> >

[] [ ]

L'Etat islamique aux portes de la Turquie...

(Tags)
 
Les 49 Turcs enlevs par lEtat islamique librs et de retour en Turquie Emir Abdelkader 0 2014-09-20 12:24 PM
LEtat islamique aux portes de lArabie Saoudite Emir Abdelkader 0 2014-08-22 08:54 PM
L'Etat islamique revendique... Emir Abdelkader 0 2014-08-20 09:47 AM
Syrie: des centaines de Kurdes affluent de Turquie pour combattre lEtat islamique Emir Abdelkader 0 2014-07-16 11:58 AM
Qui est ltat islamique en Irak et au Levant ? Emir Abdelkader 0 2014-06-12 02:24 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool L'Etat islamique aux portes de la Turquie...

L'Etat islamique aux portes de la Turquie, qui appelle une opration terrestre






Les djihadistes vont s'assurer du contrle sans discontinuit d'une longue bande de territoire la frontire syro-turque. Le prsident turc appelle une opration militaire terrestre.

La ville kurde syrienne de Koban est "sur le point de tomber" entre les mains des djihadistes, a dclar mardi 7 octobre le prsident turc Recep Tayyip Erdogan, qui a jug ncessaire une opration militaire terrestre pour arrter le groupe Etat islamique (EI).
Larguer des bombes depuis les airs ne mettra pas un terme la terreur. La terreur ne sera pas stoppe par des frappes ariennes et tant que nous ne cooprerons pas en vue d'une opration terrestre avec ceux qui mnent le combat sur le terrain", a dclar Recep Tayyip Erdogan en s'adressant des rfugis syriens dans un camp de Gaziantep (sud de la Turquie). "Des mois ont pass et nous n'avons obtenu aucun rsultat. Koban est sur le point de tomber", a-t-il ajout.

Les djihadistes ont pris mardi au matin dans trois quartiers de Koban, tandis que des centaines d'habitants terroriss ont fui par crainte des exactions du groupe Etat islamique (Daesh).
Les forces kurdes engages dans la dfense de la troisime ville kurde de Syrie, connue galement sous le nom d'An al-Arab, taient parvenues repousser dans la nuit de dimanche lundi un assaut des djihadistes, mais ceux-ci ont finalement russi entrer dans Koban lundi en fin de journe.
S'ils conquirent Koban, les djihadistes s'assureront du contrle sans discontinuit d'une longue bande de territoire la frontire syro-turque.
Trs rapidement, ils se sont empars de trois quartiers de la ville : "ils ont pris la cit industrielle, Maqtala al-Jadida et Kani Arabane, dans l'est de Koban aprs de violents combats contre les Units de protection du peuple kurde (YPG)", a dclar le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, en voquant des scnes de "gurilla urbaine".
Plus de 400 morts

Terroriss par l'avance des djihadistes connus pour leurs exactions - meurtres, viols, rapts - des centaines "de civils rsidant dans les quartiers Est ont fui vers la Turquie voisine", a-t-il prcis.
Sur Twitter, les messages portant le mot-cl #SOSKobane se multiplient, certains faisant tat de l'avance de Kurdes de Turquie vers la frontire syrienne pour venir en aide la ville. Sur sa page Facebook, le militant kurde originaire de Koban Moustafa Ebdi a prcis que l'EI avait "lanc l'assaut grce des kamikazes qui se sont fait exploser".
Quelques heures auparavant, les djihadistes avaient plant les drapeaux noirs de l'EI une centaine de mtres l'est et au sud-est de la ville.
Plus de 400 personnes, en grande majorit des combattants kurdes et des jihadistes, ont pri depuis le dbut le 16 septembre de l'offensive de l'Etat islamique pour prendre Koban, selon un bilan fourni par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Au moins 20 civils ont t tus" dans cette bataille.
Le dsespoir des forces kurdes

En face, les Kurdes ont mobilis les combattants de l'YPG, mais ceux-ci sont moins nombreux et moins bien arms que les djihadistes, quips notamment de chars.
Signe du dsespoir des forces kurdes, dimanche, une combattante de 20 ans a men un attentat suicide contre une position de l'EI l'est de la ville, provoquant la mort de "dizaines" de djihadistes, selon des sources kurdes. Il s'agit de la premire kamikaze kurde recense depuis le dbut des violences en Syrie en mars 2011.
Si ncessaire, tous les combattants des YPG suivront son exemple", a averti son mouvement.

Dans la nuit de lundi mardi, les combattants des YPG sont parvenus tendre une embuscade aux djihadistes, tuant 20 d'entre eux.
"Insuffisants pour battre les terroristes"

La coalition amricano-arabe, qui a dbut des raids en Syrie le 23 septembre, n'a men qu'un nombre limit de frappes dans le secteur, ne permettant pas d'arrter l'avance de l'EI. Des avions ont frapp mardi matin des positions dans le sud-ouest de Koban.
Les raids "sont insuffisants pour battre les terroristes au sol", a dplor un responsable kurde, Idris Nahsen, rclamant "des armes et des munitions".
A ce propos, des responsables de l'arme amricaine ont rvl lundi que seuls 10% des prs de 2.000 raids mens en Irak et en Syrie contre l'EI depuis dbut aot ont t raliss par des pays arabes et d'autres allis des Etats-Unis.
L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a appel la coalition internationale conduite par les Etats-Unis "faire beaucoup plus" contre l'EI. "Je crois que Daech [le groupe Etat islamique] est en train d'avancer", a-t-il not sur le perron de l'Elyse l'issue d'un entretien avec Franois Hollande, estimant que "l'alliance occidentale doit tre plus concentre dtruire tout Daech".
Ce ne sont pas des frappes stratgiques dont on a besoin, ce sont des frappes qui font mal Daech", a poursuivi Saad Hariri. "On doit en finir et pour cela l'Alliance doit frapper fort, doit attaquer d'une manire systmatique, pas seulement stratgique".

L'offensive de l'EI dans la rgion a pouss la fuite quelque 300.000 habitants, dont 180.000 ont trouv refuge en Turquie. Sans intervenir militairement, la Turquie surveille de prs la situation, notamment en raison des obus qui atteignent son territoire depuis une semaine.
Des responsables kurdes ont dnonc cette passivit, accusant Ankara de laisser faire les djihadistes, au moment o la presse britannique rapportait que les 46 otages turcs librs fin septembre par l'EI pourraient avoir fait l'objet d'un change contre 180 djihadistes, dont plusieurs seraient originaires de pays europens.
Manifestation pro-kurde en Turquie

De violents incidents ont oppos mardi dans plusieurs villes de Turquie les forces de l'ordre des manifestants kurdes qui dnoncent ce refus du gouvernement d'Ankara d'intervenir pour empcher la ville syrienne de Koban de tomber entre les mains des djihadistes.
Un homme a mme t tu Mus dans le sud-est du pays. Les circonstances de la mort de cet homme de 25 ans ne sont pas encore connues. Le quotidien Hrriyet a indiqu qu'il avait t atteint par un coup de feu d'origine indtermine, alors que la chane d'information NTV a assur qu'il avait t touch en pleine tte par une grenade lacrymogne tire par la police.
La police antimeute est notamment intervenue avec des gaz lacrymognes et des canons eau Istanbul notamment dans les district de Gazi, pour disperser quelques centaines de protestataires, et celui de Kadikoÿ.
Le principal parti kurde de Turquie avait appel lundi soir tous les Kurdes du pays descendre dans la rue pour dnoncer la position d'Ankara.
"La situation est trs critique. Nous appelons notre peuple occuper les rues, dnoncer les attaques de l'EI (le groupe Etat islamique) et la position de l'AKP (Parti de la justice et du dveloppement au pouvoir) envers Koban", a dclar le Parti dmocratique du peuple dans un communiqu.
30 morts dans un double attentat kamikaze

Ailleurs en Syrie, au moins 30 combattants et policiers kurdes ont pri dans un double attentat la camionnette pige men par des kamikazes de l'EI, selon l'OSDH.
Les attentats ont vis deux positions des YPG et des assayesh, dont un camp d'entranement, l'entre d'Hassaka. Paralllement, les forces loyalistes regagnaient du terrain prs de la capitale en reprenant lundi Doukhaniy, aux portes de Damas.
En Irak voisin, o l'EI contrle plusieurs rgions, au moins 25 jihadistes ont t tus dans des frappes ariennes visant trois bases du groupe autour de Mossoul (nord), selon des sources mdicales et des tmoins.
Dans l'est du pays, cinq combattants kurdes ont t tus lundi lors d'une attaque jihadiste lance depuis la ville stratgique de Jalawla, ont annonc des sources militaires.
L'arme amricaine a utilis pour la premire fois des hlicoptres dans sa lutte contre l'EI en Irak, ont indiqu des responsables lundi, ce qui marque une escalade dans la gestion du conflit et expose davantage au danger les soldats amricains.
L'Australie, la Belgique et les Pays-Bas ont ralis ces dernires heures leurs premires missions ariennes pour la coalition en Irak. L'ancien chef du Pentagone Leon Panetta a averti que la lutte contre l'EI "pourrait durer 30 ans" et "faire peser des menaces sur la Libye, le Nigeria, la Somalie et le Ymen".








 

()

« 14 .. 10 | »

: 1 ( 0 1)
 

L'Etat islamique aux portes de la Turquie...




07:29 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,