> >

[] [ ]

Washington : le Secret Service sur la sellette...

(Tags)
 
Le secret d'Adolf Jacob Hitler Emir Abdelkader 0 2014-07-31 05:57 PM
Le document secret qui prouve que le printemps arabe ... Emir Abdelkader 0 2014-06-13 10:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Washington : le Secret Service sur la sellette...

Washington : le Secret Service sur la sellette aprs deux incidents la Maison-Blanche






Le Secret Service, charg de protger le prsident Barack Obama et dj confront des scandales internes, est nouveau sur la sellette aprs deux incidents la Maison-Blanche, o un homme a pu pntrer vendredi soir, arm dun petit couteau.
Une enqute a t ouverte sur la scurit la Maison-Blanche, lun des endroits censs tre les plus srs au monde, a annonc le Secret Service.
Ces incidents ont lieu alors les services de scurit sont davantage mobiliss, notamment New-York et Londres, en raison de la monte des tensions linternational.
Un homme arm dun canif et se prsentant comme un ancien combattant dIrak, sest introduit vendredi soir dans la Maison-Blanche en sautant par dessus une barrire et a pu pntrer, aprs un sprint, dans le btiment avant dtre captur.
Omar Gonzalez, g de 42 ans, a expliqu aprs son arrestation quil tait proccup de voir latmosphre seffondrer et voulait transmettre cette information au prsident des Etats-Unis afin que celui-ci en parle aux gens.
A la suite de cet incident, la Maison Blanche a t brivement vacue, a prcis le Secret Service.
Un autre homme a tent samedi de sapprocher de prs, pied puis en voiture, de la Maison Blanche et a t arrt.
Mais cet incident a t qualifi de relativement mineur par comparaison au premier, selon le Secret Service.
A chacun de ces incidents, le prsident Obama et sa famille ne se trouvaient plus la Maison Blanche, layant quitte en hlicoptre pour aller passer le week-end Camp David.
Lintrusion dun homme arm dans la Maison-Blanche est absolument inexcusable, a estim le reprsentant rpublicain Peter King sur Fox, assurant que la commission de la Scurit intrieure de la Chambre, dont il est membre, allait organiser une audition sur cet incident.
Le rpublicain Mike Rogers, prsident la Chambre de la commission charge du Renseignement, a suggr sur CBS damliorer la marche suivre par les agents afin quils puissent sassurer que chaque dtail est pris en compte.
Une nuit de beuverie
Une enqute ordonne par la directrice du Secret Service, Julia Pierson, a t ouverte ds vendredi, a indiqu son bureau. Elle implique un examen approfondi du site de la Maison-Blanche et des entretiens avec le personnel. Toutes les procdures de scurit seront rexamines.
Contrairement de premires informations, lintrus, Omar Gonzalez, qui affirme tre un ancien combattant en Irak, originaire du Texas (sud), tait arm. Il a t trouv en possession dun canif avec une lame de 9 cm, selon sa dclaration crite sous serment.
Il a t inculp samedi par un tribunal de district de Washington dentre illgale avec possession darme dangereuse et encourt une peine de dix ans de prison.
Il a t amen lhpital George Washington pour une valuation mdicale.
Bien quhier soir (vendredi) les agents aient fait preuve dune formidable retenue et de discipline dans cette affaire, le lieu de larrestation de Gonzalez nest pas acceptable, a dclar le Secret Service.
Lannonce de cette enqute est intervenue au moment du deuxime incident, quand un autre homme sest dabord approch pied de lentre de la Maison-Blanche, puis a t interpell lorsquil sest prsent peu aprs en voiture une autre entre, a expliqu lAFP un porte-parole du Secret Service, Ed Donovan.
Ces incidents sont particulirement embarrassants pour le Secret Service, qui a dj t confront par le pass plusieurs carts de ses agents.
En mars, trois agents qui devaient protger aux Pays-Bas le prsident amricain avaient t renvoys aux Etats-Unis et mis pied aprs une nuit de beuverie Amsterdam avant larrive de Barack Obama.
Le Secret Service avait aussi t au centre dun scandale en avril 2012, avec la mise en cause dune dizaine dagents qui avaient bu et fait la fte avec des prostitues, en pleine prparation du sjour de M. Obama Carthagne, en Colombie, pour le sommet des Amriques.
Dans un rapport publi en dcembre 2013, linspecteur gnral du dpartement de la Scurit intrieure dont dpend le Secret Service avait estim que les comportements dplacs des agents ntaient pas gnraliss au sein du Secret Service.
A lpoque le porte-parole de la Maison-Blanche Jay Carney, avait affirm que M. Obama soutenait une politique de tolrance zro en la matire.


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Washington : le Secret Service sur la sellette...




10:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,