> >

[] [ ]

Le coup de colre de Mahmoud Abbas

(Tags)
 
M. Ferhat Abbas proclame officiellement... Emir Abdelkader 0 2014-09-25 01:31 PM
Arrestation du journaliste sahraoui Mahmoud El-Haissane par les autorits marocaines Emir Abdelkader 0 2014-07-07 04:10 PM
Sahara-Occidental : Arrestation du journaliste sahraoui Mahmoud al Haissane Emir Abdelkader 0 2014-07-07 03:28 PM
Premire rencontre entre Mahmoud Abbas et le chef du Hamas depuis la rconciliation palestinienne Emir Abdelkader 0 2014-05-05 02:32 PM
Mahmoud Jibril accuse lOccident Emir Abdelkader 0 2013-12-01 02:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le coup de colre de Mahmoud Abbas

Le coup de colre de Mahmoud Abbas








Cest un discours marqu par le ras-le-bol de la colonisation et dun processus de paix strile qui en plus de vingt ans na pas russi mettre un terme au conflit avec Isral qua prononc, vendredi dernier, le prsident palestinien Mahmoud Abbas devant lAssemble gnrale des Nations unies, New York.

Le prsident Abbas, alias Abou Mazen, a vivement dnonc loccupation isralienne des terres palestiniennes en 1967, y compris la ville sainte dEl Qods (Jrusalem-Est), annexe par lEtat hbreu la mme anne. Il a rclam haut et fort la fin de cette occupation et lindpendance immdiate de lEtat de Palestine. Ds maintenant il est grand temps de mettre fin cette occupation (isralienne) accompagne de colonisation, a martel le prsident palestinien. Loccupation doit cesser maintenant, lheure de lindpendance de la Palestine est arrive, a ajout Abou Mazen, sur un ton inhabituel exprimant une colre quil avait du mal cacher.
M. Abbas a prsent, sans prcisions, le plan palestinien de la paix, se rsumant en la remise du dossier du rglement du conflit avec Isral aux mains des Nations unies, mettant, du coup, un terme lhgmonie amricaine sur le processus de paix. Les Etats-Unis en sont le parrain depuis son lancement en 1993, avec la signature des accords dOslo la Maison-Blanche. En plus de vingt ans et des milliers dheures de ngociations, les Etats-Unis ont chou (par manque de volont) convaincre ou obliger Isral (leur principal alli dans la rgion) conclure un accord avec les Palestiniens devant mettre fin loccupation et permettre ltablissement dun Etat palestinien indpendant, comme le stipulent les rsolutions pertinentes de lONU. Le dernier cycle de ngociations de neuf mois, sous les auspices du secrtaire dEtat amricain, John Kerry, a capot fin avril.
A ce propos, le prsident Abbas a rappel que la Palestine est le seul pays encore occup dans le monde. Il a dcrit le futur Etat palestinien libre et souverain sur ses terres, son ciel et ses eaux territoriales. Il stablira sur lensemble des terres occupes en 1967 et aura la ville sainte dEl Qods pour capitale. Le leader palestinien a ainsi lanc un dfi Isral et son protecteur amricain. A rappeler que lEtat hbreu refuse actuellement limplication dune tierce partie dans le processus de paix. Mme lOrganisation des Nations unies est indsirable.
20 ans de ngociations pour rien
Le discours a, bien entendu, inclus le refus de la direction et du peuple palestinien un retour des ngociations qui nont servi qu la construction de centaines de colonies israliennes sur les terres palestiniennes. Abou Mazen a dit que les Palestiniens avaient fait assez de concessions et que dornavant ils naccepteront plus dtre mis en examen. Il a aussi dnonc la manire avec laquelle Isral peroit le rglement du conflit. Pour Tel-Aviv, le futur Etat palestinien sera un ensemble de bantoustans isols totalement contrl par Isral et sans la ville sainte dEl Qods. Bref, le futur Etat palestinien sera pire que le rgime de lapartheid. Dans sa partie du discours voquant la rcente agression sanglante et destructrice contre la bande de Ghaza et sa population, au cours de laquelle plus de 2140 citoyens ont t tus et plus de 11 000 autres blesss, Abou Mazen a accus Isral davoir perptr un gnocide, promettant de tout faire pour chtier les coupables.
Le discours franc et clair du prsident palestinien lu devant lAssemble gnrale des Nations unies na visiblement pas plu aux dirigeants israliens et amricains. Le ministre isralien des Affaires trangres, Avigdor Lieberman, chef du parti Isral Beitenou, hostile la cration dun Etat palestinien viable, a accus le prsident Abbas de mener une campagne de terrorisme diplomatique, un nouveau terme quIsral veut introduire dans le jargon politique international.
Lieberman a, par ailleurs, loign toute possibilit de rglement du conflit tant que Mahmoud Abbas sera la tte de la direction palestinienne. Tant que Mahmoud Abbas sera prsident de lAutorit palestinienne, le conflit continuera, a dit Lieberman dans un communiqu. Cest le comble. Par ces dclaration, les Israliens veulent peut-tre faire oublier que ce sont eux les bourreaux dans lhistoire et quils tuent des Palestiniens tous les jours en toute impunit. Lhistoire ne sest pas arrte l. Toute honte bue, alors mme que la plaie ouverte des derniers massacres de Tsahal Ghaza nest pas referme, lAmrique insulte les Palestiniens.
La raction scandaleuse de lAmrique
La porte-parole du Dpartement dEtat amricain, Jennifer Psaki, a en effet aussi soulign dans un bref communiqu que son pays rejetait certaines descriptions du discours. Il y avait dans le discours du prsident Abbas des descriptions offensantes qui sont profondment dcevantes et que nous rejetons, a dit Jennifer Psaki. Elle a galement dnonc des dclarations provocatrices. Par contre, il ny a pas eu un mot sur le gnocide perptr par larme isralienne cet t Ghaza.
En faisant des dclarations aussi scandaleuses, Washington lgitime encore une fois les crimes israliens en Palestine et pousse la radicalisation du Hamas.Les Etats-Unis encouragent Isral dans son gnocide perptuel du peuple palestinien.

La honte absolue ! La raction amricaine est tout simplement criminelle et montre que Washington ne veut pas dun rglement du conflit. Par contre, dans les milieux populaires palestiniens, le discours a t bien accueilli. Le changement de stratgie de la direction palestinienne survient au lendemain dun accord interpalestinien permettant au gouvernement de lAutorit palestinienne dexercer pleinement ses pouvoirs dans la bande de Ghaza, pour la premire fois depuis le putsch arm du Hamas en 2007. Une runification des rangs permettra aux Palestiniens de relever les prochains dfis que leur lancera Isral et de faire chouer leur nouvelle dmarche dans les couloirs des Nations unies o visiblement Tel-Aviv peut compter sur lappui des Etats-Unis.
Accord Fatah-Hamas sur le gouvernement dunion nationale

Les deux mouvements palestiniens Fatah et Hamas sont parvenus un accord, jeudi au Caire, pour que le gouvernement dunion nationale exerce son autorit dans la bande de Ghaza, a indiqu la tlvision palestinienne.Fatah et Hamas sont parvenus un accord complet pour un retour du gouvernement dunion dans la bande de Ghaza, a indiqu un membre de la dlgation du Fatah au Caire, Jibril Rajoub, cit par la mme source.
Linformation a t confirme par Azzam Al Ahmad, le chef de la dlgation du Fatah, et par Moussa Abou Marzouk, un haut responsable du Hamas, cits par lagence officielle gyptienne Mena. Le prsident palestinien Mahmoud Abbas avait accus le Hamas de maintenir un gouvernement parallle Ghaza et dempcher un gouvernement dunion nomm en juin dy exercer son autorit, malgr des accords de rconciliation signs en avril.
Le Hamas et lOrganisation de libration de la Palestine (OLP) avaient sign en avril un accord de rconciliation qui avait donn naissance ce gouvernement dunion compos de personnalits indpendantes. Laccord de jeudi est crucial lapproche dune confrence des donateurs le 12 octobre au Caire. De nombreuses capitales conditionnent leur aide pour la reconstruction de Ghaza lexercice de lautorit du gouvernement dunion dans lenclave.

Fares Chahine




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le coup de colre de Mahmoud Abbas




09:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,