> >

[] [ ]

Manifestez et vous passerez devant le juge

(Tags)
 
Ali Benflis rpond Ouyahia : Vous dialoguez avec vous-mmes ! Emir Abdelkader 0 2014-06-25 06:26 PM
Si vous voulez librer les otages de Boko Haram, adressez-vous au Qatar ! Emir Abdelkader 0 2014-05-22 06:24 PM
Facebook peut utiliser tout ce que vous crivez, mme si vous ne le publiez pas Emir Abdelkader 0 2013-12-18 03:26 PM
Bouteflika a Hollande: Vous combattez les djihadistes au Sahel et vous les armez en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-12-10 12:42 PM
Acha, sropositive depuis 2003 : Ça peut aussi vous arriver vous Emir Abdelkader 0 2013-11-30 02:38 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manifestez et vous passerez devant le juge

Liberts : Manifestez et vous passerez devant le juge !






Plusieurs manifestants sont poursuivis aux quatre coins du pays. Quils aient t contre le 4e mandat ou quils soient sortis dans la rue pour revendiquer leurs droits, un seul leur est garanti : celui de se dfendre devant la justice.


-Alger. 6 mois de prison avec sursis pour Mohand Kadi :

Le scnario Mohand Kadi, 23 ans, militant de lassociation Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) et le ressortissant tunisien Moez Benncir (25 ans, assistant-diteur), interpells le 16 avril, la veille de llection prsidentielle, lors dun rassemblement organis par le mouvement Barakat, continue. Aprs avoir pass 33 jours sous mandat darrt, Serkadji, les deux jeunes ont t condamns, en mai dernier, 6 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Sidi Mhamed. Alors que Moez a mis le souhait de rentrer chez lui, en Tunisie, Mohand, lui, sest dit dtermin aller jusquau bout et a fait appel du jugement. Pour le dfendre au niveau de la cour, huit avocats de Bjaa, de Laghouat et dAlger ont fait le dplacement. Report trois fois de suite, son procs a eu lieu, enfin, le 9 octobre dernier.

Inapplicables
Jeudi 16 octobre, la cour dAlger a rendu son verdict confirmant le premier jugement du tribunal. Lavocat de Mohand Kadi, Me Abdelghani Badi, qualifie la sentence dinjuste. Nous avons souhait que Mohand soit acquitt et que son jugement soit annul, en vain. En tant quavocat, je vous affirme que les accusations infliges sont inapplicables au cas de ces deux jeunes, insiste Me Badi. Pour Mohand, il nest pas question de baisser les bras. Jai t emprisonn et condamn injustement. Je vais faire appel auprs de la Cour suprme, sindigne-t-il. Me Badi considre que la justice algrienne est influence par la chose politique, il appelle son indpendance. La justice algrienne doit tre indpendante de toute considration politique. Il est de son devoir de garantir des procs quitables selon ce qunonce la loi algrienne, insiste lavocat.


-Alger. Nouveau procs pour Tarek Mameri :

Tarek Mameri, 26 ans, membre du mouvement des chmeurs nest pas sa premire poursuite. Connu pour ses vidos diffuses sur YouTube o il commente lactualit politique, il a t arrt, pour la premire fois, par la police en 2012, pour une vido diffuse sur le mme canal o il a appel au boycott des lgislatives. Le jeune youtuber na pas tard tre inquit par la justice, il a t poursuivi, la mme anne, pour une autre vido le montrant en train de casser des panneaux daffichages de candidats. Accus de destruction des biens dautrui, de destruction de documents administratifs, dincitation direct attroupement et doutrage au corps constitu, il a t condamn 8 mois de prison avec sursis et dune amende de 50 000 DA. Aujourdhui, Tarek est poursuivi pour une autre affaire. Les faits remontent lanne passe, lorsque la police judicaire a dbarqu dans son quartier, Belcourt, pour interdire lactivit commerciale dun jeune qui avait install, illicitement, sa baraque.

Pass tabac
Tarek Mameri est intervenu pour prendre la dfense du jeune commerant qui a t ensuite pass tabac, raconte-t-il. Accus dincitation attroupement, dinsoumission lapplication de la loi et doutrage au corps constitu, il a t condamn par contumace six mois de prison ferme et 50 000 DA damende. Son avocat a fait opposition au jugement. Cest avant-hier quil a comparu devant le tribunal de Sidi Mhamed. Selon son avocat, Abdelaghani Badi, le verdict sera connu mercredi prochain. Me Badi pense que les accusations contre son client sont inventes. Tarek nest pas concern par laffaire. On ne peut pas appliquer sur lui, par exemple, laccusation dinsoumission la loi alors que ce nest pas lui, le commerant. Pour parler doutrage, il faut quil y ait des victimes alors que ce nest pas le cas et puis aucun rassemblement na t organis ce jour-l. Conclusion : les accusations sont totalement infondes, explique lavocat.


-Laghouat. 6 chmeurs, dont un a tent limmolation, en justice :
Aprs la vague darrestations et de poursuites judiciaires dont ils ont t victimes pendant le mois de Ramadhan dernier, les chmeurs de Laghouat sont nouveau inquits par la justice. Accuss dattroupement arm et doutrage au prsident de lAPC, Belkacem Khencha (41 ans, pre de quatre enfants et prsident du bureau des chmeurs Laghouat), El Oulmi Benbrahim (40 ans et pre de deux enfants), Mohamed Reg (35 ans), Mohamed Chema (34 ans) et Mohamed Ferroudj (30 ans) comparatront le 26 octobre devant le tribunal de Laghouat. Les faits qui leur sont reprochs remontent fin septembre dernier, quand quatre de ces manifestants ont organis, pendant une semaine, un rassemblement devant lAPC de Laghouat pour dnoncer leur exclusion du projet damnagement attribu aux chmeurs, Algrie Blanche. Belkacem na rejoint le groupe quau 8e jour, qui a concid avec la tentative dimmolation dun autre chmeur, Aboubaker Azzouz, 38 ans.
Incendier
Aboubaker est venu simmoler de son propre gr, il navait aucune relation avec la manifestation. Il nen pouvait plus des promesses de travail non tenues du P/APC, explique Belkacem. Le sige de la commune na pas tard tre investi par la police. Les six manifestants ont tous t embarqus et ont t contraints de passer la nuit au commissariat. Les accusations sont totalement infondes. Les autorits locales veulent nous touffer, mais nous nallons pas nous arrter tant que nous narracherons pas notre droit au travail, semporte Belkacem. Les chmeurs ont t librs le lendemain et ont t prsents le mme jour devant le procureur de la Rpublique. Leur procs est attendu Laghouat. Un rassemblement est prvu le jour de laudience. Les autorits locales les accusent de vouloir incendier le sige de lAPC, alors quil ny a absolument aucune relation entre les chmeurs et le jeune qui a tent de simmoler. Ce ntait mme pas lintention de ce dernier. Donc, les accusations nont vraiment aucun fondement, rassure matre Noureddine Ahmine, avocat des chmeurs.


-Bouira. 32 manifestants contre le 4e mandat poursuivis en justice :
Trente-deux manifestants dont deux mineurs originaires de la commune de Haizer, 10 km lest de Bouira ont comparu, hier, devant le tribunal de la wilaya. Accuss davoir sem le trouble lors du dernier scrutin, ils sont poursuivis pour attroupement, outrage aux corps constitus, obstruction aux bureaux de vote, blocage dune voie publique et destruction de biens dautrui. Chose inattendue, cest six mois aprs les faits que la justice sintresse leur cas. Sad Nedjaa, 29 ans, membre du Rassemblement pour la culture et la dmocratie (RCD) et diplm en conomie de luniversit de Bjaa, est lun des poursuivis. Le pouvoir a voulu nous imposer un homme malade et impuissant et nous avons ragi pour dire non llection de la mascarade et non au 4e mandat, explique Sad, joint par tlphone. Nous nous sommes opposs pacifiquement mais la provocation de la police a fait dgnr la situation.
Acharnement
Les faits qui leur sont reprochs remontent au 17 avril dernier. Ce jour-l, de violents affrontements se sont dclenchs, au bureau de vote du centre-ville, entre les forces de lordre et les opposants au 4e mandat. Haizer a t transforme en un champ de bataille. Les heurts ont continu jusqu une heure tardive. Bilan : quelques blesss et 14 manifestants interpells, puis librs le lendemain. Les habitants de Haizer se sont dores et dj prpars ce procs. Ils qualifient laffaire dacharnement du pouvoir. Force est de constater, quune fois de plus, le pouvoir algrien a eu recours son arsenal antidmocratique et rpressif dans le seul but de criminaliser et de billonner le droit lopposition, la manifestation et lexpression, lit-on dans le communiqu de la cellule de crise.


-El Bayadh (Labiodh Sidi Cheikh). Le reprsentant des chmeurs attend son procs, trois fois report :

Mohamed Boudiaf Boucif, 22 ans, reprsentant des chmeurs Labiodh Sidi Cheikh, 120 km louest dEl Bayadh et 600 km au sud-ouest dAlger, devra comparatre le 27 octobre devant le tribunal de Labiodh. Militant actif pour le droit au travail, il est poursuivi pour insulte et influence sur tmoins par le prsident de la commune de Bnoud, 200 km au sud de la wilaya, dans une affaire judicaire qui a oppos ce dernier loncle de Mohamed Boudiaf. Sa premire audience a t reporte trois fois de suite pour absence de la partie plaignante. Mon affaire a un lien direct avec celle de mon oncle, Khaled Boucif (47 ans, ex-vice-prsident de lAPC de Bnoud, aux membres et au prsident de lassemble de la mme commune) qui a t emprisonn pour diffamation pour avoir dnoncer la corruption de ces mmes responsables, affirme Mohamed Boudiaf. Cest notre mouvement qui organisait les rassemblements de soutien mon oncle.

Reprsailles
Khaled Boucif, lorsquil tait en fonction, tait derrire les dnonciations de toutes les affaires de corruption qui ont gangren la commune de Bnoud. Plac sous mandat de dpt en mai 2013 pour diffamation pendant plus de neuf mois, Khaled a t acquitt. Nous subissons des reprsailles depuis cette affaire. Les plaignants ne supportent pas le fait que Khaled Boucif ait gagn le procs. Cest un acharnement contre sa famille et contre ceux qui lont soutenu, dnonce Mohamed Boudiaf. Lavocate de laccus, Me Yakoubi, partage cette thse. Les plaignants dclarent avoir des tmoins qui nont toujours pas affirm les accusations. Donc, elles nont aucun fondement, assure lavocate.

Le procs des 32 manifestants, poursuivis Bouira, report au 13 novembre prochain

Le procs des 32 jeunes manifestants de la commune de Haizer, attendu pour hier matin au tribunal de Bouira, est report au 13 novembre prochain. Cest le collectif davocats qui a demand ce report pour avoir plus de temps afin dtudier le dossier et mettre en place une stratgie de dfense, a affirm un membre du collectif. Au moment o les jeunes convoqus par la justice se trouvaient dans la salle daudience, des dizaines de personnes, venues leur exprimer leur solidarit des militants du RCD, le prsident du MAK et dautres membres du mouvement associatif ont observ un sit-in devant le tribunal. Nous reviendrons le 13 novembre. Vive la solidarit. Yen a marre de ce pouvoir. Pouvoir assassin, sont autant de slogans scands par la foule. Au chef-lieu communal de Haizer, plusieurs commerants ont baiss rideau en signe de soutien aux jeunes manifestants.


(Ali Cherarak)

Meziane Abane




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Manifestez et vous passerez devant le juge




04:20 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,