> >

[] [ ]

La stratgie du chaos en Syrie et en Irak :...

(Tags)
 
LIrak face au risque de chaos Emir Abdelkader 0 2014-07-13 02:15 PM
Irak: la sance du Parlement leve dans le chaos Emir Abdelkader 0 2014-07-02 11:45 AM
La stratgie de la peur de Benflis : Moi ou le chaos Emir Abdelkader 0 2014-04-15 10:24 PM
La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos Emir Abdelkader 0 2014-02-21 08:08 PM
limam du chaos, vole au secours des terroristes en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-06-03 06:16 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La stratgie du chaos en Syrie et en Irak :...

La stratgie du chaos en Syrie et en Irak : Un monde de plus en plus illisible



La France bombarde au Nord de lIrak des dpts logistiques de lÉtat islamique. Comprenez que nos forces ariennes ont dtruit des hangars certainement vides 1. Cela sappelle de la gesticulation , il sagit de faire rouler ses muscles pour impressionner non lennemi mais lopinion. Malgr tout cela ne fera pas remonter dun iota le sieur Hollande dans les sondages o le compteur sest bloqu sur le plus petit minimum syndical possible et admissible 2. Le 20 septembre, deuxime volet de lopration poudre aux yeux, M. Fabius, aussi glatineux que dordinaire, accueillait Roissy un contingent de Chrtiens dErbil et de Mossoul, des familles visiblement aises et sans doute soigneusement tries. Deux jours auparavant le 18, Monsieur 13%, au cours dune confrence de presse la limite du bredouillis, avait tenu, prchi-prcha, raffirmer quau contraire des Yanks nous nirions pas frapper les combattants salafo-wahhabites en Syrie Il faudrait ajouter au risque de faire descendre nos appareils par les missiles anti-ariens de Damas . Une faon galement de dgager sa responsabilit au cas o les frappes puratrices et vengeresses de la coalition se tromperaient de cible et toucheraient accidentellement des positions gouvernementales de la Rpublique arabe de Syrie.
Opinions retournes et bouleverses
LÉI [Daech en langue vernaculaire journalistique] constitue en effet pour Washington un formidable prtexte intervention en Syrie assadienne. Mobile qui eut mrit dtre invent sil navait exist en germe depuis janvier 2006 afin de trouver prsent le moyen de porter subrepticement la guerre dans lun des derniers pays lacs, cest--dire multiconfessionnel, du Levant avec son voisin immdiat le Liban. En substance, le prsident amricain sadressant aux dirigeants syriens leur a dit ceci : Nous allons tirer sur les positions de lÉI, mais si daventure, par un malheureux hasard, vous morflez, il est formellement interdit de vous plaindre et encore moins de rpliquer, sinon gare ! Il est clair que le Pentagone nattend que le premier prtexte venu pour largir son champ daction et engager les forces syriennes, seul vritable objectif de ce cirque diplomatico-mdiatique. Ce que les faucons du Dpartement dÉtat nont pu accomplir il y a un an passera maintenant comme une lettre la poste auprs dune opinion publique amricaine chauffe blanc par dhonntes mdias relatant fidlement des excutions crapoteuses et au Congrs, hier encore trs rticent voire carrment hostile toute nouvelle intervention extrieure, spcifiquement en Syrie. Car opinion et lus de lUnion fdrale sont aujourdhui retourns comme des crpes et majoritairement favorables 3.
Bien que Barack Obama apparaisse comme faible et indcis, il poursuit en ralit les mmes objectifs que son prdcesseur GW Bush qui visait semer le chaos dans sur les marches eurasiennes de lempire euramricain mais avec plus de subtilit. Tandis que les Rpublicain Bush et le Dmocrate Clinton envoyaient des troupes au sol, les mcomptes accumuls, le cot prohibitif de ce type doprations au demeurant dsastreuses pour limage de marque des pouvoirs visibles ont acclr les mutations de la guerre [revolution in military affairs] avantageusement prnes par lancien Secrtaire la Dfense Donald Rumsfeld [2001/2006]. La guerre des robots volants, celle des drones tueurs, a donc pris le relais du Gis drogu au Coca et la cocane, adepte de musique techno et parfois de viol en runion, stress post-traumatique qui, de retour au pays, devient frquemment un boulet social et parfois mme une pave.
Apparition providentielle de lÉtat islamique
À partir de juin 2014, lÉIIL [État islamique en Irak et au Levant] fait une apparition fracassante sur la scne mdiatique. Auparavant les exactions dal-Nosra en Syrie, devenues vite intempestives et brouillant les cartes, navaient pas profit de la mme couverture publicitaire. La dclaration de fondation du califat le 29 juin 2014, Mossoul alors que lÉtat islamique dIrak existe depuis octobre 2006 entrane ex abrupto dans les grands mdias et sur la Toile, un dferlement dimages plus atroces les unes que les autres : marche la mort, fosses communes, excutions de soldats irakiens par dizaines couchs et excuts en rafales ou dune balle dans la nuque, ttes plantes sur des grilles, barbus lair farouche de bouchers halal, cadavres dcomposs, mares de sang Ce sur quoi la grande presse reste muette comme carpe, cest la masse de matriel militaire amricain saisi [par les salafo-wahhabites] Humvees, hlicoptres, chars, artillerie [Ni surtout] que Washington ne fit absolument rien pour les en empcher. Or la doctrine militaire amricaine prvoit imprativement la destruction des matriels pris par lennemi. Mais l rien ne se passa ! LISIS put exporter ce matriel en Syrie, alors que les Amricains avaient la possibilit de dtruire ces convois, ils ne bougrent pas le petit doigt et que leurs drones continuaient de dtruire imperturbablement, cibles aprs cible en Afghanistan et au Pakistan. Pourquoi ?]]. Bonne question en effet. Pourquoi ? [forbiddenknowledgetv.com6sept14].
Rptons-le inlassablement sans le vacuum cr par lexcution de Saddam Hussein, Al-Qada en Irak, lÉI, nexisterait pas. Et sans laffaire de Syrie, jamais lÉIIL net t capable de prendre dassaut lIrak en juin 2014 [Ibid.]. Conclusion : de quelque que manire que lon retourne la question, une seule et unique rponse simpose, lÉI est un monstre cr de toutes pices par de pervers stratges 4 qui parasitent le monde occidental dcadent et dont les scenarii dpassent de loin ceux plus ou moins dcalqus de la ralit des pires productions hollywoodiennes quand ces derniers ne servent pas aux tats-majors et autres think tanks de sources dinspiration.
Alliance avec le diable
Le prsident Obama a choisi la date extrmement symbolique du 11 septembre pour annoncer son intention de combattre lÉtat Islamique en Irak tout en incluant la Syrie dans les bases de donnes des systmes de guidage de son aviation et de ses drones. Son grand alli soudien a quant lui ouvert des camps dentranement au nord de son territoire, camps destins en principe lArme syrienne libre [ASL]. Une faction rebelle adoube de lOccident et presque totalement limine du champ de bataille syrien en raison de la pousse de lArme rgulire syrienne et des assauts dAl-Qada/État Islamique en Irak et au Levant. Une situation que Laurent Fabius interprte grotesquement en rptant lenvi que lÉI est une cration de Bachar el-Assad [Roissy-en-France20spt14] raison pour laquelle la France ne participera pas aux frappes sur le territoire Syrien afin de ne pas aider le pouvoir central. Bref, il faudrait savoir si oui ou non ÉI/Al-Qada est lalli de facto du rgime de Damas ? Parce quenfin, si les djihadistes sont les cratures et les allis ne seraient-ce quobjectifs du prsident el-Assad, il faudrait dans cette hypothse les attraire [attrition] pour donner un peu doxygne cette Arme dite libre qui occupe une place si importante dans les cnacles internationaux mais dont les succs sur le terrain sont particulirement drisoires ! Troublante concidence, des factions de lArme syrienne libre viennent dannoncer une alliance avec lÉtat Islamique et ont dpch lun de ses reprsentants en Isral pour y solliciter aide militaire et intervention arme [strategika51.wordpress.com12sept14]. Observons quici, les causes arabe et palestinienne sont loin et que les dvorantes ambitions politiques ne sont gure regardantes au tarif de lventuel prteur Consquence immdiate, le 23 septembre larme isralienne abattait un MIG-21 syrien qui soi-disant se serait approch de la ligne de dmarcation sur le plateau du Golan ligne occupe par les djihadistes. Un incident qui concide opportunment avec le dbut des bombardements amricains sur le nord de la Syrie !
Un tau possdant deux mchoires, lune mobile et lautre fixe, le dispositif occidentaliste dispose par consquent avec Isral dune toujours relativement discrte pice matresse statique sur sa frontire nord-est, celle du pays Druze, au pied des collines du Golan, dsormais occupe par les combattants dal-Nosra djihadistes parfois rivaux et frres ennemis dAl-Qada/ÉIIL quand la situation tactique nexige pas lunit sacre contre les mcrants, sunnites modrs et apostats chiites. Notons que si lÉtat Islamique se trouve dsign depuis peu par Washington comme le nouvel pouvantail global, il nest pas du tout considr comme tel Tel-Aviv !
Épouvantail global
Donnons ce sujet, une fois nest pas coutume, la parole au reprsentant permanent de la Syrie auprs des Nations Unies, Bachar al-Jaafari. Nous coutons bien par ailleurs La Voix de son Matre , laquelle sort pure et infalsifie dans le mensonge de la bouche des marionnettes dirigeantes de la sphre occidentaliste notre tour rtablissons un tant soit peu lquilibre Comme vous le savez, les combattants terroristes de Jabhat al-Nosra, une organisation affilie Al-Qada et reconnue comme une organisation terroriste par une rsolution du Conseil de Scurit, ont russi, avec laide dIsral et lintervention, lassistance, et limplication du Qatar, occuper presque la totalit de la ligne de dmarcation, du ct syrien [Golan]. Autrement dit, les terroristes ont actuellement remplac les forces de lUNDOF [lments dinterposition des Nations Unies sur la ligne du cessez-le-feu de 1967] dployes sur le ct syrien de la ligne de dmarcation ! Pratiquement toutes les forces de lUNDOF qui taient dployes du ct syrien se sont maintenant regroupes du ct isralien, rduisant le mandat qui leur a t confi par le Conseil de scurit, en 1974, la simple observation de ce qui se passe du ct syrien de la ligne de dmarcation, partir du ct isralien. Ce comportement a offert aux terroristes la possibilit de se saisir du matriel et des quipements des forces de lUNDOF et leur a permis de crer une sorte de zone de scurit [Safe zone], dans la zone rserve lUNDOF, partir de laquelle ils lancent des oprations contre lArme nationale syrienne. Les Israliens sont ce titre en train de jouer avec le feu et de pousser lescalade [une situation qui] offrira aux Israliens loccasion de sinfiltrer encore plus loin lintrieur du territoire syrien et soutenir un plus grand nombre de groupes terroristes dans le but denclencher une guerre dusure contre lArme syrienne [gouvernementale] en labsence de tout tmoin international. LUNDOF ntant plus prsente, thoriquement, personne ne pourra plus renseigner le Conseil de scurit et sur ce qui se passe rellement dans le Golan ! Ce qui en terme diplomatique signifie quIsral est ouvertement entr dans la danse macabre et dans le feu de la guerre. Qui le dit ? O lavez-vous lu ou vu ? Certainement nulle part !
Nimporte qui, sauf possder les moyens de circuler dans le labyrinthe obscur des guerres du Levant et dAsie mineure, est condamn sy perdre irrmdiablement. Gardons en tte cette ide archi simple, mais qui rsume tout, qu tout bien considrer, ne reste au sol quune cible vraiment identifiable pour les frappes amricaines : larme rgulire syrienne et lÉtat syrien. Ce qui navait pu saccomplir il y a un an est ainsi en train dtre relanc aujourdhui. Reste savoir si le 24 septembre le Conseil de Scurit donnera un aval sans conditions restrictives aux oprations de la coalition conduite par Washington, projetes contre lÉI 5 cela en dpit du grandiose conditionnement des opinions occidentales grce lexcution dune srie de trois dcapitation au coutelas, spectacle formidablement orchestr et chelonn en un parfait tempo, sur un court laps de temps. Or , mme la grande presse amricaine en loccurrence la chane CBS 4 nous dit prsent que ces mises en scnes sordides auraient t ralises en studio [oumma.com20sept14] ! Notons que pour avoir tout fait un dtestable mauvais esprit, que les bombes dmocratiques lorsquelles tuent et dchiquettent font infiniment de tapage et ne suscite aucune dferlante dmotion et dindignation surtout si ces human casualties ne touchent que des aborignes que ce soit au Waziristn ou au Donbass. Il va de soit que les motions et la compassion sont slectives et le traitement de linformation, gomtrie trs variable 6.
Lon Camus 21 septembre 2014


Notes

(1) Aprs lattentat contre le Poste Drakkar Beyrouth le 23 octobre 1983 qui fait 58 morts parmi nos troupes parachutistes, Paris lance lOpration Brochet le 17 novembre suivant : huit super tendards du porte-avions Clmenceau effectuent un raid une position des Gardiens de la Rvolution et du Hezbollah dans la plaine de la Bekaa hlas le renseignement tait foireux et les chasseurs larguent leurs bombes sur une caserne vide. Une illustration de la capacit de la France se ridiculiser au Levant. En Irak ce sont six Rafale bass Duba qui sont alls lexercice.
(2) La prsidente de la Rserve fdrale [Fed] loligarque Janet Yellen [la Fed est un consortium de banques prives] na pas barguign pour dclarer que lEurope est un risque pour lconomie mondiale. [AFP19sept14]. Compltant ce propos peu amne, le prsident de la Rserve fdrale de Dallas, Richard Fisher, a prcis lemporte pice sur la chane Fox Business : Il y a [en Europe] des gouvernements aux abois. Il y a bien sr la France qui est extrmement faible avec un prsident qui est encore plus bas dans les sondages que le ntre la cote de popularit du prsident amricain tant de quelque 40%.
(3) Selon les dclarations du ministre des Affaires trangres russe, Sergue Lavrov, loccasion dune confrence de presse Moscou en prsence de son homologue malien, rpondant une question de Russia today, celui-ci sest exprim sur les perspectives daction amricaine en Syrie : Il y a des raisons de souponner que les frappes ariennes sur le territoire syrien puissent cibler non seulement les zones contrles par les militants de lÉtat islamique, mais aussi les troupes gouvernementales qui pourraient galement tre attaques afin daffaiblir les positions de larme de Bachar al-Assad une telle volution conduirait inluctablement une norme escalade du conflit au Moyen-Orient et en Afrique du Nord [rt.com9sept14].
(4) Cf. Les Machiavliens [1943] de James Burnham, ex trotskiste, noconservateur et penseur visionnaire hors normes de lEmpire du monde.
(5) En toute logique le 24 septembre deux membres permanents du Conseil de Scurit, la Russie et la Chine, ne devraient pas accder aux demandes occidentalistes dintervention sans les assortir de conditions draconiennes. Ou peut-tre opposer une fois de plus leur veto un blanc-seing aux humanitariens mus par des arrires penses de moins en moins impntrables. Il est peu vraisemblable que la manipulation de la R.1793 [17mars11] se rpte lidentique. Cette Rsolution prvoyait en Libye, au prtexte dingrence humanitaire, linstauration dune zone dinterdiction arienne afin de protger les populations de Benghazi contre des bombardements de Tripoli. Licit qui sest aussitt transforme en guerre arienne contres forces au sol de la Jamahiriya. Nous connaissons la suite.
(6) Qui se souvient, un exemple parmi mille autres, du massacre de labri dAl-Amiria Bagdad ? Une bombe anglaise anti bunker fit 408 victimes presque exclusivement des femmes et leurs enfants le 13 fvrier 1991. Rappelons quentre le 17 janvier et le 28 fvrier 1991, les forces ariennes coalises auront effectu plus de 100 000 sorties, sans compter les centaines de missiles lances depuis les porte-avions croisant dans locan Indien, cela afin de dtruire les infrastructures industrielles, agro-alimentaires et les usines dpuration de leau, dans le but non officiellement avou de terroriser les populations civiles et de susciter un soulvement gnral, en particulier dans le sud chiite.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La stratgie du chaos en Syrie et en Irak :...




03:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,