> >

[] [ ]

Cela sest pass un 27 octobre 1954,

(Tags)
 
Cela sest pass un 19 juin 1956, lexcution du Chahid Ahmed Zabana Emir Abdelkader 0 2014-06-19 07:09 PM
Cela sest pass un 8 mai 1945, massacres de Stif, Guelma et Kherrata Emir Abdelkader 0 2014-05-08 04:29 PM
Cela sest pass un 5 mai 1931... Emir Abdelkader 0 2014-05-05 04:58 PM
Cela sest pass un 29 avril 1827 : le coup de lventail du Dey dAlger Emir Abdelkader 0 2014-04-29 06:45 PM
1954 1954 2 2009-11-30 05:58 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Cela sest pass un 27 octobre 1954,

Cela sest pass un 27 octobre 1954, Impression de lappel du 1er novembre 1954








Babzman vous propose de (re)dcouvrir les circonstances de limpression du texte fondateur de la rvolution algrienne et de le (re)lire dans son intgralit.
Cest dans la nuit du 26 au 27 octobre 1954 qua t imprim le texte fondateur de la rvolution algrienne, lappel du 1er octobre 1954, sous la supervision de Ali Zaamoum. Rdig par le journaliste et chahid Mohamed Laichaoui, sous la dicte de Didouche Mourad et Mohamed Boudiaf, le texte de cet appel a t achemin par Laichaoui, dabord accompagn par Ouamrane jusqu Tizi Ouzou, puis par Ali Ali Zamoum et Mohammedi Sad jusquau village dIghil Imoula.
La rono et la machine crire avaient t apport dAlger quelques mois plus tt et caches au domicile de Haliche Hocine, jusquau 25 octobre, date laquelle elles ont t transfres au domicile dIdir Rabah, puis chez Omar Benramdani.
Le 26 au soir, dans la discrtion la plus totale, le travail commence, dabord au domicile dOmar Benramdani, o la dclaration a t tape, avant dtre achemine la maison dIdir Rabah.
Des milliers dexemplaires ont t tir avec la rono alors que dans lpicerie dIdir Rabah, une consigne avait t donne pour faire beaucoup de bruit afin de ne pas attirer lattention du garde-champtre.
Une fois le tirage termin, les exemplaires ont t rang dans une grande valise. La mission de la distribution et de lacheminement des exemplaires aux autres rgions du pays avait t confie Amar Ouamrane.


Appel au peuple algrien
Texte intgral du premier appel adress par le Secrtariat gnral du Front de libration nationale au peuple algrien le 1er Novembre 1954

PEUPLE ALGÉRIEN,
MILITANTS DE LA CAUSE NATIONALE,
A vous qui tes appels nous juger (le premier dune faon gnrale, les seconds tout particulirement), notre souci en diffusant la prsente proclamation est de vous clairer sur les raisons profondes qui nous ont pousss agir en vous exposant notre programme, le sens de notre action, le bien-fond de nos vues dont le but demeure lindpendance nationale dans le cadre nord-africain. Notre dsir aussi est de vous viter la confusion que pourraient entretenir limprialisme et ses agents administratifs et autres politicailleurs vreux.
Nous considrons avant tout quaprs des dcades de lutte, le mouvement national a atteint sa phase de ralisation. En effet, le but dun mouvement rvolutionnaire tant de crer toutes les conditions dune action libratrice, nous estimons que, sous ses aspects internes, le peuple est uni derrire le mot dordre dindpendance et daction et, sous les aspects extrieurs, le climat de dtente est favorable pour le rglement des problmes mineurs, dont le ntre, avec surtout lappui diplomatique de nos frres arabo-musulmans. Les vnements du Maroc et de Tunisie sont ce sujet significatifs et marquent profondment le processus de la lutte de libration de lAfrique du Nord. A noter dans ce domaine que nous avons depuis fort longtemps t les prcurseurs de lunit dans laction, malheureusement jamais ralise entre les trois pays.
Aujourdhui, les uns et les autres sont engags rsolument dans cette voie, et nous, relgus larrire, nous subissons le sort de ceux qui sont dpasss. Cest ainsi que notre mouvement national, terrass par des annes dimmobilisme et de routine, mal orient, priv du soutien indispensable de lopinion populaire, dpass par les vnements, se dsagrge progressivement la grande satisfaction du colonialisme qui croit avoir remport la plus grande victoire de sa lutte contre lavant-garde algrienne.

LHEURE EST GRAVE !
Devant cette situation qui risque de devenir irrparable, une quipe de jeunes responsables et militants conscients, ralliant autour delle la majorits des lments encore sains et dcids, a jug le moment venu de sortir le mouvement national de limpasse o lont accul les luttes de personnes et dinfluence, pour le lancer aux cts des frres marocains et tunisiens dans la vritable lutte rvolutionnaire.
Nous tenons cet effet prciser que nous sommes indpendants des deux clans qui se disputent le pouvoir. Plaant lintrt national au-dessus de toutes les considrations mesquines et errones de personnes et prestige, conformment aux principes rvolutionnaires, notre action est dirige uniquement contre le colonialisme, seul ennemi et aveugle, qui sest toujours refus accorder la moindre libert par des moyens de lutte pacifique.
Ce sont l, nous pensons, des raisons suffisantes qui font que notre mouvement de rnovation se prsente sous ltiquette de FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE, se dgageant ainsi de toutes les compromissions possibles et offrant la possibilit tous les patriotes algriens de toutes les couches sociales, de tous les partis et mouvements purement algriens, de sintgrer dans la lutte de libration sans aucune autre considration.
Pour prciser, nous retraons ci-aprs, les grandes lignes de notre programme politique :
BUT : LIndpendance nationale par :
1) La restauration de lEtat algrien souverain, dmocratique et social dans le cadre des principes islamiques.
2) Le respect de toutes les liberts fondamentales sans distinction de races et de confessions.
OBJECTIFS INTÉRIEURS:
1) Assainissement politique par la remise du mouvement national rvolutionnaire dans sa vritable voie et par lanantissement de tous les vestiges de corruption et de rformisme, cause de notre rgression actuelle.
2) Rassemblement et organisation de toutes les nergies saines du peuple algrien pour la liquidation du systme colonial.
OBJECTIFS EXTÉRIEURS:
- Internationalisation du problme algrien.
- Ralisation de lUnit nord-africaine dans le cadre naturel arabo-musulman.
- Dans le cadre de la charte des Nations Unies, affirmation de notre sympathie lgard de toutes nations qui appuieraient notre action libratrice.
MOYENS DE LUTTE :
Conformment aux principes rvolutionnaires et compte tenu des situations intrieure et extrieure, la continuation de la lutte par tous les moyens jusqu la ralisation de notre but.
Pour parvenir ces fins, le Front de libration nationale aura deux tches essentielles mener de front et simultanment : une action intrieure tant sur le plan politique que sur le plan de laction propre, et une action extrieure en vue de faire du problme algrien une ralit pour le monde entier avec lappui de tous nos allis naturels.
Cest l une tche crasante qui ncessite la mobilisation de toutes les nergies et toutes les ressources nationales. Il est vrai, la lutte sera longue mais lissue est certaine.
En dernier lieu, afin dviter les fausses interprtations et les faux-fuyants, pour prouver notre dsir de paix, limiter les pertes en vies humains et les effusions de sang, nous avanons une plate-forme honorable de discussion aux autorits franaises si ces dernires sont animes de bonne foi et reconnaissent une fois pour toutes aux peuples quelles subjuguent le droit de disposer deux-mmes.
1) La reconnaissance de la nationalit algrienne par une dclaration officielle abrogeant les dits, dcrets et lois faisant de lAlgrie une terre franaise en dni de lhistoire, de la gographie, de la langue, de la religion et des murs du peuple algrien.
2) louverture des ngociations avec les porte-parole autoriss du peuple algrien sur les bases de la reconnaissance de la souverainet algrienne, une et indivisible.
3) La cration dun climat de confiance par la libration de tous les dtenus politiques, la leve de toutes les mesures dexception et larrt de toute poursuite contre les forces combattantes.
EN CONTREPARTIE :
1) Les intrts franais, culturels et conomiques, honntement acquis, seront respects ainsi que les personnes et les familles.
2) Tous les franais dsirant rester en Algrie auront le choix entre leur nationalit et seront de ce fait considrs comme trangers vis--vis des lois en vigueur ou opteront pour la nationalit algrienne et, dans ce cas, seront considrs comme tels en droits et en devoirs.
3) Les liens entre la France et lAlgrie seront dfinis et feront lobjet dun accord entre les deux puissances sur la base de lgalit et du respect de chacun.
Algrien ! nous tinvitons mditer notre charte ci-dessus. Ton devoir est de ty associer pour sauver notre pays et lui rendre sa libert ; le Front de libration nationale est ton front, sa victoire est la tienne.
Quant nous, rsolus poursuivre la lutte, srs de tes sentiments anti-imprialistes, nous donnons le meilleur de nous-mmes la patrie.
1er Novembre 1954
Le Secrtariat national





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Cela sest pass un 27 octobre 1954,




12:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,