> >

[] [ ]

Sabra, Chatila et Gaza, les mmes victimes et le mme bourreau

(Tags)
 
Ce que l'on sait du bourreau de James Foley Emir Abdelkader 0 2014-08-21 11:51 PM
Les Libyens changent de tte mais gardent les mmes problmes Emir Abdelkader 0 2014-06-30 05:46 PM
Ali Benflis rpond Ouyahia : Vous dialoguez avec vous-mmes ! Emir Abdelkader 0 2014-06-25 06:26 PM
Du gia aqmi, les techniques sont les mmes, Des terroristes la james bond Emir Abdelkader 0 2013-12-29 12:54 PM
Tout de mme | french Forum 4 2012-05-17 11:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Sabra, Chatila et Gaza, les mmes victimes et le mme bourreau

Sabra, Chatila et Gaza, les mmes victimes et le mme bourreau



Gaza CPI


Les archives des crimes et des massacres sionistes commis lgard du peuple palestinien sont bien riches. Certains de ces crimes en font rappeler dautres. Les nouveaux massacres perptrs durant la dernire guerre coloniale mene par les occupants sionistes contre la bande de Gaza nous fait revivre le massacre de Sabra et Chatila. Le massacre de Sabra et Chatila a t commis par les occupants sionistes et leurs allis, au Liban, il y a quelque trente-deux ans de cela. Le massacre de Sabra et Chatila a laiss des dizaines et des dizaines de martyrs palestiniens, en particulier parmi les femmes et les enfants.
Quelles diffrences ?
Aucune diffrence entre les anciens massacres et les nouveaux, part les armes utilises.
En effet, pour bien faire leur massacre de 1982, les forces sionistes d'occupation avaient profit de la nuit et de leurs armes blanches pour tuer les hommes, les femmes et les enfants, pour ouvrir les ventres des femmes enceintes, pour tuer mme les ftus.
Et dans leurs massacres des plus rcents, ils ont chang leurs armes blanches par des armes plus sophistiques, des avions de chasse et des bombes lourdes. Ces bombes de plusieurs tonnes, ils les laissaient tomber sur la tte de civils et sur leurs maisons et leurs biens, afin de les rayer totalement de la carte, la carte de la vie.
Absence de justice
Les massacres sionistes contre le peuple palestinien continuent depuis un sicle, remarque Yahya Moussa, prsident de la commission juridique et des droits de lhomme du Conseil Lgislatif Palestinien.
Le problme rside dans le fait que le monde et lOLP ne poursuivent pas les criminels qui ont perptr le massacre de Sabra et Chatila et tous les autres. Cette impunit encourage les occupants sionistes continuer leurs massacres. Cette impunit leur donne une sorte de lgitimit continuer leurs massacres.
En six ans seulement, nous avons vcu trois massacres affreux commis lencontre du peuple palestinien, et a continue , dit Moussa notre Centre Palestinien dInformation (CPI).
Pourquoi lautorit palestinienne de Ramallah ne signe pas le trait de Rome ? se demande monsieur le dput, un trait qui lui permettra daller porter plainte la cour pnale internationale.
Au peuple de le faire !
Tout crime ne sefface pas par la prescription. Cest aux Palestiniens de bouger et prendre leurs droits et leur vie en main, dans le cas o la communaut internationale reste silencieuse , suggre Ossam Younes, directeur du centre Al-Mizan (la Balance) pour les droits de lhomme.
Depuis 1948, et mme bien avant, le peuple palestinien souffre de ces massacres. Les cascades du sang continuent , dit Younes au correspondant de notre Centre Palestinien dInformation (CPI). La justice attend toujours pour assumer son rle.
Jusqu nos jours, une dcision internationale de poursuite des occupants sionistes pour leurs crimes est absente. Pour leur part, les Palestiniens ne devront jamais faire de concession sur les droits des victimes, appelle Younes.
Lhomme de loi a aussi appel ne plus perdre de temps. Il faut aller la cour pnale internationale, sans attendre. Il faut que les victimes prennent ce qui leur revient, sans attendre. Il faut enfin frapper le fer tant quil est chaud.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Sabra, Chatila et Gaza, les mmes victimes et le mme bourreau




02:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,