> >

[] [ ]

Repre : Alerte maximum

(Tags)
 
Repre : La barbarie Emir Abdelkader 0 2014-07-27 04:04 PM
Repre : LONU baillonne Emir Abdelkader 0 2014-07-12 02:10 PM
Repre : Trahison Emir Abdelkader 0 2014-06-26 02:51 PM
Alerte maximum Benghazi Emir Abdelkader 0 2014-05-18 02:37 PM
Repre : Pas de drapeau blanc Emir Abdelkader 0 2014-04-07 02:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Repre : Alerte maximum

Repre : Alerte maximum



La grave crise scuritaire en Libye menace plus que jamais ses voisins immdiats. Cest dfoncer une porte ouverte que dvoquer un danger potentiel nos frontires.En runissant dimanche le Haut conseil de scurit (HCS), le prsident Bouteflika, pourtant souffrant, sonne clairement lalerte.Dsormais, la situation en Libye est telle quune mauvaise apprciation ou un ttonnement pourrait coter trs cher. Le fantme de Tiguentourine hante encore les nuits des responsables algriens. Ils ne veulent point commettre la mme erreur avec, Dieu ne plaise, des consquences dramatiques sur la scurit nationale.
LAlgrie, qui est lavant-garde de la recherche dune hypothtique solution pacifique mme de ressouder les rangs de toutes les factions qui gravitent autour de la galaxie politique et terroriste libyenne, est logiquement amene bouger et urgemment. Parraine de la solution politique pour laquelle elle a montr sa disponibilit assurer la mditation, lAlgrie devra maintenant engager concrtement sa feuille de route, comme elle a russi le faire sagissant du conflit du Mali.
La runion du Haut conseil de scurit signe le dbut de cette mditation qui se dcline comme une diplomatie prventive pour viter une intervention militaire occidentale. Pour lheure, lAlgrie bnficie du soutien des grandes puissances et du secrtaire gnral de lONU dans sa mission trs dlicate, il faut le souligner, de stabiliser la Libye. Mme les Nations unies envisagent dorganiser une confrence de dialogue interlibyen dici la fin du mois.
Une initiative qui conforte la volont de lAlgrie de faire en sorte dviter lengrenage dune intervention militaire qui aura forcment des dommages collatraux. Rien ne dit nanmoins que la situation sur le terrain, Tripoli et Benghazi, soit propice une solution politique, fut-elle sous ltendard de lONU. Cest en tous cas ce que suggrent les affrontements sanglants qui se poursuivent, sur fond de crise politique inextricable dans un pays divis entre deux gouvernements, deux Parlements et un maquis de milices armes.
La mditation algrienne nest donc quun sursis tant certains pays penchent plutt en faveur dune offensive contre les troupes terroristes en Libye ; un peu comme cette coalition contre Daech en Irak. Quoi quil en soit, lAlgrie a toutes les raisons de se mettre sur le pied de guerre. Partager une frontire de plus de 800 km avec un pays livr aux milices inquite au plus haut point. Cest tout le sens de ce conclave du Haut conseil de scurit.

Hassan Moali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Repre : Alerte maximum




02:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,