> >

[] [ ]

La France-Algrie explicite par Saadani

(Tags)
 
France : Nekkaz dpose plainte contre Saadani Emir Abdelkader 0 2014-07-01 03:44 PM
Gaz de schiste : la France va explorer en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-05-24 02:48 PM
Le statut dimmigr en France de Amar Saadani Emir Abdelkader 0 2014-05-11 02:15 PM
Algrie-France : va-t-on vers lembellie ? Emir Abdelkader 0 2013-12-09 03:20 PM
LAlgrie face aux enjeux gostratgiques des USA et la France Emir Abdelkader 0 2013-02-22 07:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La France-Algrie explicite par Saadani

La France-Algrie explicite par Saadani






La Mre patrie-bis. Adule, dcrie, encense, dfonce, Frana, la rpublique franaise de Fafa pour les initis, nen finit pas de faire tourner la tte des lites politiques au pouvoir ou de lopposition.


Nos dirigeants y cultivent un got immodr pour son immobilier parisien, ses appartements haussmanniens, ses cartes de rsidence, sa mdecine et ses services publics performants, ses grandes coles et universits parfaites pour assurer la reproduction de lespce. Face aux charmes exubrants et la vie de bohme, marques de fabrique de la capitale parisienne, les slogans et discours patriotards sonnent creux.
Lolivier qui cache la fort
De El Djazar lle de la Jatte (Neuilly-sur-Seine), 2 heures 10 de vol compressibles. Au bout de lavenue Victor Hugo, lArc de Triomphe clbrant les victoires des armes napoloniennes et autour les 12 avenues, dont les Champs-Elyses, parmi les plus chics et blingbling de Paris. Cest dans cette le de Neuilly-sur-Seine,de 4000 habitants, dans le trs bobo 16e arrondissement, que le patron du FLN, pre et fils, disposerait dun pied--terre. Un 4 pices de 600 m2, ancienne proprit du prsident Sarkozy, achet pour prs de 800 000 euros via sa socit civile immobilire familiale, la SCI lOlivier.
Le chef du FLN dment publiquement. Sur Mondafrique, Nicolas Beau persiste : Par quel miracle aurait-il, sans compte en banque, achet au moins un appartement Neuilly-sur-Seine, financ les tudes de ses enfants en France et en Angleterre et rgl les frais dun grand cabinet davocats parisien ?

Caf de la Paix. Juin. Face lopra Garnier, le caf-bar llgance Second empire donne asile Nicolas Beau, grand reporter devant lEternel (directeur du site dinformation Mondafrique), poursuivi (en justice) par Amar Saadani pour avoir commis une srie darticles traitant des achats immobiliers du SG du FLN et de sa fameuse carte de rsidence obtenue en circuit VIP la prfecture de Nanterre (lire entretien). Beau attend, nerveux, son procs programm pour septembre. Sa dfense, cest William Bourdon, lavocat clbre, fondateur de lassociation Sherpa, qui sen charge. Pour le journaliste, laffaire Saadani introduit, de plain-pied, dans le vif de la France-Algrie, identit gntiquement modifie, produit de deux sicles retors dhistoire et de combines. Entre les deux Etats, rappelle le journaliste, cest aussi lhistoire de ces petits arrangements, tellement anciens, tellement admis et reconduits aussi bien par les gouvernements de gauche que de droite et avec probablement des retombes pour les uns comme pour les autres. On est vritablement dans la France-Algrie. Sil est difficile, selon lui, dtablir que Saadani dispose rellement de 300 millions deuros dans la premire banque de France, il ne peut nier lachat dappartements Paris ni lexistence de sa socit immobilire lOlivier, ni mme davoir bnfici de sa carte de rsidence de 10 ans.
Dans les Landerneau mdiatiques parisiens, les rvlations du vieux briscard du journalisme dinvestigation sont passes sous silence. Lomerta. Si la justice trane les pieds et tarde se saisir du dossier, cest notamment cause de labsence dun plaignant, explique Vincent Hugeux, grand reporter LExpress. Pour ce fin connaisseur des rseaux et matrices de la Franafrique, la justice franaise nest plus lheure des pressions, mme si elle se montre parfois slective avec les mirs du Golfe, par exemple. Avant, les pressions politiques taient la norme, affirme le journaliste. Mais depuis dix ans et sous la pressions dONG telles que Sherpa, Survie ou Transparency International, elle sest montre indpendante. Il en veut pour preuve les instructions judiciaires ouvertes dans les affaires des biens mal acquis par des dirigeants africains et leurs clans limage de Omar Bongo (Gabon), Sassou Nguesso (Congo), Paul Biya (Cameroun) et autres Obiang Nguema de Guine quatoriale.
Rue de Rome. Sige de lassociation Sherpa, fonde par le clbre avocat William Bourdon. Cest sur les biens mal acquis des dignitaires Algriens, cueille linterphone Sofia Lakhdar, la directrice de cette association franaise, en croisade perptuelle contre les dirigeants africains, les Bongo et consorts, confondus de dtournements et malversations. Depuis peu, beaucoup de gens sintressent aux biens mal acquis des dignitaires algriens, ajoute-elle. Depuis le dbut de lanne, Sherpa a t destinataire de vagues dnonciations qui ne permettent pas, ses dires, de saisir ou dalerter la justice. Ctait juste aprs llection (prsidentielle), prcise Sofia. Des signalements anonymes, trs peu prcis pour quon y attache de limportance. Et jusqu maintenant nous navons reu que quatre signalements du genre : il y a des gens autour du prsident Bouteflika, le frre, etc. qui sont corrompus et possdent ceci et cela mais sans pouvoir interagir avec le signalant.
LAlgrie, cest spcial, explique Nicolas Sersiron, vice-prsident du CADTM France, (Collectif pour lannulation de la dette des pays du Tiers-Monde). Implant en Tunisie et au Maroc, le CADTM qui exclut lAlgrie de sa sphre dtude , sintresse aux patrimoines constitus en France par les dignitaires du Sud. Les biens et les fortunes dtenus par les hirarques algriens relvent, selon lui, des questions tabou eu gard aux relations entre nos deux pays et o lomerta est de mise.
Transparency International (TI), lautre ONG denvergure, trs cheval sur la corruption saignant les pays africains, ne fait pas meilleur usage du cas (pourtant dcole) algrien. Nous navons pas de dossier Algrie, rpond, sec, Daniel Lebgue, charg de com TI.

Les appartements parisiens de Khalifa
Tribunal de grande instance de Paris. Procs Khalifa, 16 juin. Trois semaines dtalage intensif de linge sale. Banqueroute par dtournement dactifs, recel de banqueroute, abus de confiance, abus de bien sociaux, blanchiment Onze prvenus au procs de la mga-braderie Khalifa rpondent des dlits commis avant et aprs la dcision de mise sous liquidation judiciaire (le 10 juillet 2003) des filiales de Khalifa en France ( Khalifa Airways et Khalifa Rent a car). Ballet de charogne et cris de razzia. A la chute annonce de lempire succdent un dpeage savant et un pillage en rgle des biens et des avoirs des filiales.
Avocate dune des parties civiles, Nolwenn Loyer-Saad rappelle la barre que Khalifa Airways (KA), son client, est la socit la plus endette dAlgrie avec un passif de 632 millions deuros. Ltablissement Khalifa Airways en France nest pas une personne morale. Tous ses fonds viennent dAlgrie, plaide-t-elle. Nolwenn rclame un ddommagement quivalent laddition des valeurs de tous les actifs dtourns, soit 18 millions deuros (sic !). La liste des biens dtourns, donne en lecture par le procureur de la Rpublique de Nanterre, Philippe Bourion, tait pourtant loin dtre exhaustive : trois avions-taxi TBM dune valeur de 7,5 millions de dollars, une douzaine de berlines et voitures sport dont sept Mercedes, une Jaguar, une Ferrari, deux Porsche (sur un total de 309 vhicules constituant le parc auto desdites filiales) et un long chapelet de biens immobiliers, lous ou achets par KA, offerts une faune de bnficiaires dont seulement quatre taient appels la barre.
Des appartements achets pour lex-pouse (deux) sis avenue de la Bourdonnais, Paris 7e ( 3,2 millions deuros) et aux proches dirigeants et collaborateurs (dont le vice-prsident de KA, Smal Krim, propritaire dun appartement avenue Klber Paris 16e, pay 940 000 euros par KA ; Sakina Hedroug, directrice de crdit KA propritaire dun appart avenue Niel Paris 17e achet 1,2 million deuros par KA... ; 13 appartements lous sis les grandes avenues (Kennedy, Voltaire) ou rsidence de rve sur la cte dAzur, Cannes, comme pour la La Bagatelle, cet ensemble immobilier de trois somptueuses villas achetes pour 37 millions deuros et revendues pour 16...
Un avocat de la dfense sinterroge sur labsence d autres personnes la barre, cites dans le dossier, qui sont exactement dans la mme situation par rapport aux faits litigieux reprochs au reste des prvenus. Mercredi 4 juin. Le prsident du tribunal questionnait ce propos Smal Krim. Une rumeur affirme que lavocat Bouteflika, frre du Prsident algrien, aurait tait bnficiaire dun appartement Paris ? Nous avons bel et bien octroy un appartement Paris Abdelghani Bouteflika en sa qualit de conseiller juridique, avait-il rpondu du tac au tac. Au 183, Faubourg-Saint-Honor, se trouve lappartement qui avait t offert au frre du Prsident. Comme lui, nombreux sont les hirarques a tre passs au travers des mailles du filet. Dans la salle daudience n3, le procureur voque un dossier nausabond, parle dun groupe Khalifa, plutt lEurl Khalifa () dont lexistence juridique et conomique se borne aux flux occultes, une socit btie, daprs lui, suivant une conception mdivale rgie par la rgle de qui donne ordonne !
La SCI connection
Malakoff, dans les Hauts-de-Seine. Dans cette commune de proche banlieue, Anthony Robinet dirige LAdresse, enseigne immobilire prospre, prsente dans 25 villes franaises. Les Algriens qui investissent dans la pierre, cest peine 10% de la clientle de la bote. Devant les Franais, Asiatiques ou mme Portugais, la clientle algrienne ne reprsente vraiment pas grand-chose. Les Algriens sont loin dtre les quatrimes grands acqureurs dimmobilier franais, assure Anthony. Ses clients se situent dans le segment moyen. Entre 200 et 250 000 euros pays soit sans crdit bancaire. Au boulevard Gabriel Pri, les enseignes immobilires fleurissent, racolent.
Samir Hand et sa compagne Anne-Franoise Rabaud dirigent lagence au nom trs suggestif : Chez nous Chez vous Immobilier. Implante dans le quartier historique de Malakoff, lagence se prvaut dune clientle algrienne nombreuse. Des industriels, des promoteurs, des commerants, des artistes, des cadres, les clients de Hand viennent dhorizons divers. Une clientle porte davantage sur lachat dhtels, immeubles, restaurants et autres fonds de commerce que sur limmobilier rsidentiel. Les gros clients algriens prfrent eux, ne pas acheter en nom propre mais via les SCI, les socits civiles immobilires, garantissant aussi bien un SMIG danonymat et offrant des avantages fiscaux, notamment lors de la succession et de la transmission du patrimoine. Larrive de grosses fortunes bties au noir a rellement boost le march immobilier, note lagent immobilier. Pour ceux qui ne possdent pas de compte BNP et pour dpasser lcueil des transferts de devises, ces gros acqureurs font souvent appel des associs en France ou rachtent des parts dans des SCI. Cest comme a quils blanchissent
Algriens de banlieue vs algriens des quartiers chics
La Goutte dOr. Des tracts colls sur les murs dcrpits du Barbs en quartier requalifi somment les immigrs de dcamper : Vous naimez pas ce pays : Quittez-le ! Cest dans ce 18e des couleurs que les membres du Collectif des femmes des quartiers populaires sont venus voquer les 30 ans de la Marche pour lgalit et contre le racisme du 2 dcembre 1983 porte par le monde ouvrier issu de limmigration et des bidonvilles de Nanterre. Les Arabes la Seine, les Arabes au four ! Sous les insultes. Entre deux haies de policiers et de cols blancs. Des milliers de travailleurs immigrs de Talbot Poissy (PSA) avaient t expulss de lusine Talbot (en 1983) aprs une longue grve, rappelle, non sans motion, Kaissa Titous, infatigable militante syndicaliste.
Aujourdhui, dans les cits, jai limpression de revenir au village, soupire-t-elle, tant dans les banlieues quelle sillonne, il ne fait point bon vivre linsalubre, de parler dgalit, de lacit et o les questions de religion, de hidjab envahissent les dbats et espaces. Autour de la couronne parisienne, les cits et barres HLM, misrables et sordides, servent de rserves des centaines de milliers immigrs. LArc de Triomphe parat bien loin.
Rue Cuvier. Dans le 5e arrondissement, le Musum dhistoire naturelle de Paris arbore firement sa collection de 30 000 restes mortuaires, dont plusieurs dizaines de rsistants algriens la colonisation, dont Cheikh Bouziane (Zatchas), Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek alias Cherif Boubaghla, Assa AlHamadi et autres ttes dAlgriens accroches au tableau de chasse de lancien empire colonial. Brahim Senouci, sociologue, professeur luniversit de Cergy Pontoise fait partie de ces intellectuels revendiquant le rapatriement des restes des rsistants dcouverts par lhistorien Farid Belkadi. La ptition, lance en 2013, est dilue dans un bain de formol.
Sans doute faudra-t-il aussi cultiver la mmoire, dit Senouci, arracher loubli celles et ceux () de conviction qui sont morts pour lAlgrie et dont les voix nous manquent aujourdhui. Pas pas se reconstruira le lien, processus lent, duquel lAlgrie, renouera avec la fiert delle-mme, un pays que ses jeunes enfants nauront plus envie de fuir





Mohand Aziri




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La France-Algrie explicite par Saadani




04:48 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,