> >

[] [ ]

La journe de la diplomatie a t clbre hier

(Tags)
 
Quelle diplomatie face Isral ? Emir Abdelkader 0 2014-07-21 02:10 PM
Diplomatie de la honte Emir Abdelkader 0 2014-04-13 04:17 PM
Larbi Ould-Khelifa hier Alger : ... Emir Abdelkader 0 2014-03-30 02:23 PM
Les pro-Morsi, dsorganiss et dcims, n'ont pas mobilis hier Emir Abdelkader 0 2013-08-24 03:55 PM
Lancement hier dAl Atlas TV Emir Abdelkader 0 2013-06-21 08:16 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La journe de la diplomatie a t clbre hier

La journe de la diplomatie a t clbre hier

Les russites et les dboires, selon Lakhdar Brahimi






8octobre 1962 - 8 octobre 2014. À 52 ans dintervalle, la diplomatie algrienne, ne dans le sillage de la lutte de Libration nationale, et dont elle est le prolongement sur le terrain autre que militaire, aura connu des francs succs, mais aussi des checs.

Cest ce parcours jalonn dactivits qui a t retrac lors de la Journe de la diplomatie, clbre, hier, au ministre des Affaires trangres, en prsence des figures emblmatiques de la diplomatie algrienne, notamment lancien ministre et missaire des Nations unies dans plusieurs pays, au Liban et en Syrie, Lakhdar Brahimi, qui tait linvit dhonneur. Place sous le signe du Relais entre les gnrations, elle a t marque par un vibrant hommage rendu par le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, aux gnrations successives de diplomates. Dabord celle des prcurseurs, lÉmir Abdelkader et lÉmir Khaled, puis celle des architectes de lIndpendance nationale, Lamine Debaghine, Krim Belkacem, pour aboutir aux martyrs du devoir national, notamment lancien consul Gao, Boualem Saies, ainsi que Tahar Touati. Dailleurs, une gerbe de fleurs a t dpose leur mmoire, lors dune crmonie solennelle, marque, en outre, par un rassemblement dans la cour dhonneur, suivi de la leve des couleurs et de la plantation dun arbre. Les grands idaux de la diplomatie algrienne ont t mus par les principes de luniversalit, a indiqu le ministre devant un aropage de diplomates et cadres de son ministre, en voquant les ralisations incalculables mettre lactif des reprsentants du pays. En premier, le prsident Bouteflika, dont le nom se confond aisment avec la diplomatie algrienne, a-t-il dit. Signe de relais entre gnrations. À ct de lhomme aux missions impossibles, M. Brahimi, figurait galement un jeune cadre qui sest offert une tribune pour prsenter son chef-duvre sur les nouvelles diplomaties.
Lancien diplomate algrien, Lakhdar Brahmi, a, en voquant les popes de la diplomatie algrienne, dont il tait partie prenante ou, tmoin, demble fait rfrence un livre dun professeur de luniversit de Columbia, selon lequel, conscient quil tait inutile de mener bataille uniquement sur le plan militaire, le FLN a tent de tirer profit des antagonismes qui existaient entre lEst et lOuest durant la guerre froide, () et russit diviser la socit franaise, isoler la France sur le plan international et arracher la reconnaissance du monde entier en tant que reprsentant du peuple algrien. Et de ce fait, lAlgrie a russi a remodeler les lois rgissant les relations internationales. Ce diplomate chevronn rappellera quavant lIndpendance, jamais un diplomate algrien ne se qualifiait en tant que tel. On considrait que notre activit diplomatique intervenait en appoint leffort du peuple algrien pour sa libration, dira-t-il en substance. Sur sa lance, il voquera ensuite quelques vnements marquants, dont un ditorial du New York Times qualifiant lÉmir Abdelkader de plus grand politique du XIXe sicle, les dmarches de Ferhat Abbas pour la tenue dune confrence internationale sur lAlgrie en 1961 et la participation de lAlgrie en tant que membre part entire au sommet des non-aligns de Belgrade. Et la confrence du mouvement afro-asiatique de Bandoeng en 1955, qui incarnait le 1er Novembre sur le plan international. Il clt ce chapitre, non sans rappeler le discours du prsident Boumediene, davril 1974, dans lequel, il annoncera un nouvel ordre mondial. Et ct cour, il citera volontiers quelques checs qua connus la diplomatie algrienne.
Lannulation de la visite New York de Ben Bella qui lui a t adresse par le maire de cette ville, en 1961, et le fait de ne pas pouvoir abriter le deuxime sommet des pays afro-asiatiques, prvu en 1965, suite au coup dÉtat du 19 juin 1965, en sont les illustrations. Nos erreurs son dues notre imprparation, lance-t-il.
En revanche, M. Brahimi sest flicit de lengagement du pays auprs de ses voisins travers les actions de mdiation, notamment au Mali. À une question sy rapportant ensuite, il devait soulever la problmatique de la dfinition du terrorisme, en soulignant linefficience des sanctions dans le cadre des rapports Est-Ouest. En affirmant galement avoir la nostalgie pour le mouvement des non-aligns, il dira souhaiter que lAlgrie soit lun des pays qui aspirent relancer ce mouvement.


Amar R


 

()


: 1 ( 0 1)
 

La journe de la diplomatie a t clbre hier




07:59 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,