> >

[] [ ]

Il ny avait personne pour empcher la marche des policiers ...

(Tags)
 
En Egypte, personne ne sera emprisonn pour ses ides Emir Abdelkader 0 2014-05-21 03:44 PM
Un millier de policiers mobiliss pour le meeting dOuyahia Bjaa Emir Abdelkader 0 2014-04-11 08:29 PM
Syrie : les terroristes tentent dempcher lvacuation des armes chimiques Emir Abdelkader 0 2014-03-01 03:18 PM
Une marche commune pour des slogans distincts Bjaa Emir Abdelkader 0 2013-04-21 02:48 PM
Zabana en marche pour les Oscars 2013 Emir Abdelkader 0 2012-10-11 12:57 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Il ny avait personne pour empcher la marche des policiers ...

Il ny avait personne pour empcher la marche des policiers darriver jusquau Palais du gouvernement








Mis sous pression depuis au moins trois ans, par les incessants dploiements pour le maintien de lordre face des mouvements de contestation sociale et politique divers, les policiers ont fini par clater et taler au grand jour leur ras-le-bol, eux aussi. Ils lont fait dune faon indite et inattendue en manifestant dans la rue, et vtus de leurs fameux uniformes bleu-noir, mais, significativement, sans la casquette, deux fois de suite, Ghardaa puis Alger. Ils lont fait aussi dans la retenue sans troubler lordre public quils sont souvent chargs de rtablir face des concitoyens en colre. Cette faon dagir, responsable, a contribu rassurer les gens sur les risques de drapages et leur donner confiance dans les capacits de ce corps surmonter sa crise pour poursuivre sa mission essentielle de protection des personnes et des biens. On sait que pour nimporte quel frmissement qui part de la rue, beaucoup pensent la manipulation, fortiori pour ce cas exceptionnel o ce sont les forces de lordre qui expriment leur mcontentement par des marches et des sit-in, dans un contexte agit de rumeurs propos de luttes au sommet. Mais aucun observateur srieux ne peut nier le malaise perceptible dans les rangs de la police. Il est facile, par exemple, de deviner leur dsarroi quand il leur est suggr de mnager les dlinquants qui imposent leur loi aux autres et de rprimer les catgories sociales qui revendiquent leurs droits. Les interventions de la police sont le plus souvent destines casser des actions de rue qui, certes, comportent le risque de troubler lordre public, mais tirent leur lgitimit, reconnue par tous, de labsence de rponse de la part des administrations concernes des revendications maintes fois exprimes. En dehors des manifestations contenu strictement politique qui ne russissent pas mobiliser beaucoup de monde (on disait : il y a plus de policiers que de manifestants), cest surtout la protestation sociale et syndicale dirige contre une administration paralyse par la bureaucratie, et anime par un personnel incomptent, qui a t lorigine de la sortie des populations dans la rue, pour des augmentations de salaire, le relogement, lemploi, les questions de salubrit, le service public Les administrations ont pris lhabitude de compter sur la rpression policire du mouvement social et syndical dautant plus quil tait contraint dagir dans lillgalit. Le problme maintenant est que les policiers eux-mmes ne veulent plus taire leurs problmes socioprofessionnels et ils lont fait savoir dune manire retentissante en pleine capitale, la ville o se prennent les dcisions, mais sans doute aussi pour signifier que Ghardaa nest que le prtexte de leur mouvement. Mardi aprs-midi, il ny avait personne pour empcher leur marche, partie dEl-Hamiz, darriver jusquau Palais du gouvernement o les policiers contestataires sont rests tard la nuit. De Ghardaa, le ministre de lIntrieur, Tayeb Belaz, a promis que rien ne sera comme avant pour eux. Cela suffira-t-il les convaincre ?

Kamel Moulfi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Il ny avait personne pour empcher la marche des policiers ...




11:03 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,