> >

[] [ ]

Algrie : Athmane Tartag, l'oeil d'El-Mouradia

(Tags)
 
le gnral Tartag nomm conseiller de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-09-14 06:43 PM
Le maghreb dans loeil du cyclone Emir Abdelkader 0 2014-05-30 06:53 PM
Algrie : El-Mouradia, la chimre de Yasmina Khadra Emir Abdelkader 0 2013-11-14 02:34 PM
Prsidentielle de 2014 : ces binationaux qui rvent daccder El Mouradia Emir Abdelkader 0 2013-07-20 12:38 AM
Gteau doeil de vache DALINA 1 2012-08-09 09:49 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Algrie : Athmane Tartag, l'oeil d'El-Mouradia

Algrie : Athmane Tartag, l'oeil d'El-Mouradia






L'ancien chef du contre-espionnage algrien, Athmane Tartag, surtout connu pour avoir dirig le trs controvers Centre d'investigation militaire, a t nomm conseiller la prsidence
L'identit et l'image des chefs de l'arme algrienne ont toujours relev du secret d'État. Un prnom, gnralement emprunt, fait office d'identit professionnelle. L'opacit est plus grande encore quand il s'agit d'un officier suprieur du Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS). C'est le cas pour le gnral-major Athmane Tartag, officiellement conseiller la prsidence de la Rpublique depuis le 17 septembre.
Cependant, en matire de notorit, Athmane Tartag, aussi appel "Bachir", arrive juste aprs le gnral Mohamed Medine, alias "Toufik", patron du DRS depuis prs de vingt-cinq ans. Pourquoi ? Tartag ("l'explosif", en arabe algrien) a command, dans les annes 1990, le Centre principal d'investigation militaire (CPMI), tristement clbre pour des tortures qu'y auraient subi des militants islamistes.
Plus craint que respect
Selon Hichem Aboud, ancienne barbouze reconvertie dans le journalisme, Athmane Tartag est n au dbut des annes 1950 dans la rgion de Constantine. Il est recrut par la Scurit militaire, l'anctre du DRS, en 1972, alors qu'il est tudiant. À l'issue d'un stage d'une anne Moscou dans l'cole du KGB, le lieutenant Tartag est affect Tindouf, dans la 3e rgion militaire. En 1990, en pleine insurrection islamiste, il hrite de l'oprationnel au sein de l'tat-major. Tte brle et baroudeur, Athmane Tartag se fait trs vite un nom. Plus craint que respect, il est connu dans les casernes et les mess d'officiers pour ses mthodes d'interrogatoire muscles et sa propension contourner la loi.
Arriv aux affaires, Abdelaziz Bouteflika le met la retraite avant de le rappeler, en dcembre 2011, la tte de la Direction de la scurit intrieure, alors que soufflent les vents rvolutionnaires du Printemps arabe. Tartag devient le numro deux du DRS et assure ce titre le commandement de l'intervention militaire la suite de l'attaque terroriste du site gazier d'In Amenas, en janvier 2013. Renvoy la retraite en juillet 2014, il est de nouveau rappel pour occuper un poste de conseiller El-Mouradia. Sera-t-il charg de la scurit ? Le dcret qui officialise sa nomination ne le prcise pas. Le baroudeur qu'est Tartag se satisferait-il d'une voie de garage, aussi royale soit-elle ?




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie : Athmane Tartag, l'oeil d'El-Mouradia




09:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,