> >

[] [ ]

Daech dchire l'alliance

(Tags)
 
Alliance RCD-FIS : ... Emir Abdelkader 0 2014-09-13 12:19 PM
FLN : Belkhadem, Belayat et Abada font alliance ... Emir Abdelkader 0 2014-05-14 06:01 AM
Les souffrances dun peuple dchir par la guerre Emir Abdelkader 0 2014-02-15 03:27 PM
Une nouvelle alliance dmocratique pour le futur prsident Emir Abdelkader 0 2013-10-08 03:44 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-05
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Daech dchire l'alliance

Le vice-prsident amricain accuse Riyad, Doha et Ankara : Daech dchire l'alliance








Ce quAlgeriepatriotique na cess dcrire, le vice-prsident des Etats-Unis, Joe Biden, vient de le confirmer en mettant directement les pieds dans le plat : l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie sont complices des groupes terroristes, Daech compris. Cest un fait vrifi que tous les observateurs honntes dnonaient. Joe Biden a enfin daign le reconnatre, jeudi dernier l'universit de Harvard, devant des tudiants venus couter son discours loccasion dune confrence sur la politique des Etats-Unis au Moyen-Orient, lors du forum de John Kennedy. Joe Biden a laiss son auditoire bouche be. Il le dit en parfaite connaissance de cause : oui, les terroristes dAl-Qada avaient reu des fonds et des armes de pays allis de Washington dans la rgion. Combien de fois, le prsident syrien, Bachar Al-Assad, a attir lattention de la communaut internationale sur cette vritable alliance constitue dans les faits entre, dun ct, la Turquie et les monarchies du Golfe, et de lautre, les groupes terroristes agissant en Syrie. Lundi dernier, par la voix du ministre syrien des Affaires trangres, Walid Mouallem, lors d'une session de l'Assemble gnrale des Nations unies, cette vrit a t nouveau lance la face des pays occidentaux. Mais la sortie du vice-prsident des Etats-Unis tait tellement inattendue quelle a surpris mme les observateurs avertis : dans quel but a-t-il fait cette rvlation ? Pourquoi en ce moment prcis ? Comment ragiront les allis incrimins ? Vont-ils tomber sous le coup des sanctions prvues par lONU contre les pays qui aident les groupes terroristes, en application de la rsolution sur la lutte contre le terrorisme adopte par le Conseil de scurit le 24 septembre, il y a quelques jours ? Les allis cits par Joe Biden font maintenant partie de la coalition constitue par les Etats-Unis pour combattre Daech. Pour expliquer cette contradiction encore une ! , le vice-prsident amricain sest autoris prciser quils avaient pris conscience de leur erreur et accept de participer la coalition anti-Daech. Le prsident turc Recep Tayyip Erdogan na pas tard ragir pour dnoncer la dclaration de Joe Biden, il est dailleurs le seul, pour le moment, le faire. Evidemment, Erdogan veut nier ce qui est, aux yeux de tous les observateurs, lvidence mme : son pays aide les groupes terroristes. Les djihadistes empruntent le couloir turc pour rejoindre les groupes terroristes en Syrie et reprennent la mme voie sur le chemin du retour. La presse franaise a souvent dcrit dans les dtails cet itinraire en traitant du problme des terroristes qui reviennent en France, et la dernire fois, ctait propos de lpisode loufoque, comme la qualifi le Figaro, du retour de djihadistes de Syrie, attendus et rats par la police, venus grossir les rangs, 120 selon les estimations officielles, des combattants franais dj revenus. On peut se demander quoi jouent la Turquie et les pays du Golfe en aidant des groupes arms qui forment leur tour des terroristes qui viennent de pays europens, en particulier de France, et y retournent ensuite aguerris pour y reprsenter une menace non ngligeable, selon lestimation des spcialistes franais. Pour Joe Biden, lexplication est superficielle : La Turquie et les pays du Golfe voulaient renverser Bachar Al-Assad et pour cela ils ont men une guerre par procuration entre les sunnites et les chiites, et ils ont fourni des centaines de millions de dollars et des dizaines de milliers de tonnes d'armes tous ceux qui acceptent de lutter contre Bachar Al-Assad. Mais le hic, a constat Joe Biden, est que les gens qui ont reu ces sommes et ces armes taient des militants du Front Al-Nosra et dAl-Qada sans compter d'autres lments extrmistes venant d'autres rgions du monde. Et Isral ? Comment qualifier lassistance mdicale apporte par larme isralienne aux mercenaires islamistes blesss en Syrie, prs de la frontire ? Et la France, la Grande-Bretagne les Etats-Unis et les autres pays occidentaux qui ont soutenu ouvertement les groupes terroristes dont personne nignorait quils taient domins par les lments lis Al-Qada et Daech ? Joe Biden nen a pas dit assez.



Houari Achouri




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Daech dchire l'alliance




05:26 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,