> >

[] [ ]

les islamistes d'Ennahda reconnaissent leur dfaite

(Tags)
 
Nidaa Tounes en tte, recul des islamistes dEnnahda Emir Abdelkader 0 2014-10-27 01:40 PM
USA : les islamistes tunisiens dEnnahda rclament le soutien de Washington Emir Abdelkader 0 2014-09-30 12:16 PM
Ennahda servait dintermdiaire entre les islamistes algriens et la DST Emir Abdelkader 0 2014-03-30 03:29 PM
Les dirigeants amricains reconnaissent leur chec renverser le prsident syrien Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:38 PM
Egypte : des islamistes attaquent le gouvernorat du Nord-Sina, hissent leur drapeau Emir Abdelkader 0 2013-07-06 03:32 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool les islamistes d'Ennahda reconnaissent leur dfaite

Lgislatives en Tunisie : les islamistes d'Ennahda reconnaissent leur dfaite



Ennahda arrive en deuxime position, derrire le mouvement sculier Nidaa Tounes. Un srieux revers pour le parti au pouvoir de fin 2011 dbut 2014.

Au lendemain des lections lgislatives tunisiennes, dimanche 26 octobre, le prsident d'Ennahda, Rached Ghannouchi, accuse le coup : le parti islamiste tunisien est arriv en deuxime position, selon ses premires estimations, plaant l'alliance laque Nidaa Tounes en tte.
"Nous avons des estimations qui ne sont pas encore dfinitives. Nidaa Tounes est en avance de plus ou moins une douzaine de siges. Nous aurions environ 70 siges et eux environ 80" sur les 217 pourvoir, a dclar Zied Laadhari, porte parole d'Ennahda. Un revers pour le parti islamiste, qui avait remport davantage de siges en 2011 lors de la premire lection libre organise depuis la chute de Zine ben Ali.
Une politique consensuelle, une priorit

Ces chiffres sont bass sur des donnes d'observateurs d'Ennahda prsents au dpouillement dans les bureaux de vote, "mais ce n'est pas complet", a-t-il prcis. Le chef de Nidaa Tounes, Bji Cad Essebsi, avait ds dimanche soir dclar disposer "d'indicateurs positifs" plaant son parti "en tte".
Le prsident d'Ennahda, Rached Ghannouchi, avait lui affirm dans la nuit que "quel que soit le premier, Nidaa ou Ennahda, l'essentiel est que la Tunisie a besoin d'un gouvernement de coalition nationale, d'une politique consensuelle".
Un vote historique

L'Instance suprieure indpendante pour les lections (ISIE) a annonc un taux de participation encore provisoire de 61,8%, soit un peu plus de trois millions d'lecteurs travers le pays. Quelque 4,3 millions de Tunisiens avaient vot lors de l'lection de l'Assemble constituante en 2011, remporte par Ennahda.
Ce vote est crucial car il doit permettre la Tunisie de se doter d'institutions prennes prs de quatre ans aprs le soulvement qui donna le coup d'envoi au Printemps arabe, mais nombre d'observateurs misaient sur une abstention importante compte tenu de l'ampleur des espoirs dus en Tunisie.
Le pays souffre toujours de profondes difficults conomiques et sociales, facteurs cls de la rvolution qui chassa en janvier 2011 Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir. Il a aussi travers une profonde crise politique en 2013, notamment en raison de l'essor depuis 2011 de groupes djihadistes responsables selon les autorits de la mort de dizaines de policiers et militaires ainsi que de deux opposants Ennahda. L'ensemble de la classe politique a d'ailleurs ax la campagne sur deux grands thmes : la scurit et l'conomie.
Dans les bureaux de vote, l'ambiance tait nanmoins au beau fixe, les lecteurs se flicitant les uns les autres aprs avoir gliss un bulletin dans l'urne et tremp leur index gauche dans de l'encre indlbile.
"C'est par devoir que je suis venue voter et non par conviction dans les listes en lice", a toutefois admis Safa Helali, une enseignante de 27 ans, refltant la mfiance de nombreux Tunisiens envers les partis politiques.
Scrutin "satisfaisant"

Malgr les craintes de troubles, notamment d'attaques djihadistes, le vote s'est droul sans incident majeur. Les autorits avaient dploy 80.000 policiers et soldats pour assurer la scurit de ces lections qui doivent dterminer les 217 dputs tunisiens pour les cinq ans venir. Une prsidentielle, la premire depuis la rvolution, est prvue le 23 novembre.
Pour la mission d'observation de l'Union europenne, le processus s'est dans l'ensemble droul de manire "plus que satisfaisante".
A Washington, le prsident amricain Barack Obama a flicit les Tunisiens pour cette "tape importante dans la transition politique historique de la Tunisie", en promettant que son pays tait engag " soutenir la dmocratie en Tunisie" et " tablir un partenariat avec le prochain gouvernement pour promouvoir les opportunits conomiques, protger la libert et assurer la scurit de tous les Tunisiens".
Le Premier ministre Mehdi Jomaa a salu, lui, une "journe historique" et "une lueur d'espoir" dans la rgion, les autres pays du Printemps arabe tant pour l'essentiel plongs dans le chaos ou la rpression.
Deux partis partent favoris : Ennahda, au pouvoir de fin 2011 dbut 2014, et Nidaa Touns, une formation htroclite rassemblant aussi bien d'anciens opposants au dictateur dchu Zine El Abidine Ben Ali que des caciques de son rgime.




(Avec agences)







 

()

« | "... »

: 1 ( 0 1)
 

les islamistes d'Ennahda reconnaissent leur dfaite




12:03 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,