> >

[] [ ]

la dlirante thse de lassassinat qui insulte la presse

(Tags)
 
Le ministre marocain des AE insulte lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-07-12 02:02 PM
Le wali de Bordj Bou Arrridj aurait insult un dput du FFS Emir Abdelkader 0 2014-07-05 10:37 PM
Un chrtien condamn la prison pour insulte lislam en Egypte Emir Abdelkader 0 2014-06-25 06:44 PM
Le chef de la diplomatie ukrainienne insulte Poutine Emir Abdelkader 0 2014-06-16 02:42 PM
Un mdia franco-marocain financ par Rabat se spcialise dans linsulte contre lAlgrie et lANP Emir Abdelkader 0 2014-05-25 03:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,940 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool la dlirante thse de lassassinat qui insulte la presse

Mort dAlbert Eboss : la dlirante thse de lassassinat qui insulte la presse

La paranoa, que lon sait particulirement bien dveloppe en Algrie, ne connait donc aucune limite Dans un article publi le 21 septembre sur leur site, lagence dinformation Siwel na rien trouv de mieux, en faisant preuve dune imagination pour le moins dbordante, que de relier la mort tragique du joueur camerounais Albert Eboss au fait que lAlgrie na finalement pas t retenue pour organiser la CAF. Et quoi de mieux que lhypothse dun assassinat foment par les services algriens pour faire le pont entre ces deux vnements
Larticle de Siwel est titr ainsi : Albert Eboss assassin par les services algriens : la preuve . En guise de preuve , un simple nonc de lhypothse, rpt tout au long de larticle, sans que celle-ci ne soit jamais taye. Les autorits algriennes avaient dcid de commettre un crime odieux sur la personne du joueur camerounais de la JS Kabylie, Albert Eboss, pour avoir un maximum dimpact sur les esprits, un certain 23 aot, Tizi-Ouzou, en Kabylie, pour porter lopprobre sur la Kabylie et son peuple , est-il ainsi crit. Puis viennent des lments sur le fait que lAlgrie na pas t retenue pour lorganisation de la Coupe dAfrique en raison du mauvais tat de ses infrastructures. Pour lauteur de larticle, la vraie raison ne fait donc pas lombre dun doute : il fallait trouver un bouc missaire pour expliquer cette mauvaise nouvelle. Et le bouc missaire tait tout trouv : la JSK bien sr, quil fallait faire sombrer en, excusez du peu, assassinant lun des joueurs et en maquillant cet assassinat pour faire croire un accident, et rejeter la faute sur les supporters du club.
A mesure quon lit larticle, limpatience grandit : o est donc la preuve de cet assassinat indique dans le titre ? A la fin de la lecture, on tombe sur ce passage, difiant et consternant : Plus dune semaine aprs lenterrement dAlbert Eboss dans sa ville natale au Cameroun, lenqute judiciaire sur les circonstances de sa mort se poursuit (sic) mais les analyses des observateurs indiquent quEboss aurait bien t victime dun assassinat commis par les services algriens dans les vestiaires, contredisant ainsi la thse officiellement retenue du projectile lanc depuis les supporters depuis les tribunes Voici donc la preuve irrfutable et tant attendue lappui de cette thse farfelue : des analyses des observateurs
Le problme nest pas tant le ridicule de larticle qui concurrence labsurdit de la thse, mais le fait quen colportant des informations de cette nature, en lanant des accusations gratuites et jamais tayes, en accrditant les pires hypothses en se fondant sur de vagues rumeurs, on contribue discrditer lensemble de la presse et jeter lopprobre sur une honnte profession.




(voir article)



Albert Eboss assassin par les services algriens : la preuve
Dimanche 21 Septembre 2014

ADDIS ABEBA (SIWEL) Les autorits algriennes qui devaient s'estimer non prtes pour organiser la Coupe dAfrique des Nations (2019, 2021 et 2013) vu l'tat des infrastructures sportives du pays, n'avaient rien trouv de mieux pour viter que l'Algrie ne soit choisie par la CAF que d'assassiner un joueur camerounais en Kabylie !

Dpouille d'Albert Eboss sa sortie du CHU de Tizi-Ouzou le 23/08/2014 (PH/DR)
Sachant que le Comit excutif de la Confdration africaine de football (CAF) devait se runir le 20 septembre Addis-Abeba pour dsigner les pays qui devront abriter les ditions 2019, 2021 et 2013 de la Coupe dAfrique des Nations (CAN), les autorits algriennes avaient dcid de commettre un crime odieux sur la personne du joueur camerounais de la JS Kabylie, Albert Eboss, pour avoir un maximum d'impact sur les esprits, un certain 23 aot, Tizi-Ouzou, en Kabylie, pour porter l'opprobre sur la Kabylie et son peuple.

Comme il fallait s'y attendre, l'Algrie a t carte, au dtriment du Cameroun qui sera charg de l'organisation de la CAN 2019, de la Cote d'Ivoire pour la CAN 2021 et de la Guine pour l'dition 2013.

Simulacre de camoufflet

Ce samedi, le ministre algrien de la Jeunesse et des Sports Mohamed Tahmi, pour commenter l'chec de la candidature algrienne, n'avait rien d'autre dire que de rvler le complot que ses services avaient ourdi un mois avant : Nous avons prsent un dossier solide mais la CAF na malheureusement pas retenu la candidature de lAlgrie pour lorganisation de la CAN 2019 ni celle de 2021. Je pense que la dernire tragdie vcue par notre football suite la mort du joueur de la JSK, Albert Eboss a t pour beaucoup dans le choix des membres de la CAF . Oh la belle affaire !

Signalons que contrairement ses homologues africains, le ministre algrien n'avait mme pas pris la peine de se rendre Addis-Abeba o se droulait la crmonie de dsignation des pays organisateurs des futurs CAN pour dfendre le dossier de l'Algrie, preuve s'il en est de la "confiance" qu'il avait en la candidature de son propre pays...

Le plan communication des autorits algriennes est rd pour justifier leur chec : remettre la cause sur l'assassinat qu'elles ont elles-mmes perptr, et ce en Kabylie, faisant ainsi, d'une pierre deux coups : ne pas tre obligs de lancer des chantiers monstres pour construire de nouveaux stades rpondant aux normes internationales et en mme temps, sanctionner le club phare de la Kabylie, tant au niveau local qu'international.

L'Algrie ne dispose daucune infrastructure sportive digne de ce nom alors qu'elle avait promis de se doter de stades aux standards requis. Mais les retards dans la ralisation des projets, comme en tmoigne celui du stade de Tizi Ouzou confi ETRHB Haddad relais local du pouvoir algrien en partenariat avec l'entreprise espagnole "FCC Construccion; qui a abandonn le projet mi aot, rendent les promesses algriennes peu crdibles.

Plus dune semaine aprs lenterrement dAlbert Eboss dans sa ville natale au Cameroun, lenqute judiciaire sur les circonstances de sa mort se poursuit (sic) mais les analyses des observateurs indiquent qu'Eboss aurait bien t victime d'un assassinat commis par les services algriens dans les vestiaires, contredisant ainsi la thse officiellement retenue du projectile lanc depuis les supporters depuis les tribunes...

wbw
SIWEL 211622 SEP 14



 

()


: 1 ( 0 1)
 

la dlirante thse de lassassinat qui insulte la presse




10:51 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,