> >

[] [ ]

Il est inconcevable que la Minurso se transforme en mission soutenant l'occupation

(Tags)
 
Le Maroc transforme les territoires occups en une grande prison ... Emir Abdelkader 0 2014-09-13 03:22 PM
Un soldat britannique se transforme en femme et se convertit lIslam Emir Abdelkader 0 2014-09-03 04:22 PM
115 ONG appuient lextension du mandat de la MINURSO Emir Abdelkader 0 2014-04-17 06:39 PM
La rvolte des lycens Bjaa se transforme en insurrection Emir Abdelkader 0 2014-03-03 08:04 AM
Une nouvelle mission pour la Minurso Emir Abdelkader 0 2013-04-17 03:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Il est inconcevable que la Minurso se transforme en mission soutenant l'occupation

Mohamed Salem Ould Salek : Il est inconcevable que la Minurso se transforme en mission soutenant l'occupation



Le ministre sahraoui des Affaires trangres, Mohamed Salem Ould Salek, a estim, hier Alger, qu'il "est inconcevable que la mission des Nations unies pour l'organisation du rfrendum au Sahara occidental (Minurso) devienne une mission soutenant l'occupation, au lieu d'une mission de paix".
Le Sahara occidental exige des sanctions conomiques et militaires lencontre du Maroc qui poursuit sa politique denttement et du non-respect de la lgalit internationale. Cest par ces termes que sest exprim, hier, le chef de la diplomatie sahraouie lors dune confrence de presse tenue au sige de lambassade Alger moins dune semaine de la tenue de la 69e session de lAssemble gnrale de lONU. Pour parvenir au rsultat escompt, prcise Mohamed Salem Ould Salek, des contacts et campagnes vont commencer ds prsent. Pour le confrencier, il sagit bel et bien dune revendication politique qui se ralisera aujourdhui ou demain. Nombreux sont les pays qui demandent justice , a affirm le ministre. Concernant lAfrique, il dira que la dsignation de l'ancien prsident du Mozambique, Joaquim Chissano, comme envoy spcial de l'UA pour le Sahara occidental lors d'un sommet du Conseil de paix et de scurit de l'organisation panafricaine, est un message fort annonant que le Continent sollicite avec insistance lONU pour la tenue dun rfrendum. Cet avancement est, galement, un argument de poids pouvant presser le Maroc revoir ses positions et tenir ses engagements.
Ces pressions doivent tre concrtes du moment o le royaume chrifien est, aujourdhui, isol et craint la raction de la communaut et de lopinion internationales.
Abondant dans ce contexte, M. Ould Salek dnonce nergiquement la complaisance et la complicit notamment de la France et de lEspagne qui soutiennent le Maroc. Ces deux pays europens, observe le MAE sahraoui, non seulement dfendent leurs intrts stratgiques mais ont kidnapp le Sahara occidental et bloqu le chemin de la libration de notre peuple.
Devant cette situation, le chef de la diplomatie sahraouie juge judicieux de fixer un ultimatum pour les ngociations avec le Maroc.
Dans le mme ordre dides,
M. Ould Salek estime qu'il est inconcevable que la mission des Nations unies pour l'organisation du rfrendum au Sahara occidental (Minurso) devienne une mission de soutien l'occupation au lieu d'une mission de paix. Et dajouter : la crdibilit des Nations unies est l'preuve en ce qui concerne une question considre comme l'essence mme de son existence, savoir le droit des peuples l'autodtermination.

Reprise de la lutte arme une ncessit
Pour le MAE sahraoui, cette partie prise en faveur du Maroc a conduit ce denier faire fi de la lgalit internationale et exercer la politique d'intransigeance, de rpression et d'intimidation au vu et au su de la communaut internationale et de l'opinion publique internationales. Entre autres entraves poses par les forces marocaines, figure lempchement du secrtaire gnral de l'ONU, Christopher Ross, de visiter El Ayoune, sige de la Minurso. Interrog sur lventuelle reprise de la lutte arme, le MAE sahraoui la qualifie de ncessit. Suite aux provocations aussi multiples quitratives du Maroc, le peuple sahraoui ne pourra rester les bras croiss , clame-t-il. Par ailleurs, le confrencier est revenu sur le crime marocain dinonder le monde avec des quantits considrables de drogue qui sont commercialises en Europe, au niveau des pays voisins et du Sahel, via les diffrents rseaux de criminalit. Il prcise, dans ce registre, que les revenus de ce commerce illgal, estims des dizaines de milliards de dollars, sont blanchis en Afrique de lOuest en vue de financer des lobbies qui travaillent sur la promotion de limage du Maroc lextrieur. Sur le plan interne, il est question d acheter des armes et couvrir les dpenses des sminaires et les diffrentes manifestations organises pour acqurir, ainsi, une image qui est compltement contraire la ralit marocaine politique conomique et sociale. Par cette politique, observe M. Ould Salek, le Maroc nage contre-courant.
Fouad Irnatene
------------------------
Raffirmation du droit lautodtermination du peuple sahraoui
"La crdibilit des Nations unies est l'preuve en ce qui concerne une question considre comme l'essence mme de son existence, savoir le droit des peuples l'autodtermination", a soulign le responsable sahraoui lors d'une confrence de presse. Il a affirm que son pays "condamne avec force la complicit dont jouit l'occupant marocain au sein du Conseil de scurit et en particulier au sein du groupe des cinq amis du secrtaire gnral (quatre permanents, l'exception de la Chine, plus l'Espagne qui n'est pas membre permanent). Cette complicit a conduit le Maroc "faire fi de la lgalit internationale et exercer la politique d'intransigeance, de rpression et d'intimidation au vu et au su de la communaut internationale et de l'opinion publique internationale", a prcis M. Ould Salek, soulignant "ses entraves" aux efforts de l'envoy personnel du secrtaire gnral de l'ONU, Christopher Ross, "empch actuellement de visiter la rgion".







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Il est inconcevable que la Minurso se transforme en mission soutenant l'occupation




04:51 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,