> >

[] [ ]

comment Ban Ki-moon a envoy balader le roi du Maroc

(Tags)
 
Valrie Trierweiler rvle comment le roi du Maroc corrompt les dirigeants politiques franais Emir Abdelkader 0 2014-09-07 08:45 PM
Les vritables raisons de lacharnement du Maroc contre lenvoy spcial de lONU Christopher Ross Emir Abdelkader 0 2014-07-20 02:54 PM
Comment le Maroc introduit Isral insidieusement au Maghreb Emir Abdelkader 0 2014-02-26 01:53 AM
Comment le roi Mohammed VI a vendu le Maroc aux richissimes monarques du Golfe Emir Abdelkader 0 2014-01-19 09:51 PM
Ban Ki-moon pingle le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-04-15 01:58 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-09-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
comment Ban Ki-moon a envoy balader le roi du Maroc

Assemble gnrale des Nations unies : comment Ban Ki-moon a envoy balader le roi du Maroc






Les mdias marocains avaient fait tat, dans un premier temps, de la participation du roi du Maroc lAssemble gnrale des Nations unies, avant dannoncer lannulation du voyage sans aucune explication. Algeriepatriotique a appris de sources sres, New York, que lunique raison de l'annulation la dernire minute du dplacement de Mohammed VI aux Etats-Unis pour prendre part aux travaux de la 69e session de l'Assemble gnrale de lONU rside dans le refus du secrtaire gnral Ban Ki-moon de lui accorder une sance de travail de deux heures, comme il l'avait demand avec insistance par l'intermdiaire de son ministre des Affaires trangres, Salah-Eddine Mezouar, qui avait t envoy Manhattan en claireur. La prparation de cette visite avait t annonce en grande pompe par les canaux officiels marocains, dont lagence de presse MAP et l'innarrable ambassadeur marocain auprs des Nations unies, avant quun revirement de situation ne se produise la veille du dplacement de Mohammed VI New York. Un changement de dernire minute qui a contraint la MAP retirer une dpche qui annonait le dpart du roi le lendemain pour les Etats-Unis. La participation de Mohammed VI lAssemble gnrale de lONU avait pour objectif de prsenter cette sance de travail comme s'inscrivant dans un cadre de coopration et de soutien aux efforts du secrtaire gnral de lONU, au moment o Rabat fait obstruction la mission de Christopher Ross, le reprsentant spcial de Ban Ki-moon pour le Sahara Occidental, qui attend toujours de pouvoir se rendre au Maroc. La rencontre de Mohammed VI avec le secrtaire gnral de lONU visait, justement, rendre caduc le dplacement de Christopher Ross au Maroc pour y entretenir les autorits de ce pays sur le dossier sahraoui. Le Makhzen voulait faire pression sur Ban Ki-moon dans la perspective de ngocier certains termes du prochain rapport que le secrtaire gnral de lONU devra soumettre au Conseil de scurit en premptant toute proposition pertinente qui pourrait tre formule par Christopher Ross compte tenu de l'impasse dans laquelle se trouve le problme sahraoui en raison des atermoiements de la partie marocaine, expliquent nos sources. Mohammed VI esprait ainsi faire gommer toutes les rfrences contenues dans le rapport tabli en 2014, lesquelles rfrences situent le blocage imputable aux autorits politiques marocaines, tout en essayant d'impliquer lAlgrie comme partie prenante qui n'assume pas ses responsabilits dans le recherche dun rglement dfinitif au conflit marocco-sahraoui. Lautre but inavou de Rabat consistait amener le secrtaire gnral de lONU djuger Ross sur la question de l'autodtermination que ce dernier estime incontournable quelle que soit la solution qui pourrait tre trouve, relvent nos sources, qui expliquent que cet attachement de Ross la forme de l'autodtermination qui doit imprativement accompagner la solution politique le rend quasiment persona non grata au Maroc. Pris son propre pige, le Maroc voulait, enfin, tenter de dissuader Ban Ki-moon de mettre en uvre la recommandation contenue dans le rapport de 2014 qui stipule que si limpasse perdurait dans le dossier du Sahara Occidental, il devait inviter les membres du Conseil de scurit rexaminer compltement le cadre fix en avril 2007 pour le processus de ngociation. Pressentant ce guet-apens, le secrtaire gnral des Nations unies a refus de se laisser prendre ce jeu, prtextant le nombre considrable de runions de haut niveau. Ban Ki-moon a, alors, propos Mohammed VI une simple audience de circonstance. Piqu au vif et frustr de ne pas pouvoir imposer sa dmarche au secrtaire gnral de lONU, le roi du Maroc na eu dautre choix que de battre en retraite piteusement et sans expliquer son peuple et la classe politique marocaine les raisons qui ont prsid l'annulation de son dplacement New York, aprs que les mdias marocains en eurent fait des gorges chaudes des semaines durant.

Karim Bouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

comment Ban Ki-moon a envoy balader le roi du Maroc




11:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,