> >

[] [ ]

Les experts mettent le doigt sur la plaie

(Tags)
 
Syrie : la guerre pourrait durer encore 10 ans, mettent en garde des experts Emir Abdelkader 0 2014-03-07 06:40 PM
Les mdias lourds mettent le paquet Emir Abdelkader 0 2013-11-19 01:59 PM
Rached Ghannouchi pointe du doigt la Libye Emir Abdelkader 0 2013-11-16 02:18 PM
Des experts en parlent : y a-t-il une fatalit de la violence ? Emir Abdelkader 0 2013-10-19 02:54 PM
le doigt de la marie DALINA 1 2012-08-08 04:02 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les experts mettent le doigt sur la plaie

Les experts mettent le doigt sur la plaie






Le ministre de la Communication promet une loi rgulant le secteur de la publicit pour dbut 2015.


Sil est vrai que les marchs publicitaires tunisien et marocain ont pris une belle longueur davance par rapport au march algrien, les experts de la communication publicitaire caressaient, hier Alger, lespoir de voir linvestissement publicitaire saffermir davantage en Algrie dans les annes venir. Ils reconnaissent que les marchs tunisien et marocain sont historiquement dynamiques, mais les facteurs favorisant la bonne croissance des investissements militent pour une inversion de la tendance au profit de lAlgrie. Un grain despoir sur fond de pressions politiques exerces contre les mdias indpendants.
Selon Riad At Aoudia, directeur gnral de MediAlgeriA, lindice de pression publicitaire attribue lAlgrie les meilleures perspectives en termes de potentiel et de croissance de linvestissement publicitaire. Il y a toujours un lien entre le PIB et linvestissement publicitaire ; cest ce quon appelle lindice de pression publicitaire. LAlgrie se rapproche de la moyenne rgionale en la matire avec, au tableau, des facteurs favorisant une bonne volution du march tel le potentiel et la croissance conomique, explique lexpert, hier, lors de la tenue, Alger, des journes euro-maghrbines de la communication publicitaire.
Une dmarche opportune mme de faire ltat des lieux et les perspectives de la publicit en Algrie. Ainsi donc, malgr la faible ouverture de lconomie au secteur priv, les annonceurs tiennent leur rang.
Le march publicitaire algrien, dans sa partie mdias, pse pour environ 300 millions de dollars, selon les statistiques qui nous ont t fournies par Riad At Aoudia. Il estime le march un peu plus de 500 millions de dollars, vnementiel (salons et foires) et sponsoring compris. Etant donn que la partie mdias ne reprsente que 50% du march.

Besoin de rgulation
Une performance conditionne, lavenir, par une combinaison gagnante de certains paramtres, estime Alexandre Beaulieu, directeur gnral de TBWA\DJAZ et directeur gnral pour lAfrique du Nord du mme groupe. Alexandre Beaulieu met le doigt l o lanarchie tire sa source. Les rgles rgissant le march audiovisuel (les nouvelles chanes TV) doivent tre clarifies pour permettre une meilleure mergence dun paysage local fort, lattractivit du march (Doing Business) doit encore progresser pour attirer plus dinvestisseurs et donc de projets qui sont susceptibles de ncessiter nos services, la concurrence doit tre encourage dans plus de domaines car elle stimule la diffrenciation par la communication, les agences conseil doivent tre aides par le pouvoirs publics afin de pouvoir continuer investiretc.
Aux questionnements soulevs par les experts, le ministre de la Communication, Hamid Grine, promet une loi rgulatrice pour dbut 2015 afin de mettre fin lanarchie. Alexandre Beaulieu soutient que le march publicitaire algrien volue positivement, mais beaucoup plus lentement quil ne le pourrait.Il est limage de ce quest lconomie du pays. Rachid Hessas de RH International Communication, organisateur de lvnement, milite, lui, pour lmergence dune autorit de rgulation, seule capable davoir un effet structurant sur le secteur. Il est temps de donner au secteur un cadre lgislatif et rglementaire, soutient-il sur sa lance.
Le besoin de rgulation se fait sentir. Les professionnels le disent sans dtours, ni faux-fuyants. La volont politique fait dfaut.


Ali Titouche




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les experts mettent le doigt sur la plaie




10:53 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,