> >

[] [ ]

Le lobbying de lAlgrie a pay

(Tags)
 
la France a pay 58 millions de dollars de ranons... Emir Abdelkader 0 2014-07-31 01:27 AM
Le New York Times se paye la tte de M6 Emir Abdelkader 0 2014-06-17 02:01 PM
Le Maroc dpense dix fois plus que lAlgrie pour le lobbying Emir Abdelkader 0 2014-05-18 06:31 PM
Le lobbying du Maroc a pay Emir Abdelkader 0 2014-04-30 02:18 PM
le lobbying marocain entrave la tenue d'un rfrendum au Sahara occidental Emir Abdelkader 0 2013-07-09 03:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le lobbying de lAlgrie a pay

Le lobbying de lAlgrie a pay

Loption dun dialogue politique inclusif dfendue par lAlgrie nest plus une dmarche ringarde aux yeux de lOccident, notamment les Etats-Unis.


Le chef de la diplomatie algrienne, Ramtane Lamamra, a t le guest star de la 69e session ordinaire de lAssemble gnrale de lONU. Ses plaidoiries en faveur dune solution politique au conflit libyen ont trouv des oreilles trs attentives.
Ctait le sujet phare de ce rendez-vous annuel des Nations unies que M. Lamamra a dfendu face ses nombreux interlocuteurs, dont les reprsentants des grandes puissances qui font la pluie et le beau temps au Conseil de la scurit.
A larrive, le ministre algrien des Affaires trangres (MAE) a bien russi son lobbying, puisque plusieurs rencontres avaient t tenues en marge de lAG de lONU sur la conduite tenir en Libye.

A commencer par la runion ministrielle des pays voisins de la Libye (Egypte, Tunisie, Algrie) durant laquelle M. Lamamra a fait une valuation dtape du travail accompli depuis la mise en place de ce groupe en mai dernier linitiative de lAlgrie, en marge de la Confrence du mouvement des pays non aligns. Loccasion pour le MAE de ritrer le rejet de toute intervention militaire et de faire le point sur les prparatifs pour le lancement dun dialogue entre les protagonistes libyens que lAlgrie sest propose daccueillir.
Lentregent de Lamamra
Les participants ont soulign la ncessit de moduler les initiatives et leur assurer lefficacit requise, vu la complexit de la ralit du terrain et les rapports de force entre les parties en prsence.
M. Lamamra reconnat, devant une autre runion de haut niveau, tenue linitiative du secrtaire gnral de lONU, Ban Ki-moon, que la Libye traverse une phase difficile de son histoire, mais il ne sagit pas, daprs lui, dun Etat en faillite. Il sagit dun pays qui connat des difficults et qui est suffisamment dot en sagesse, en comptences et en ressources pour les surmonter, a-t-il nuanc.

M. Lamamra pense ainsi que les conditions sont effectivement runies pour louverture dun chapitre nouveau dans lhistoire tourmente de la Libye. Pour ce faire, il informe ses interlocuteurs quune dlgation reprsentant les diffrentes factions libyennes arrivera prochainement en Algrie pour un premier contact. Cette intense activit diplomatique de M. Lamamra en faveur dun dialogue inclusif a t couronne par le soutien solennel des Etats-Unis. La secrtaire dEtat adjointe, charge du Moyen-Orient, Anne W. Patterson, a en effet apport un appui aux efforts dploys par lAlgrie et promis de les accompagner dans sa qute dune solution la crise libyenne en coordination avec les pays du voisinage et lenvoy des Nations unies pour la Libye, Leon Bernardino.
Lexemple malien
Aussi, linitiative algrienne et des voisins de la Libye a t salue lors dune runion restreinte tenue au dpartement dEtat amricain, regroupant les Etats-Unis, lAlgrie, lEgypte, le Qatar, la France, lAllemagne, lItalie, lArabie Saoudite, lEspagne, la Tunisie, la Turquie, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni ainsi que de lUnion europenne et lONU.
Tous ces pays ont exprim leur soutien linitiative dinviter, dans les meilleurs dlais possibles, les leaders libyens et les reprsentants des diffrentes forces politiques participer un dialogue devant aboutir une rconciliation nationale dans ce pays.
Le secrtaire gnral de lONU, Ban Ki-moon, avait, de son ct, convoqu une runion de haut niveau laquelle avaient particip une trentaine de pays, consacre lexamen de la situation en Libye.L aussi le mot dordre tait de runir les conditions de succs dun dialogue inclusif interlibyen.

LUnion europenne (UE) sest galement rjouie de linitiative algrienne et a fait part de sa disponibilit y participer, a affirm le porte-parole de la Haute reprsentante de lUE pour les Affaires trangres, Michael Mann.
Et avec le soutien sans rserve exprim par le Conseil de paix et de scurit de lUnion africaine, lAlgrie et ses partenaires parmi les voisins de la Libye auront russi une mission qui paraissait impossible en attendant dentrer dans le vif du sujet. Le plus dur reste tout de mme faire dans un pays dot de deux gouvernements et deux parlements qui se disputent la lgitimit politique sur fond de combats rageurs entre milices.


Hassan Moali






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le lobbying de lAlgrie a pay




12:03 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,