> >

[] [ ]

les djihadistes s'emparent du QG kurde...

(Tags)
 
Turquie, Le pige kurde Emir Abdelkader 0 2014-10-09 12:29 PM
Irak : lEI dcapite un combattant kurde Emir Abdelkader 0 2014-08-29 10:35 PM
Irak: offensive kurde contre les jihadistes Emir Abdelkader 0 2014-08-19 02:49 PM
Les djihadistes sunnites semparent dun poste-frontire irakien Emir Abdelkader 0 2014-06-21 02:39 PM
Irak : des islamistes semparent dune ancienne usine... Emir Abdelkader 0 2014-06-20 08:45 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
les djihadistes s'emparent du QG kurde...

Koban : les djihadistes s'emparent du QG kurde, l'ONU craint "un massacre"






Daesh contrle dsormais 40% de la ville kurde du nord de la Syrie. L'missaire spcial des Nations unies dit craindre un "massacre" comparable Srebrenica.

Les djihadistes de l'Etat islamique (Daesh) sont parvenus prendre le QG des forces kurdes Koban, ville kurde du nord de la Syrie, vendredi 10 octobre, malgr une intensification des frappes de la coalition internationale.
L'missaire spcial des Nations Unies pour la Syrie Staffan De Mistura a appel vendredi la Turquie laisser les volontaires kurdes syriens retraverser leur frontire pour porter secours cette ville stratgique. Il a dclar craindre un "massacre", comparant la situation l'ex-Yougoslavie :
Vous vous souvenez de Srebrenica."

"Les djihadistes contrlent dsormais 40% de la ville"

Le combat Koban est totalement dsquilibr, les djihadistes tant suprieurs en nombre et en armes, et avanant malgr les frappes ariennes de la coalition.
"Les djihadistes ont pris le contrle du 'carr de scurit' Koban" qui comprend le complexe militaire des Units de protection du peuple (YPG, principale milice kurde syrienne), la base des Assayech (forces de scurit kurde) et le sige du conseil local de la ville, a indiqu l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) vendredi.
Entr lundi dans la ville, Daesh "contrle dsormais 40% de la ville", aprs avoir pris l'est de Koban, connue sous le nom d'An al-Arab en langue arabe, et continue d'avancer de l'ouest et du sud, selon l'ONG.
"La prise du QG permettra aux djihadistes de progresser vers le poste-frontire avec la Turquie dans le nord de la ville, et s'ils y parviennent, ils assigeront les forces kurdes dans Koban", a expliqu Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.
Face aux frappes, Daesh change de tactique

Aprs avoir admis que les frappes ne suffisaient pas pour sauver Koban, les Etats-Unis ont press la Turquie, qui refuse d'envoyer des troupes en Syrie, de s'impliquer davantage dans la lutte contre Daesh qui menace sa frontire.
L'arme amricaine a annonc avoir men jeudi quatorze frappes ariennes contre des positions des djihadistes prs de la ville.
Du ct turc de la frontire, une journaliste de l'AFP a vu quatre frappes dans la rgion de Koban. D'paisses fumes taient visibles au-dessus de la ville et de violents changes de tirs audibles.
Nanmoins, le Pentagone a reconnu que "les frappes elles seules ne vont pas sauver" la ville, soulignant la ncessit d'avoir des troupes "comptentes" sur le terrain.
Les djihadistes ont chang de tactique pour s'adapter aux frappes lances le 23 septembre en Syrie par les Etats-Unis et leurs allis arabes, selon le plus haut grad amricain, le gnral Martin Dempsey. "Ils ne se dplacent plus dans de longs convois (...) Ils n'tablissent pas de QG qui sont visibles".
300.000 habitants en fuite

S'ils russissaient conqurir Koban, les djihadistes s'assureraient la matrise sans discontinuit d'une longue bande de territoire la frontire syro-turque.
Depuis le dbut de l'offensive djihadiste le 16 septembre, prs de 500 personnes, en majorit des combattants, ont pri selon l'OSDH, et quelque 70 villages sont tombs aux mains de Daesh. En outre 300.000 habitants de la rgion ont pris la fuite, dont plus de 200.000 en Turquie.
Profitant de la guerre civile qui ravage la Syrie depuis plus de trois ans, le puissant groupe ultra-radical, fort de dizaines de milliers d'hommes et responsable d'atrocits, a russi s'emparer de larges pans de territoires dans le nord et l'est du pays.
Il contrle en outre de grandes zones dans l'Irak voisin, o il a lanc une offensive fulgurante il y a quatre mois, entranant des raids ariens des Etats-Unis et de leurs allis occidentaux depuis le 8 aot.
"Des mesures urgentes et rapides sont ncessaires"

La bataille de Koban, devenue le symbole de la rsistance Daesh, a suscit des violences depuis lundi en Turquie notamment dans les provinces majorit kurde, faisant plus de 20 morts, aprs le refus d'Ankara d'intervenir en Syrie. Le prsident Recep Tayyip Erdogan a promis de rprimer les fauteurs de troubles.
<span id="mce_marker" data-mce-type="bookmark">&#200B;</span>
Malgr le feu vert du Parlement turc pour une opration militaire contre Daesh, le ministre des Affaires trangres Mevlut Cavusoglu a jug "non raliste" que son pays envoie seul des troupes combattre les djihadistes.
Les Etats-Unis ont exprim leur frustration devant les rticences de la Turquie. "Des mesures urgentes et rapides sont ncessaires pour stopper les capacits militaires de Daesh et le gnral John Allen" qui coordonne la coalition, va "le dire clairement" aux responsables turcs, a dit le dpartement d'Etat.
Une quipe militaire amricaine se rendra Ankara la semaine prochaine pour des discussions avec des responsables militaires de la Turquie.
Ankara a fait de la cration d'une zone tampon, visant protger les secteurs tenus par la rbellion modre contre le rgime syrien et les populations fuyant la guerre, une condition de sa participation aux oprations antidjihadistes.
Mais cette proposition, soutenue par la France, ne suscite gure l'enthousiasme de la Maison Blanche et de l'Otan. Et pour Moscou, toute cration d'une "zone tampon" ncessite un feu vert du Conseil de scurit de l'ONU.
Ailleurs en Syrie, au moins 25 personnes, dont quatre enfants, ont t tues dans des raids ariens de l'arme sur une localit contrle par les rebelles syriens prs de Damas, selon l'OSDH.









 

()


: 1 ( 0 1)
 

les djihadistes s'emparent du QG kurde...




03:14 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,