle sur la mer.
Le rivage est dsormais une dcharge ciel ouvert jonche de sacs en plastique, bouteilles vides et autres bris de verre. Sur tout le territoire, la salet atteint de telles proportions que loprateur public de tlphonie, Tunisie Tlcom, a lanc cet t une campagne dvanglisation en offrant une connexion 3G gratuite aux baigneurs qui contribuent au nettoyage des plages. La pollution, ce sont surtout les gestionnaires de plages prives qui en ptissent. La plupart ont dpens plusieurs millions de dinars pour avoir le droit dexploiter la cte. Le soir, une fois les clients partis, je ramasse moi-mme les poubelles. Avec ma voiture personnelle. Ladministration est totalement dmissionnaire, se dsole Ahmed(1).
Le quadragnaire exploite une parcelle de quelques dizaines de mtres carrs La Marsa. Cest la PAL, un organisme dpendant du ministre de lEnvironnement, qui attribue les lots via un systme denchres. La mise prix est de 20 millions de dinars tunisiens(2). Un peu moins de 9000 euros. Depuis quelques annes, les loyers senvolent. La parcelle de Sidi Bou Sad a t cde pour 112 millions, avance Ahmed. Cest impossible rentabiliser en une saison. Comment expliquer de telles sommes ? Le blanchiment dargent, accuse Ahmed. Depuis trois ans, on voit arriver de nouveaux entrants qui jouent la surenchre.
Renchrissement
Jusquen 2011, quelques acteurs se partageaient le march et saccordaient maintenir les prix en-de dun certain plafond. Depuis la rvolution du Jasmin, lentente a vol en clats. Les autorits ferment les yeux pour faire rentrer des liquidits, expliquent les plagistes. Une accusation lourde dmentie par la PAL, qui assure que les occupations temporaires sont attribues de manire transparente aprs tude des dossiers par une commission indpendante. Des tmoignages pareils, lemporte-pice, nont dautre but que de miner limage de la Tunisie, sagace un cadre du ministre du Tourisme.
Le renchrissement du cot de la location nest pas le seul frein au dveloppement. A proximit de nos plages sinstallent des parkings qui rackettent littralement le client. Une fois que vous avez pay deux dinars pour vous garer, que vous reste-t-il dpenser ? snerve Ahmed. Selon lui, la gestion de ces espaces sobtient via des dessous de table verss aux municipalits. Les mairies, cest le berceau de la corruption, peste le gestionnaire.
A ces cueils conjoncturels sajoute linflation structurelle qui mine la Tunisie depuis sa rvolution du Jasmin. 5,9% en 2012 et 6,1% lanne suivante. Aujourdhui, une chaise de plage me cote 21 dinars lachat. Il y a quatre ans, elle valait 10 dinars, affirme Ahmed. Pour autant, je ne peux pas augmenter mes tarifs dune saison une autre parce que les salaires nvoluent absolument pas au mme rythme. Le Caf des Dlices en a fait lamre exprience. Le mythique salon de th chant par Patrick Bruel fut la cible dune campagne de boycott des Tunisiens cause de sa politique tarifaire.
Mont Chaambi
Et impossible de se refaire sur le touriste tranger : ce dernier se fait de plus en plus rare. Selon les dernires statistiques du ministre du Tourisme tunisien, les entres de visiteurs europens sont en recul de 26,9% par rapport 2010, lanne qui a prcd la chute du rgime de Ben Ali. Sur les sept premiers mois de lanne, seuls 32 000 Franais ont visit la Tunisie. En recul de 8,5% en un an. Les troubles scuritaires ont dissuad les plus tmraires. La mort de 14 soldats, la mi-juillet, dans une attaque terroriste au Mont Chambi, la frontire tuniso-algrienne, ne devrait pas aider.
La saison peut-elle encore tre sauve par les touristes maghrbins ? Leur nombre a augment de 6,5% en quatre ans. A eux seuls, les Algriens reprsentent une entre sur cinq. Sauf quils nont pas les mmes habitudes de consommation que les Europens, tempre un saisonnier. Le touriste maghrbin nest pas prt payer sa bouteille deau la buvette quatre fois son prix en picerie. Du ct des agences de voyages, cest un autre reproche qui surgit. La qualit de service qui sest nettement dgrade, se plaignait une grante dans El Watan, le 21 juillet dernier. La plupart des clients qui sont partis sont revenus mcontents.
Lors de sa visite Alger dbut juillet, la directrice gnrale de lOffice national du tourisme tunisien (ONTT) a promis de remdier aux manques. Aidez-nous rgler les problmes pour amliorer la situation, a lanc Wahida Jat. Une campagne de bienvenue spcifique au march algrien a t lance pour amliorer les conditions daccueil et la prise en charge des touristes au niveau des htels, des aroports et des postes de passage frontaliers. Son bilan nest toujours pas connu.
Lexit tax a-t-elle du plomb dans laile ?
Se fera ? Ne se fera pas ? En visite Tabarka, la ministre tunisienne du Tourisme, Amel Karboul, a laiss entendre que les visiteurs algriens pourraient tre exonrs dexit tax. Le projet, vot par les parlementaires tunisiens cet t, a fait couler beaucoup dencre. Il propose de soumettre toute sortie du territoire au paiement dune redevance de 30 dinars tunisiens. Lquivalent de 2100 dinars algriens. De quoi srieusement surenchrir le cot des vacances pour les familles. Les Algriens voyagent nombreux. Cette mesure va forcment freiner lengouement et le rush de nos compatriotes, prdit le Syndicat national des agences de voyages (SNAV). Qui plus est, comment la justifier ? On loue un htel, on dpense, on mange, on sort, on contribue lconomie. Pourquoi payer en plus une taxe en sortant ?
Lors de la rencontre organise en juillet Alger, lambassadeur de Tunisie et lOffice du tourisme assuraient que rien ntait fait. On nous a dit : rien nest concret, rien nest sr. Ce nest quun projet de loi, ne vous inquitez pas, narre lun des participants. Depuis, la confusion est totale. En aot, des estivants algriens assurent avoir d sacquitter de la taxe au poste frontire dOum Teboul. Le gouvernement tunisien rplique par la voix dun porte-parole : La mesure nest pas encore entre en vigueur. Elle le sera le 1er octobre. Ou le 28 aot. Les annonces se multiplient. Divergent. Lexcutif peine parler dune seule voix.
La Fdration tunisienne des agences de voyages (FTAV) est dpite et considre que la mesure a t prise dans la prcipitation. Dans le mme temps, les fraudeurs, ces taxis clandestins qui traversent la frontire plusieurs fois par jour, augmentent leurs tarifs. En prvision, explique un chauffeur bnois. Un autre sattend ce que la Tunisie ne soit plus frquente que par des jeunes hommes clibataires : Cest plus facile de supporter le cot quand on est seul que quand on a une femme et des enfants.
Il y a quelques semaines, les camionneurs algriens, eux aussi victimes de la future redevance, ont bloqu la route reliant les deux pays en guise de protestation. Ils rclament que lAlgrie impose elle aussi une taxe rciproque. Il nen est pas question, a rpondu le ministre des Affaires Etrangres, Ramtane Lamamra. Ces mesures ne sont ni discriminatoires ni arbitraires, a fait valoir le chef de la diplomatie algrienne, qui a insist sur la relation trs privilgie entre les deux voisins. Des termes repris par Amel Karboul Tabarka. Elle est pour linstant la seule ministre, ct tunisien, parler de labandon pur et simple de lexit tax pour les Algriens.


1)- Le prnom a t chang la demande
de la personne concerne
2)- 1 dinar tunisien = 70 dinars algriens


L'actu :

Une centaine de citoyens ont protest hier prs du poste frontalier de Taleb-Larbi (90 km lest dEl Oued) contre la taxe de voyage introduite par la Tunisie pour les ressortissants trangers quittant son territoire, a-t-on appris auprs dune source scuritaire. Les protestataires ont bloqu la circulation menant vers le poste frontalier de Taleb Larbi pour slever contre la taxe de 30 dinars tunisiens (un peu plus de 2000 dinars algriens sur le march informel) pour chaque vhicule tranger quittant la Tunisie. Les autorits administratives et scuritaires de Taleb-Larbi sont intervenues pour persuader les protestataires mettre fin leur action de contestation, les assurant de soumettre leurs dolances aux autorits centrales, selon la mme source.



(APS)

Neila Latrous




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le blues des plagistes tunisiens




11:01 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,