> >

[] [ ]

M. Ferhat Abbas proclame officiellement...

(Tags)
 
Sissi proclam officiellement prsident Emir Abdelkader 0 2014-06-04 02:43 PM
Messali Hadj et Ferhat Abbas Emir Abdelkader 0 2014-02-20 11:10 AM
Libye : un groupe dactivistes proclame lautonomie de la Cyrnaque Emir Abdelkader 0 2013-06-03 05:26 PM
un hommage Ferhat Abbas, prsident du GPRA Emir Abdelkader 0 2012-09-30 05:24 PM
Ferhat Mehenni Emir Abdelkader 0 2012-06-25 04:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool M. Ferhat Abbas proclame officiellement...

Cela sest pass un 25 septembre 1962, Le prsident de lAssemble nationale Constituante, M. Ferhat Abbas proclame officiellement, Alger, la Rpublique algrienne dmocratique et populaire .






Le 25 septembre 1962 lAssemble Nationale constituante, lue le 20 septembre, proclame la naissance de la rpublique Algrienne dmocratique et populaire. Elle dsigne Ahmed BEN BELLA prsident du Conseil des ministres. Dans ce gouvernement ne figure aucun membre du GPRA mais en revanche 5 militaires dont le Colonel Houari BOUMEDIENE.

Aprs cent trente-deux ans de domination coloniale, une guerre de libration (1954-1962) conduite par le Front de libration nationale (FLN) et une bataille pour le pouvoir qui, au cours de lt, a failli tourner la guerre civile, cest Ferhat Abbas, le prsident de lAssemble nationale constituante, qui, ce 25 septembre 1962, Alger, annonce au monde la naissance du nouvel État. Grande figure du courant nationaliste, lancien prsident du Gouvernement provisoire de la Rpublique algrienne (GPRA) mrite bien cet honneur.
Lindpendance a t proclame le 5 juillet, mais leuphorie de la victoire est dj largement retombe. Entre-temps, un terrible bras de fer a oppos les divers courants du FLN, ltat-major de larme et les chefs militaires locaux. Abbas en est sorti trs affaibli et quelque peu du par ses anciens camarades de combat. Mais ce jour-l, devant les reprsentants de la presse internationale, lmotion qui treint sa voix nest pas feinte : Je proclame la naissance de la Rpublique algrienne dmocratique et populaire Lintitul du nouvel État est lui seul tout un programme. Dans le droit fil de la dclaration du 1er novembre 1954, qui marqua le dclenchement de la guerre de libration, les nouveaux dirigeants ont fait le choix du socialisme; et ici comme ailleurs, lassociation des adjectifs dmocratique et populaire va se rvler dsastreuse.
On est alors en pleine guerre froide entre le camp occidental dirig par les États-Unis et le bloc sovitique infod Moscou l empire du Mal , comme dira plus tard Ronald Reagan. À lpoque, il nest pas simple pour un pays nouvellement indpendant dviter de saligner sur lun ou sur lautre. Mais pour lAlgrie, la question ne se pose mme pas : Rvolutionnaires nous avons t, anti-imprialistes nous serons. Do : vigilance sourcilleuse face la menace nocolonialiste, soutien aux mouvements de libration travers le monde et nationalisation des richesses nationales. Les pays du bloc de lEst prennent en charge la formation des lites et des officiers suprieurs. Ils assurent par ailleurs lapprovisionnement de larme devenue, elle aussi, populaire en armes et en matriels. Dans les mess des officiers, il nest pas rare dentendre parler russe.
Paralllement, le centralisme dmocratique se met en place. Sacralis par son rle dans la guerre dindpendance, le FLN devient le parti unique. La sparation entre les pouvoirs excutif, lgislatif et judiciaire existe formellement, mais sapparente une fiction. Comme partout, labsence de dbat contradictoire mnera la catastrophe : culte de la personnalit, rgionalisme et clientlisme. Loin des idaux de la dclaration du 1er novembre.
Ahmed Ben Bella, lhomme fort du moment, a personnellement mis au point la liste des 196 membres de lAssemble constituante et mthodiquement cart ses rivaux potentiels. Alors, ce 25 septembre 1962, Ferhat Abbas a sans doute une pense mue pour tous les grands absents de la crmonie. Krim Belkacem, Mohamed Boudiaf et Hocine At-Ahmed, pour ne citer que ces trois grandes figures de la guerre de libration, nont pas t invits et sont contraints dcouter son discours la radio. Le lendemain, ils liront le compte-rendu de la crmonie dans El Moudjahid, lorgane central du FLN. La Rpublique algrienne dmocratique et populaire est porteuse du gne de lexclusion. Elle mettra longtemps sen remettre.
Le 8 octobre 1962, quinze jours aprs le discours de Fehrat Abbas, lAlgrie deviendra 109e pays membre de lOrganisation des Nations unies.




 

()

« "" | "" »

: 1 ( 0 1)
 

M. Ferhat Abbas proclame officiellement...




01:19 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,