> >

[] [ ]

Abeer saady : Journaliste gyptienne en zone de guerre

(Tags)
 
... oppos la guerre, le journaliste de "Haaretz" Emir Abdelkader 0 2014-08-19 11:37 AM
Libye : de la guerre du ptrole la guerre civile Emir Abdelkader 0 2014-03-18 06:54 PM
Bientt une zone de libre-change entre les deux pays, Les produits algriens et tunisiens exonrs Emir Abdelkader 0 2013-11-12 02:36 PM
Guerre du Rif, guerre chimique et de la civilisation contre la barbarie Emir Abdelkader 0 2013-10-27 04:51 PM
/ Guerre de Kippour : une guerre truque Emir Abdelkader 0 2013-10-08 03:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Abeer saady : Journaliste gyptienne en zone de guerre

Abeer saady : Journaliste gyptienne en zone de guerre

Depuis plus de vingt ans, Abeer Saady a cum les terrains les plus difficiles et les missions les plus dangereuses. Irak, Syrie... Daech. Les zones en conflit nont plus de secret pour elle. Le plus inquitant, ce sont les jeunes qui peuvent servir de chair canon dans les rangs de Daech


-Quavez-vous pens de la vido montrant le nouveau groupe algrien, Jund Al Khalifat, renouvelant son allgeance au groupe de lEtat islamique ?

La vido dudit groupe algrien portant allgeance Daech est trs surprenante. Ceci dit, Daech na pas ragi, ni mis de dclaration travers les canaux de communication quils utilisent, notamment les vidos et les rseaux sociaux pour rpondre ou encourager. Cest de la propagande, ni plus ni moins, pour attirer plus de jeunes leur cause. LAlgrie, bien que ntant pas frontalire avec lIrak et la Syrie, devient alors proche en dfiant lespace et le temps, cause de cette vido. LAlgrie est un pays expriment qui a connu son lot dinscurit, ce qui ne la pas empche de reprendre le dessus sur AQMI, et repousser les attaques incessantes dAl Qada et ses groupuscules.



-Doit-on craindre de voir des groupes pulluler et revendiquer leur appartenance Daech ?

Cest possible, puisque Daech est dabord un concept et un groupe trs organis, cest--dire avec des objectifs ralisables sur un agenda prcis. Des rengats, des rebelles affirmeront peut-tre leur appartenance Daech, mais ce nest pas ce qui inquite le plus. Le plus inquitant, ce sont les jeunes qui peuvent servir de chair canon dans les rangs de Daech.



-Avez-vous subi la violence des groupes arms lors de vos missions ?

Oui. Jai eu, pendant mes nombreuses implications dans des zones de conflit, affaire des groupes arms, la plupart dangereux. Que ce soit ici en Egypte, ou en particulier en Irak et en Syrie, le visage de la violence et de lobscurantisme est le mme. Jai survcu deux attentats survenus dans deux villes dIrak, dont lun Arbil. Les mdias, en gnral, nous renvoient tant dimages de guerre que lon devient presque insensible. Cependant, le fait de vivre une explosion avec tout ce que cela implique comme traumatisme sur le physique et le mental est sans doute une exprience extrmement difficile.


-O sest produit le deuxime attenant ?

Ctait sur la route vers Kirkouk. Jtais avec mon chauffeur quand, soudain, la voiture a t projete dans les airs puis est retombe comme une feuille sur le bas-ct. Sans les rflexes prcis de mon chauffeur, nous aurions pu y passer. Il a trac la route jusquau sige de la tlvision Kirkouk TV, o on nous a informs que nous avions eu beaucoup de chance, car nous avions survcu trois attentas conscutifs qui ont cot la vie une vingtaine de personnes. A partir de ce moment, nous avons t arrts plusieurs fois par des barrages, mais sans que cela nous effraie, car tout ce quon venait de vivre cette journe-l ntait pas aussi violent.


-Vous tes journaliste, syndicaliste et instructrice. Pourquoi former des journalistes en zones de guerre ?

Dabord jai vu beaucoup de journalistes mourir, dans mon propre pays et ailleurs. Des confrres qui tombent comme des soldats sur le champ de bataille, sauf que le journaliste le fait pour la libert de linformation. Nous faisons un mtier qui nous met ainsi que nos proches en danger. Nous ne nous en rendons pas compte, puisque nous sommes pris par lactualit et lurgence de produire de linformation au public. Les journalistes qui exercent leur mtier dans les zones de conflit se trouvent confronts des conditions de travail toujours plus complexes, difficiles et dangereuses. Il est important dinculquer aux journalistes des rflexes de survie.


-Mais le journaliste qui va sur le terrain est conscient du danger et accepte aussi toute la violence rencontre sur le terrain.


Effectivement. Mais il est faut savoir quil est pouss par lamour du mtier et la volont de vouloir produire des sujets que ses confrres ne traiteront jamais. Le journaliste qui met sa vie en danger sait aussi quil est au cur de laction et donc a accs linformation. La concurrence entre les mdias fait quil met sa vie plusieurs fois en danger pour dcrocher ce que les autres nont pas dit, nont pas vu. Mon travail de formation consiste sensibiliser le journaliste sur sa valeur en tant que tmoin de lhistoire, et aussi lui faire comprendre quil est dabord un citoyen, pour qui la protection est doublement recommande.

-Comment un journaliste peut-il se protger quand il y a des bombardements ou des tirs ?

Dans les situations de conflits, il est important davoir des dispositions particulires quon acquiert au fur et mesure. Un journaliste doit poursuivre des formations pour sen sortir. Connatre un pays en conflit de part sa culture, ses murs, sa langue ou sa religion peut parfois sauver, connatre les armes quutilisent les groupes arms et opposs peut galement nous viter la perte, ou moindre chelle la destruction du matriel. Il ne faut surtout pas foncer vers un pays en guerre, il faut lapprhender et tout envisager avant de partir. Noublions pas aussi que nous sommes lre de la cybercriminalit. Eliminer un journaliste passe galement par le piratage et la destruction de ses comptes virtuels, comme Facebook, Twitter ou mme pire, son compte bancaire, jusqu atteindre sa vie prive et sa famille. Les recrues des jihadistes sont exprimentes, ce sont souvent des ingnieurs ou des informaticiens dous et motivs.



-Finalement, le journaliste doit-il renoncer couvrir lIrak et la Syrie, principalement cause de Daech ?

On ne doit pas empcher un journaliste daller faire son travail. Je pense que cest le combat de la majorit des journalistes. Le mtier, dans ces zones-l en particulier, est un risque permanent. Il est donc indispensable de se prparer mentalement et physiquement. Tout est possible, alors autant mettre tous les moyens de son ct pour survivre. Connatre un fixer comme on dit dans le mtier est un dbut, mais ce nest pas ce qui sauvera face une explosion. Une formation doit tre entame pour prendre en considration tous les risques potentiels et les solutions qui pourraient se prsenter une fois sur le terrain, comme en Irak par exemple.


Bio express :

Abeer Saady est Ne en 1975 au Caire, Abeer Saady est diplme de la Facult de communication de masse de lUniversit du Caire 1997. Cela fait 23 ans quelle crit sans relche, en arabe et en anglais, sur les sujets les plus pointus. Rdactrice en chef adjointe du quotidien Al-Akhbar, elle a t lue vice-prsidente et membre du conseil dadministration du Syndicat des journalistes gyptiens, et ce trois reprises. Responsable des formations, elle anime sminaires et ateliers autour du thme de la scurit des journalistes. Nombreux sont les professionnels des mdias de la rgion galement la connatre, au moins travers les trs nombreuses formations la scurit quelle a donnes.

Faten Hayed






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Abeer saady : Journaliste gyptienne en zone de guerre




09:25 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,