> >

[] [ ]

SYRIE. La "rsistance acharne" des Kurdes pour sauver Koban

(Tags)
 
Syrie: les combats font rage, rsistance acharne des Kurdes Emir Abdelkader 0 2014-10-08 11:23 AM
Koban : les meutes kurdes font 14 morts en Turquie Emir Abdelkader 0 2014-10-08 11:10 AM
IRAK. "Les Kurdes font face un Etat islamique organis militairement" Emir Abdelkader 0 2014-08-14 05:49 PM
Syrie: des centaines de Kurdes affluent de Turquie pour combattre lEtat islamique Emir Abdelkader 0 2014-07-16 11:58 AM
L'Algrie et l'Equateur plaident pour un rglement "juste" et "durable" de la question sahraouie Emir Abdelkader 0 2014-04-10 01:09 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
SYRIE. La "rsistance acharne" des Kurdes pour sauver Koban

SYRIE. La "rsistance acharne" des Kurdes pour sauver Koban






De la fume s'lve du centre ville de Koban, prs de la frontire turque en Syrie, le 7 octobre 2014


Les djihadistes de Daesh progressent dans la ville kurde situe la frontire entre la Syrie et la Turquie. L'envoy spcial de l'ONU appelle "agir immdiatement".

Koban tait toujours le thtre de combats acharns entre forces kurdes et djihadistes mardi 7 octobre au soir, 24 heures aprs l'entre dans cette ville de l'Etat islamique (Daesh) que les raids ariens de la coalition internationale n'ont pas pu empcher.
La situation dans la 3e ville kurde de Syrie, distante de quelques kilomtres peine de la Turquie, a embras les rues turques, o au moins quatorze personnes sont mortes dans des affrontements entre la police et des manifestants pro-kurdes.
L'ONU appelle "agir immdiatement" pour sauver Koban

Depuis Genve, l'envoy spcial des Nations unies en Syrie, Staffan de Mistura, a appel "agir immdiatement" pour sauver la ville des djihadistes, alors que les frappes orchestres depuis plusieurs jours par la coalition amricano-arabe en Syrie ne parviennent pas les arrter.
"La communaut internationale a le devoir de la dfendre. La communaut internationale ne peut pas tolrer qu'une nouvelle ville tombe aux mains de l'EI" a-t-il soulign.
De son cot Washington a qualifi de "terrifiante" la bataille de Koban. "Notre premier objectif est d'empcher l'EI de se constituer des sanctuaires", a dclar la porte-parole du dpartement d'Etat.
Le prsident Barack Obama doit se rendre mercredi au Pentagone afin d'y rencontrer les commandants en chefs des forces armes et faire le point sur les frappes ariennes menes par l'arme amricaine et une coalition de pays en Irak et en Syrie.
Trois nouvelles frappes de la coalition amricano-arabe ont ainsi t menes dans l'aprs-midi, toutes en dehors de Koban sur des positions de l'EI, a indiqu l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
A l'intrieur de la ville, les combattants kurdes ont russi faire reculer les djihadistes vers les quartiers de l'est, par lesquels ils sont entrs lundi soir, selon l'OSDH.
"Gurilla urbaine" Koban

Koban est devenue le thtre d'"une gurilla urbaine", a rsum le directeur de l'organisation, Rami Abdel Rahmane, dont l'ONG a fait tat de plus de 400 morts, en grande majorit des combattants des deux camps, depuis le dbut de l'offensive djihadiste le 16 septembre.
"Les YPG (Units de protection du peuple kurde) mnent une rsistance acharne", a affirm Ozgur Amed, un journaliste kurde proche de la ligne de front. "Notre moral tient bon. Nous avons juste peur de la dtrioration de la situation humanitaire".
Les informations sur le nombre de civils encore prsents dans la ville sont trs difficiles recouper, certaines sources faisant tat d'une fuite totale de la population, tandis que d'autres, comme Ozgur Amed, affirment que "des milliers de civils" sont toujours dans Koban (An al-Arab en arabe).
L'offensive de l'EI, qui a russi s'emparer de prs de 70 villages sur le chemin de Koban, a dj pouss la fuite quelque 300.000 habitants, dont plus de 180.000 ont trouv refuge en Turquie.
Selon l'OSDH, les forces kurdes retiennent dans une cole plusieurs de ces rfugis pour les interroger, et ceux-ci on dcid de commencer une grve de la faim.
Mme si elle n'est pas encore intervenue, l'arme turque a reu la semaine dernire le feu vert du Parlement pour s'engager en Syrie comme en Irak, alors que les Etats-Unis et les autres allis de la coalition ont exclu de dployer des troupes au sol.
"Koban est sur le point de tomber", a mis en garde le prsident turc Recep Tayyip Erdogan, plaidant pour une opration militaire terrestre contre les djihadistes.
"Il est trop tard pour sauver Koban"

Le scepticisme quant la possibilit de dfendre la ville est partag par plusieurs experts.
"A ce stade, il est trop tard pour sauver Koban. Cette avance de l'EI prouve que la campagne de frappes de la coalition n'atteint pas son objectif, savoir dtruire les capacits militaires de l'organisation", pointe Mario Abou Zeid, analyste au Centre de recherches amricain Carnegie Beyrouth.
S'ils russissaient conqurir entirement Koban, les djihadistes s'assureraient le contrle sans discontinuit d'une longue bande de territoire la frontire syro-turque.
L'Iran a dnonc mardi "la passivit de la communaut internationale", et appel soutenir le gouvernement syrien contre "les terroristes".
Grand alli de Damas, Thran estime que les frappes de la coalition ont pour objectif rel de dloger le rgime de Bachar al-Assad.
Ailleurs en Syrie, un pre franciscain et plusieurs chrtiens ont t capturs lundi dans le village de Qounya (nord-ouest) par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qada engage dans la guerre contre le rgime, a indiqu l'ordre franciscain.
En Irak, des avions F-16 nerlandais ont lanc leurs premires frappes contre le groupe EI pour venir en aide des combattants kurdes dans le Nord. Plusieurs pays occidentaux participent ces raids en Irak o l'arme amricaine a utilis pour la premire fois des hlicoptres, ce qui marque une escalade dans la gestion du conflit et expose davantage au danger les soldats amricains.
De son ct, la police fdrale amricaine (FBI) a lanc un appel tmoin pour identifier un djihadiste qui s'exprime en anglais avec un accent nord-amricain dans un rcent film de propagande du groupe Etat islamique o il apparat le visage dissimul derrire une cagoule. "Il s'agit de l'une de nos grandes proccupations prsent", avait dclar ilObama au y a quelques jours le directeur du FBI James Comey.




































 

()


: 1 ( 0 1)
 

SYRIE. La "rsistance acharne" des Kurdes pour sauver Koban




06:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,