> >

[] [ ]

qui joue avec le feu pour faire tomber Hamel ?

(Tags)
 
ce que l'Algrie doit faire pour en finir avec les "supportueurs Emir Abdelkader 0 2014-08-29 11:00 PM
Des candidats prts faire un pacte avec Satan pour devenir prsident Emir Abdelkader 0 2014-04-13 04:11 PM
Benflis joue avec le feu en promettant la rhabilitation de lex FIS Emir Abdelkader 0 2014-04-01 03:45 PM
Le Maroc veut riger un mur de 450 KM le long de sa frontire avec lAlgrie, Mohammed VI joue se Emir Abdelkader 0 2013-12-04 03:26 PM
Le Maroc joue avec le feu et salive pour Tindouf, Kenadsa et Hassi Beda ! Emir Abdelkader 0 2013-05-05 04:35 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
qui joue avec le feu pour faire tomber Hamel ?

Manifestation de policiers Ghardaa : qui joue avec le feu pour faire tomber Hamel ?






Cest une premire, un prcdent gravissime : la police qui se rvolte. O ? En Algrie. Prcisment Ghardaia, ce ventre mou de lAlgrie actuellement. Hier, la capitale du Mzab, aprs une accalmie qui a pu tenir quelques semaines, a brusquement r-bascul en dbut de soire dans la violence.
Des affrontements sanglants ont oppos les mmes protagonistes, cest--dire des jeunes des deux communauts mozabite et Chambi. Rsultat de cette nouvelle escalade : deux jeunes tus et des dizaines de blesss entre policiers et agents de la Protection civile.
En fait la reprise des affrontements en dbut de soire de lundi est arrive dans la foule dune manifestation de policiers en dbut de matine. Ils seraient en effet plus dun millier de policiers avoir organis au petit matin une marche pacifique jusquau sige de la Wilaya.
Au cours de cette manifestation illgale, les policiers rebelles ont brandi des pancartes dans lesquelles ils revendiquaient clairement le dpart du DGSN Abdelghani Hamel tout en exigeant la prsence sur place du ministre de lintrieur Tayeb Blaiz.
Le DGSN pris de court par cette manifestation a d, toutes autres affaires cessantes, se rendre sur place en catastrophe, mme si la communication officielle parle dune visite prpare de longue date . Selon un communiqu de la Direction gnrale de la sret nationale (DGSN), le gnral major Hamel a rencontr les policiers frondeurs qui lui ont fait part de leurs proccupations notamment aprs les attaques dont ils ont fait lobjet au cours des dernires 24 heures.
Une cabale contre le gnral Hamel
La manifestation des policiers est loin dtre aussi anodine que cherche le faire croire le communiqu lisse et convenu de la DGSN. En effet, cette forme de mutinerie, dpasse largement le strict cadre des revendications socioprofessionnelles, qui constitue au demeurant un beau prtexte. Le fait que des slogans hostiles au gnral Hamel soient scands si fort nest pas que lexpression dune exacerbation due aux conditions socioprofessionnelles.
Les observateurs initis au dcryptage des chocs tectoniques au niveau des institutions de lEtat sont formels : cette manifestation de policiers, sur fond de malaise social, est monte contre le gnral Hamel. Le fait de lire sur une des pancartes brandie par les manifestants Hamel dgage et dans le mme temps exiger la prsence du ministre de lintrieur, nest certainement pas fortuit. En effet, voil des protestataires qui, au lieu dtre satisfaits dengager des ngociations avec leur patron, qui a fait le dplacement, le rcusent avant mme de le rencontrer. Cest quand mme bizarre cette faon de faire, qui accrdite lide dune vaste manipulation dont ont t victimes des centaines de policiers qui, pour sr, ont des revendications lgitimes et non pas celles qui sont avances du genre manger du thon et des biscuits et avoir une permission en 10 mois . Ghardaia nest quand mme pas les maquis durant la glorieuse Rvolution ni les tranches de Verdun durant la seconde guerre mondiale.
Divergences avec le ministre de lintrieur
Il y a en effet comme une volont qui ne dit pas son nom dutiliser cette jacquerie de la police pour porter le coup de grce au DGSN dont les divergences avec Tayeb Blaiz le ministre de lIntrieur sont de notorit publique. Et dont aussi la gestion scuritaire, au demeurant trs satisfaisante, ne semble pas faire lunanimit, non plus au mme ministre de lintrieur. Ce qui fait accrditer lide selon les mmes observateurs de la scne politique algrienne que cest bien au niveau de cette institution que se trouvent les initiateurs de cette cabale contre un bon client pour lavenir rsumera lun deux..
Vouloir faire tomber Hamel en faisant sortir dans la rue de la manire la plus illgale des policiers en uniforme, un fait indit en Algrie, cest jouer avec le feu. Le pyromane irresponsable qui tire les ficelles et qui se cache derrire cette soit disant rvolte de policiers ne mesure pas lampleur de son acte ni les graves drives qui peuvent en dcouler.
A lheure des menaces aux frontires du pays, du terrorisme qui continue svir, bien que rsiduel, des troubles sans fin dans la valle du Mzab provoquer une mutinerie au sein dun corps de scurit, quel quil soit, est attentatoire la scurit nationale. Pour preuve, alors que depuis des semaines que le calme est revenu, la grande satisfaction des citoyens de la wilaya de Ghardaia, voil qu la faveur de cette manipulation, les troubles ont comme par hasard repris le jour mme et provoquer des morts et des blesss.
Dmobiliser les mutins
Cest dire que les commanditaires sont prts tout pour descendre le gnral Hamel quitte laisser sur le carreau dinnombrables cadavres et dstabiliser par la mme le pays. Cest la preuve aussi que les vnements rptition de Ghardaia ne sont quune vaste mystification qui a pour point de dpart Alger do agissent dans lombre ceux qui tirent les ficelles.
Quant aux mutins, ils se doivent dtre dmobiliss sur le champ et renvoys chez eux immdiatement. On ne badine pas avec des principes cardinaux que sont la discipline et lobissance au commandement quand on est un policier, un gendarme ou un militaire et qui plus est faire partie dun service de scurit dploy dans un endroit sensible en butte des affrontements violents et des meutes rcurrentes. Des milliers de jeunes algriens attendent aux portes des casernes et des acadmies de saisir la chance dintgrer les services de scurit.
Cest assurment une affaire suivre



 

()


: 1 ( 0 1)
 

qui joue avec le feu pour faire tomber Hamel ?




10:17 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,