> >

[] [ ]

Mokri prvoit des annes sombres pour lconomie du pays

(Tags)
 
Les pays arabes daccord pour affronter les jihadistes de lEI Emir Abdelkader 0 2014-09-08 11:46 AM
Votez pour lavenir et la scurit du pays Emir Abdelkader 0 2014-04-03 05:53 PM
mostaganem a choisi bouteflika pour la stabilit du pays Emir Abdelkader 0 2014-03-30 02:31 PM
Les dclarations de Sadani sont une menace pour la stabilit du pays Emir Abdelkader 0 2014-02-09 02:58 PM
LInternet haut dbit pour les zones industrielles de 4 wilayas de lEst du pays Emir Abdelkader 0 2013-04-11 12:07 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Mokri prvoit des annes sombres pour lconomie du pays

Mokri prvoit des annes sombres pour lconomie du pays :
LAlgrie sera oblige demprunter de largent dici 2019


Sappuyant sur les chiffres communiqus par le ministre des Finances, et qui font tat dune hausse consquente des dpenses dquipements, de gestion et des importations, le prsident du MSP, Abderrezak Mokri, considre que lconomie algrienne, base essentiellement sur les recettes ptrolires, devra bientt seffondrer.

Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir)
Pire encore, avec la chute du prix du baril, le chef du Mouvement pour la socit et pour la paix, pense que lAlgrie sera oblige demprunter de largent dici 2019.
Dans une confrence de presse organise hier, Alger, Abderrezak Mokri explique sa vision : Les revenus ptroliers de lAlgrie ont enregistr un recul de 1,3 % en 2014. En mme temps, les importations ont connu une hausse value 52,27% depuis 2008. Les dpenses dquipements ont grimp de 15,24%, et celles de gestion de 27,16%. Avec maintenant la chute du prix du baril, nous considrons que des annes sombres apprhendent le pays.
Le prsident du MSP dit ne rien inventer : Je fais une simple lecture des chiffres rendus publics par le ministre des Finances lors de la prsentation, ce mardi, du projet de loi de finances 2015, au Parlement. Mais malgr toutes ces donnes, quil juge inquitantes, voire alarmantes, Abderrezak Mokri ne comprend pas pourquoi le gouvernement reste dans une dmarche aussi aveugle. A plus forte raison, soutient-il, que cela ne date pas dhier : Lanne dernire, le gouvernement tablait sur un taux de croissance du PIB de lordre de 4,4 % et croyait aisment latteindre pour lanne 2014. Chose que nous avons pens impossible vu la ralit conomique du pays. Nous avons alors avanc un chiffre de 3,4% et aujourdhui le ministre des Finances annonce un taux de 3,8%. Cest donc le gouvernement qui confirme son chec raliser le taux de croissance escompt.
Et ce nest pas tout, puisque le patron du Hamas algrien a un autre exemple sur lenttement du pouvoir en place : Il y a quelque temps, le gouvernement soutenait que les cours du ptrole ne descendront pas en dessous de la barre des 100 dollars le baril avant plusieurs annes. Il parlait dune stabilit des prix quil ne contrle pas dailleurs. Nest-ce pas insens que de parier sur quelque chose qui lui chappe. Il a suffi dun accord entre lArabie Saoudite et les Etats-Unis, pour faire chuter les prix lchelle mondiale. Le gouvernement devrait tre comptable devant le peuple et la classe politique pour ce manque de prvoyance qui va coter cher lAlgrie dans les annes venir.
Abderrezak Mokri, qui estime que le pays glisse court terme vers lendettement, doute mme que lAlgrie puisse plus tard trouver une source demprunt : Durant les annes 1990, lAlgrie a trouv des bailleurs de fonds, car les richesses de son sous-sol taient encore intactes et cela constituait une garantie de remboursement. Les ressources ptrolires du pays ntant plus aujourdhui ce quelles taient, je ne crois pas quil y ait une quelconque banque mondiale qui prendrait le risque de nous fournir une aide financire.
Enfin, le confrencier pense que si lAlgrie na pas dpass le seuil de 4% de croissance du PIB, aprs 15 annes de grandes dpenses, le pays ne peut que se diriger vers des annes sombres, maintenant que les recettes dexportations dhydrocarbures entament leur dgringolade.
M.Mehenni





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mokri prvoit des annes sombres pour lconomie du pays




03:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,