> >

[] [ ]

Liban: des milliers de civils fuient les combats...

(Tags)
 
Ghaza : Les poissons aussi fuient la guerre Emir Abdelkader 0 2014-08-12 01:33 PM
Attaqus par les jihadistes, les Yazidis dIrak fuient en Turquie Emir Abdelkader 0 2014-08-07 07:14 PM
Gaza : des milliers de Palestiniens fuient Chajaya... Emir Abdelkader 0 2014-07-20 02:17 PM
L'exode prilleux des musulmans qui fuient Bangui Emir Abdelkader 0 2014-02-20 04:06 PM
Election prsidentielle, Les islamistes fuient larne politique Emir Abdelkader 0 2014-01-27 08:10 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Liban: des milliers de civils fuient les combats...

Liban: des milliers de civils fuient les combats entre arme et islamistes Tripoli






Des milliers de civils fuyaient dimanche soir un quartier de Tripoli, grande ville du nord du Liban en proie aux violences depuis trois jours, la faveur dune trve humanitaire, a constat un journaliste de lAFP. Dans le mme temps, le Front al-Nosra, branche syrienne dAl-Qada, a ritr ses menaces dexcuter lun des soldats quil retient depuis des combats en aot Aarsal (est), prs de la frontire syrienne.
A Tripoli, la trve non dclare a t ngocie par des leaders religieux entre larme libanaise et des islamistes arms souponns de liens avec le Front al-Nosra et retranchs dans le quartier pauvre de Bab al-Tebban. Larme bombardait dimanche ce secteur, o un soldat a t enlev tandis que quatre militaires ont t tus dans les environs de Tripoli.
La deuxime ville du Liban, dj mine par les rpercussions du conflit syrien depuis plus de trois ans, connat rgulirement des affrontements sanglants entre des sunnites partisans de la rbellion et des alaouites sympathisants du rgime de Bachar al-Assad. Des islamistes sunnites arms sen prennent galement larme libanaise quils accusent de cooprer avec les combattants du Hezbollah chiite, formation libanaise allie de Damas.
Mais cest la premire fois que des combats de cette ampleur ont lieu dans le centre la capitale du nord du Liban. Les affrontements ont clat vendredi soir dans le coeur de Tripoli entre militaires et hommes arms. Les islamistes, chasss du centre-ville samedi, se sont alors retranchs dans Bab al-Tebban. Des combats les opposaient dimanche larme, qui bombardait le quartier au mortier, a constat un journaliste de lAFP.
Les violences ont tu cinq civils depuis vendredi, dont trois pour la seule journe de dimanche, et les bombardements ont provoqu des incendies dans des dizaines de maisons, ont indiqu lAFP des habitants de Bab al-Tebban, o vivent 100.000 personnes, dont 15.000 dans le secteur o se droulent les combats les plus violents.
Aprs des suppliques des habitants pris au pige et la mdiation de leaders religieux, larme a finalement autoris des milliers de civils fuir. Un journaliste de lAFP sur place a dcrit des scnes chaotiques alors que des habitants de tous ges quittaient leur quartier ravag.
Jusquau bout
Des femmes, en pyjama, pleuraient, tandis que les hommes taient fouills par les forces de lordre. Certains hommes portaient des enfants, mais aussi des personnes ges. Cinq civils blesss et des dizaines de malades ont t vacus dans des ambulances de la Croix-Rouge.
De nombreux habitants sont alls trouver refuge chez des proches, dautres dans des coles. Les autorits avaient annonc plus tt que les coles et universits Tripoli seraient fermes lundi en raison des violences. La dure de cette trve reste inconnue, et larme a dclar sa ferme intention de poursuivre les combats. Nous mnerons cette opration jusquau bout , a affirm une source militaire.
Par ailleurs, quatre soldats ont t tus dimanche aprs-midi dans une embuscade alors quils effectuaient une patrouille au nord de Tripoli, a annonc larme, accusant un groupe terroriste . Et un soldat libanais a t enlev dimanche Bab al-Tebban. Ladjudant Fayez al-Ammouri est le deuxime militaire enlev depuis le dbut des combats Tripoli, un soldat ayant t kidnapp sur une autoroute du nord samedi soir.
Le Front al-Nosra a ritr tard dimanche soir ses menaces dexcuter lun des soldats libanais quil retient comme otages si larme libanaise ne cessait pas les combats. Le groupe jihadiste sunnite avait, plus tt dans la journe, menac deux reprises dexcuter des otages, apparemment sans franchir le pas.
Dans son nouvel ultimatum, diffus via Twitter, le groupe dclare quil excutera un soldat lundi laube si larme ne cesse pas ses oprations Tripoli. Le Front al-Nosra et le groupe jihadiste rival de lEtat islamique (EI) ont fait prisonniers une trentaine de militaires et policiers Aarsal en aot. Deux dentre eux ont t excuts depuis.


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Liban: des milliers de civils fuient les combats...




02:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,