> >

[] [ ]

Otage franais en Algrie : "Les soldats du califat", une franchise de l'Etat islamique ?

(Tags)
 
Un groupe li lEtat islamique menace dexcuter le Franais enlev en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-09-22 09:53 PM
ALGERIE. Un groupe li l'Etat islamique revendique le rapt d'un Franais Emir Abdelkader 0 2014-09-22 09:44 PM
L'Etat islamique appelle tuer les "sales Franais... Emir Abdelkader 0 2014-09-22 12:19 PM
l'arme rejette le "califat islamique" proclam par Boko Haram Emir Abdelkader 0 2014-08-25 01:21 PM
Aqmi rejette le califat dcrt par lEtat islamique Emir Abdelkader 0 2014-07-14 11:17 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Otage franais en Algrie : "Les soldats du califat", une franchise de l'Etat islamique ?

Otage franais en Algrie : "Les soldats du califat", une franchise de l'Etat islamique ?






Ce groupe a revendiqu l'enlvement du Franais Herv Pierre Gourdel en Algrie. Il se dit affili l'EI.

Dans la vido diffuse lundi 22 septembre, ils se font appeler les "Soldats du califat" ("Jund al-Khilafa"). Masqus et arms de kalachnikovs, ils montrent l'otage franais, Herv Pierre Gourdel, enlev alors qu'il faisait de la randonne dans le massif de Djurdjura en Kabylie. Les terroristes demandent Franois Hollande de stopper les frappes ariennes sur les positions en Irak de l'Etat islamique (EI) qu'ils disent soutenir. C'est la premire action d'un groupe de djihadistes qui avait trs peu fait parler de lui auparavant.
Seulement, il y a quelques semaines, il avait publi un communiqu annonant avoir quitt Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) et fait allgeance l'EI, auquel il s'est dit prt "obir au doigt et l'il". "Si tu disposes de plusieurs armes en Irak et d'une arme en Syrie, considre que tu disposes en Algrie de lances que tu peux tirer dans n'importe quelle direction", tait-il crit dans le texte l'adresse du chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi.
La nouvelle de l'enlvement d'Herv Pierre Gourdel a t confirme par le ministre des Affaires trangres lundi soir, quelques heures aprs la diffusion d'un appel d'un porte-parole de l'EI pour tuer les ressortissants des pays engags dans la coalition contre eux, dont la France. Le randonneur franais a t enlev dimanche soir. Rien ne permet encore d'affirmer que ce rapt est une consquence directe des vellits de l'EI. Comme rien, non plus, n'est venu confirmer que les auteurs du rapt sont des membres affilis l'EI. "Il reste en Algrie des rsidus du terrorisme, mais ce sont des petits groupes informels qui circulent d'une rgion une autre dans des coins difficile d'accs, ils peuvent se revendiquer de n'importe qui sans que cela ne recouvre une ralit. C'est d'autant plus difficile d'en savoir plus sur eux, que les autorits algriennes ne communiquent pas sur le sujet", juge Ahmed Adimi, professeur l'universit d'Alger, spcialiste des questions de scurit. A fortiori, aucune liaison logistique, ni oprationnelle n'a t tablie.
Divisions au sein d'Aqmi

Le mouvement des "Soldats du califat", dont certains membres faisaient partie d'une cellule d'Aqmi en Kabylie baptise "el Arkam", a commenc se rapprocher de l'EI au dbut de l'anne, lorsque ce dernier combattait la branche lie Al-Qaida, en Syrie, le Front al-Nosra. A ce moment-l, le groupe envoie un communiqu de soutien. A sa tte, Abdelmalek al-Gouri, dit Khaled Abou Souleimane, est vivement recherch par les services de scurit algriens aprs avoir t condamn par contumace en 2012 la peine capitale. Il avait rejoint les rangs de l'ex-GSPC, fonde en 1998 lors de la guerre civile en Algrie, devenu Aqmi en 2001, et qui a men de nombreux attentats.
"Entre fin juin et mi-juillet, le dbut du processus d'allgeance commence. Il y a une semaine, le 13 septembre, la frange dissidente se donne un nom, se prsente comme une des armes du califat et quitte officiellement Aqmi", explique Romain Caillet, chercheur de l'Institut franais du Proche-Orient.
Selon le spcialiste, plusieurs raisons peuvent expliquer cette scission. "Les dcisions oprationnelles d'Aqmi en zone centrale (en Kabylie), ne leur convenait pas ou leur soutien affich al-Zawahiri, [le successeur de Ben Laden la tte de l'organisation terroriste, NDLR] ne leur plaisait pas. On ne peut pas carter l'ide qu'ils aient rejoint l'EI aprs avoir t marginaliss dans le commandement d'Aqmi et ont peut-tre souhait avoir un rle plus important".
Selon les observateurs, de graves divisions ont eu lieu au dbut de l'anne au sein d'Aqmi entre son "mir", Abdelmalek Droukdel [qui se cacherait dans ce mme massif montagneux de Djurdjura, NDLR], qui a refus de reconnatre l'EI et qui a prfr renouveler son allgeance Al-Qaida et d'autres cadres. Akram Kharief, journaliste au quotidien algrien "El Watan", spcialiste des questions de dfense, rappelle que si le ralliement l'EI des Algriens est rcent, "plusieurs allgeances ont eu lieu en Libye et en Tunisie".
Aqmi affaibli

Ce n'est pas la premire fois, qu'un groupe prend ses distances avec Aqmi. Fin juin, Abou Abdallah Othmane El-Acimi salue publiquement dans une vido les conqutes de l'EI en Irak et approuve les actions menes. Certaines sources ont confi au "Figaro" que celui-ci a pu prendre le commandement des "Soldats du califat" la place d'Abdelmalek al-Gouri.
Tout comme il attire des djihadistes du monde entier par sa puissance financire et sa propagande, l'EI a semble-t-il pouss des factions djihadistes le rejoindre, "ringardisant" de fait le rseau Al-Qaida et son leader al-Zawahiri, bien moins charismatique que ne l'tait Oussame Ben Laden. D'autant que la nbuleuse terroriste est dj affaiblie. "Sous la pression des autorits algriennes, en raison de l'ouverture de nouveaux fronts la frontire du nord Mali, de la Libye et de la Tunisie aprs la chute de Mouammar Kadhafi, Aqmi a perdu beaucoup de son effectif", analyse Akram Kharief. "Nombreux sont ceux qui se sont rendus, certains sont rests en Kabylie, quelques centaines, et d'autres ont choisi de partir vers le sud", l'image de Mokhtar Belmokhtar ou encore d'Abou Zed, tu par les soldats franais de l'opration Serval, et qui sont devenus au fur et mesure trs autonomes.
A la recherche d'une exposition mdiatique

Dans le nord de l'Algrie, la lutte antiterroriste a rendu les combattants islamistes relativement moins actifs. Certains se sont mus en trafiquants et criminels rackettant les populations. Les kidnappings suivis de demande de ranons se sont multiplis, les attaques contre les reprsentants de l'Etat se sont faites plus rares ces dernires annes, mais elles ne se sont jamais arrtes. Fin avril, une dizaine de militaires ont t tus dans une embuscade en Kabylie. "On ne peut pas tuer des mouches avec des canons", ironise Ahmed Adimi qui rappelle la complexit de capturer les terroristes dans un maquis aussi tendu et dense. Par ailleurs, les militaires algriens sont davantage sollicits dans le sud du pays, accru leur collaboration avec d'autres pays, dont la France, pour radiquer la menace djihadiste au Sahel.
On estime que les membres d'Aqmi en zone centrale ayant rejoint l'EI sont en nombre limit. Selon le spcialiste, cela ne modifiera en rien la stratgie de l'arme algrienne : "Depuis plusieurs annes, les terroristes algriens changent de nom, rejoignent d'autres groupes, cela n'a rien chang. Leur fanatisme n'est pas li la situation gopolitique en Syrie ou en Irak. Le seul changement rside dans les canaux de diffusion d'informations qu'ils veulent exploiter." Pour lui, le kidnapping d'Herv Pierre Gourdel "a t une occasion pour les terroristes de trouver une mdiatisation trs forte."


Sarah Diffalah Le Nouvel Observateur




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Otage franais en Algrie : "Les soldats du califat", une franchise de l'Etat islamique ?




11:57 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,