> >

[] [ ]

Limpact des frappes de la coalition en Syrie sur Daesh est nul !

(Tags)
 
Syrie : la coalition frappe les jihadistes assigeant Koban Emir Abdelkader 0 2014-10-01 07:12 PM
Syrie : frappes prs de la ville kurde dAn al-Arab ... Emir Abdelkader 0 2014-09-30 11:53 AM
frappes de la coalition contre lEI prs... Emir Abdelkader 0 2014-09-24 05:04 PM
Syrie : premires frappes amricaines... Emir Abdelkader 0 2014-09-23 11:21 AM
Syrie : La caution arabe aux frappes militaires Emir Abdelkader 0 2013-09-09 12:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Limpact des frappes de la coalition en Syrie sur Daesh est nul !

Limpact des frappes de la coalition en Syrie sur Daesh est nul !






Une semaine au dbut des frappes de la coalition internationale et arabe sur les repaires de Daesh en Irak et en Syrie, ce groupe terroriste na t nullement affect. Les avions de la coalition nont pas assn des frappes dures et denvergure contre ce groupe qui garde toujours le contrle sur ses rgions et les dirige comme si de rien ntait.
Pis encore, Daesh avance sur des fronts trs sensibles surtout Ain arabe dans la province dAlep et Rass el-Ain dans la province de Hassakeh, alors que le nombre des miliciens augmente de plus en plus et affluent des quatre coins du monde.
Tous ces faits suscitent des interrogations sur lefficacit des bombardements en cours et leurs objectifs rels, surtout lapproche de lhiver.
Exagration mdiatique
Donc le rsultat des frappes est nul. Un constat qui soppose certes plusieurs rapports mdiatiques qui ont rapport le droulement des raids sur Daesh en Syrie, voquant des frappes contre des chambres dopration , des centres de commandement et des raffineries ainsi que la coupure de voies de ravitaillement renforant Daesh. Dautres mdias ont parl longuement du retrait des miliciens de Daesh sous les coups des raids dans telle ou telle ville.
Mais en recherchant la nature des cibles vises, leur importance et leur impact sur laction de Daesh, on constate lampleur de lexagration promue dans les mdias.
On se demande par exemple o se situe les chambres doprations de Daesh alors que la planification danciennes batailles par ce groupe contre larme syrienne ou irakienne se faisait en plein air !
Quant au sige du commandement, il sagit dune simple pice qui perd toute sa valeur lorsque le commandant ou le dirigeant de Daesh y est absent ! Donc, inutile de le bombarder !
Frapper Daesh et le rgime
Passons aux raffineries, fortement bombardes ces deux derniers jours. Celles-ci ne sont en effet que des sparateurs dhuile primitifs qui se trouvent en grand nombre dans la rgion de lEst et autour des puits de ptrole. Ainsi, on ne peut considrer la destruction de 12 sparateurs dhuile comme tant une cible stratgique capable de changer les capacits de Daesh.
Selon une source de lopposition syrienne modre , cite par le journal libanais al-Akhbar, les derniers raids vont dans la bonne voie qui permettra den finir avec Daesh et le rgime syrien en mme temps .
Pour renverser ces deux parties, il faut faire des sacrifices. Les frappes contre les puits de ptrole et les champs gaziers ne sont quun dbut. Les oloducs, les gazoducs et les stations dlectricit qui alimentent les rgions du rgime doivent tre bombards , indique cette source qui ajoute que ces mesures seront mises en uvre dans un proche dlai.
Et de poursuivre que les rebelles le feront si la coalition ne prennent pas de telles mesures : La guerre des ravitaillements (ptrole, gaz, lectricit) peut constituer une alternative acceptable de la zone dexclusion arienne .
Pertes majeures dans les rangs dal-nosra
Ce qui est frappant dailleurs, cest que le front al-nosra une cible moins importante que Daesh pour la coalition internationale a reconnu par la voix de son dirigeant Abou Mohammad al-Joulani que les frappes de la coalition ont affect le groupe et lui ont inflig de lourdes pertes.
En effet, les frappes contre les siges dal-nosra dans les provinces dAlep et dIdleb aux premiers jours des raids, taient les plus dures court terme, alors que les frappes contre Daesh sont qualifies de stratgiques dont les rsultats se feront voir plus tard.
Et si les premires frappes nont pas affect le groupe, comment Daesh allait-il souffrir des rsultats des autres raids, une fois les mesures de prcaution ncessaires sont prises ?
Aucun retrait de Daesh des zones contrles
Parmi les faits qui dmontrent que Daesh na pas t affect par les frappes, cest quil maintient la mainmise sur les rgions quil contrle. Aucune rbellion populaire ny a t enregistre, preuve que ledit groupe impose toujours sa domination et quil ne sest pas retir de certaines villes, comme le prtendent certains articles de presse.
De plus, lavance sur le terrain ralise par Daesh dans certaines rgions, surtout Ain Arabe dans la province nord dAlep, assure que les raids de la coalition se font selon un agenda spcial qui naurait pas comme priorit larrt de lavance de Daesh ni de lempcher doccuper de nouvelles rgions.
Daesh labri des frappes !
Sachant quil y a deux jours, les avions de la coalition ont entrav lavance dun groupe de Daesh dans la ville dAin Arabe, le poussant se retirer. Alors quaujourdhui, la situation est retourne la case dpart, les combattants de Daesh se trouvent un kilomtre du centre de la ville, menaant de la prendre dassaut tout moment.
Ce qui est aussi surprenant cest que les miliciens de Daesh utilisent des armes lourdes, des chars, des mitrailleuses, et des lance-roquettes pour assiger Ain Arabe. Malgr ceci, les raids de la coalition nont pas vis ces armes !
Force grandissante, nouveaux effectifs
Et la force de Daesh ne cesse de grandir. De nouveaux groupes radicaux sigeant hors dIrak et de la Syrie, se sont mobiliss pour afficher leur allgeance Daesh, expos aux frappes de la coalition. La brigade Oqba ben Nafeh en Tunisie, les soldats du califat en Algrie, les hros de lIslam Khorassan (Iran), ont tous prt allgeance ce groupe. A lintrieur de la Syrie et de lIrak, des centaines de miliciens du front al-nosra et des libres du Levant se sont rallis ces derniers jours Daesh.
Donc, la campagne militaire occidentale a permis ce groupe terroriste de tirer de nombreux profits.
Par ailleurs, Daesh a men une campagne darrestation et de perquisition dans plusieurs rgions dans la province de Deir Ezzor contre des jeunes de la tribu de Choeitat. Pendant ce temps, le groupe poursuit ses attaques contre les rgions kurdes.



(al-Akhbar, assafir, al-Manar)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Limpact des frappes de la coalition en Syrie sur Daesh est nul !




10:51 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,