> >

[] [ ]

Hamrouche est avec nous, le FFS veut travailler seul

(Tags)
 
Obama impatient de travailler avec lEgypte de Sissi Emir Abdelkader 0 2014-06-04 02:39 PM
Ban Ki-moon appelle Bouteflika travailler avec l'opposition Emir Abdelkader 0 2014-04-24 10:47 PM
LAlgrie presse de travailler avec le nouveau gouvernement tunisien Emir Abdelkader 0 2014-01-29 11:38 AM
Nous allons ngocier avec le pouvoir Emir Abdelkader 0 2014-01-26 01:57 PM
Belmokhtar veut ngocier avec lAlgrie et les Occidentaux Emir Abdelkader 0 2013-01-21 03:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-05
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Hamrouche est avec nous, le FFS veut travailler seul

Entretien avec le prsident du MSP : Hamrouche est avec nous, le FFS veut travailler seul






Abderezzak Mokri est le prsident du MSP et membre de la Coordination nationale pour les liberts et la transition dmocratique (CNLTD). Dans cet entretien, il revient sur les prochaines actions de cette coordination, lassassinat du touriste franais Herv Gourdel, la position du FFS

Quelles sont les prochaines actions de la CNTLD ?

Des activits vont tre organises par chaque parti politique et dautres seront organises par lensemble de partis politique. Outre la ncessit daller vers les citoyens, nous nous sommes mis daccord pour organiser des activits chaque occasion comme celle du 5 octobre (meutes doctobre 1988, ndlr) ou celle du 1er novembre (dclenchement de la guerre de Libration, ndlr). Pour ce 5 octobre, il tait difficile de prvoir quelque chose vu quil concidait avec lAd. Mais une action est prvue en octobre. Nous ne voulons pas parler aux mdias de ces activits avant lapproche de la date.


Est-ce que vous menez des actions sur le terrain ?

Lors de la dernire runion de linstance de suivi, il a t demand aux partis daller davantage vers la population. Au MSP, nous sommes partis, le week-end suivant, Tbessa o jai anim un grand meeting. Nous nous sommes rendus ensuite dans une commune frontalire avec la Tunisie o jai organis plusieurs rencontres avec les citoyens et militants du parti. Nous avons galement effectu un travail de proximit dans les rues, les quartiers et dans un caf. Donc, nous nous rendrons, chaque semaine, dans une ou deux wilayas. Lundi, je serai Mda. La semaine daprs, je serai Sidi Bel Abbs et An Tmouchent.


Le prsident Bouteflika est toujours absent de la scne politique. Comment voyez-vous lvolution de la situation politique dans le pays ?

Pour le prsident, cest lopacit totale. Aux Nations-Unies, lorsque le prsident dun pays nest pas prsent, protocolairement parlant, ce pays sera dclass dans la prise de parole et les pourparlers bilatraux. Sur lvolution de la situation politique, il faut bien savoir que la bataille politique entre lopposition et le systme ne va pas se faire dans limmdiat et dans le chaos. Cest une bataille de points et on en a gagn beaucoup. On est arriv mettre en exergue la corruption du pouvoir politique et son incapacit garantir le dveloppement conomique. On est en train de gagner la sympathie de plus en plus dAlgriens. Et ces derniers sont plus clairvoyants.
Mais lopposition peine simposer
Lopposition fait ce quelle peut. Cest une responsabilit qui incombe au pouvoir politique. Si la situation bascule, elle sera prsente. Elle aura gagn beaucoup de temps. Car on aura jet les ponts entre nous. Maintenant, chacun connait lautre et chacun a lhabitude et les outils pour travailler avec lautre. Si lAlgrie se retrouve en crise, on ne perdra pas beaucoup de temps comme a a t le cas dans les autres pays arabe dont la Syrie, la Libye ou le Ymen o les partis politiques de lopposition nont pas pu travailler ensemble.


Lopposition peine sunir..

Non, je ne pense pas.
Le FFS par exemple sest nettement dmarqu de votre initiative
Le fait que le FFS reprsente une spcificit ne change rien la donne. Lopposition na jamais t aussi unie quaujourdhui. Je prfre parler de cette opposition qui a choisi de travailler ensemble. De ce groupe soud qui a une position claire et nette. Nous avons aujourdhui trois cercles. Le premier est celui des partis politiques. Le deuxime est celui des ensembles forms par les partis politiques (CNLTD-Ple du changement) et le troisime cercle est celui de linstance de concertation et de suivi. Et chaque cercle a ses prrogatives !


Donc le FFS veut, selon vous, travailler seul ?

Apparemment, oui. Il veut travailler seul. Les autres travaillent ensemble selon des stratgies bien dtermines.


Vous estimez aussi quil na pas de position claire par rapport lopposition?

Le FFS ne veut pas travailler en commun. Nous ne voulons pas entrer dans les affaires internes des partis politiques. Il faut lui poser la question sur sa position par rapport sa nouvelle dfinition de lopposition.


Mouloud Hamrouche a pris ses distances avec la CNTLD. Comment lexpliquez-vous ?

Hamrouche est avec nous sur le plan des ides et des rflexions quon fait ensemble.


Vous avez dnonc un complot contre lAlgrie aprs la dcapitation du touriste franais, Herv Gourdel, en Kabylie. Avez-vous des preuves ?

Cest une rgle gnrale. L o il y a le terrorisme, il y a le complot li aux agendas extrieurs. Le terrorisme est utilis par tous les services de scurit du monde dans des guerres qui ne disent pas leurs noms. Quand ces États ne veulent pas faire les choses lgalement, ils le font par le biais du terrorisme. Aujourdhui, on sait que les puissances trangres veulent imposer lAlgrie de simpliquer dans les conflits rgionaux. Et cest pour cela quils essaient de semer la zizanie, provoquer ces problmes de terrorisme ou les utiliser.


Vous laissez donc entendre que la dcapitation a t ordonne de lextrieur du pays ?

Tout est possible ! Les vnements du 11 septembre 2001 aux États-Unis sont expliqus de faon trs controverse. Jusqu maintenant, il y a des thses et des antithses sur ce qui sest pass exactement.


Vous avez appel le systme politique ragir rapidement aprs cette affaire. Pourquoi ?

Nous lavions appel se concerter sur toutes les questions nationales, sur les rformes et la transition dmocratique. Il est essentiel de garantir un front interne uni face tous les prils dont la menace trangre. Jusqu maintenant, rien ne prte croire quil va rpondre notre appel.


TSA-Algrie | Tout sur l'Algrie

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Hamrouche est avec nous, le FFS veut travailler seul




01:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,