> >

[] [ ]

Un rapprochement entre Ennahdha et Nidaa Tounes est-il invitable ?

(Tags)
 
Nidaa Tounes en tte, recul des islamistes dEnnahda Emir Abdelkader 0 2014-10-27 01:40 PM
Nida Tounes confiant dans sa victoire aux lgislatives Emir Abdelkader 0 2014-10-27 11:39 AM
Nidaa Tounes lassaut de la citadelle des islamistes Emir Abdelkader 0 2014-10-19 05:02 PM
Une nouvelle intifadha invitable Emir Abdelkader 0 2014-10-01 02:11 PM
LAlgrie plonge dans linvitable crise de succession Emir Abdelkader 0 2014-02-20 11:05 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Un rapprochement entre Ennahdha et Nidaa Tounes est-il invitable ?

Un rapprochement entre Ennahdha et Nidaa Tounes est-il invitable ?






La composition fortement bipolaire de la nouvelle Chambre des reprsentants du peuple en Tunisie pousse les observateurs sinterroger sur les possibilits de gouverner ce pays.




Avec un Parlement, domin hauteur de ses trois quarts par Ennahdha et Nidaa Tounes, et dont le quatrime quart est une mosaque de petites formations, lobtention dune forte majorit parlementaire est ncessaire mais elle nest pas facile obtenir. La stabilit politique est une condition ncessaire pour aborder la marche vers le redressement socioconomique, nont cess de recommander les institutions internationales. Les lections sont certes un passage oblig pour parvenir cette stabilit. Mais, le systme politique adopt facilite lmiettement des structures et rend les coalitions trs volatiles, limage de ce qui a t vcu lors des travaux de lAssemble nationale constituante (ANC). Ennahdha a dfendu avec obstination les candidatures libres au Parlement, dans le cadre de la loi lectorale, a rappel le doyen Fadhel Moussa, ex-membre de lANC.
Nidaa Tounes a gagn prs de 40% des siges de la Chambre des reprsentants du peuple, alors quEnnahdha est prs de 30%, ce qui rendrait envisageable une coalition entre les deux partis. A premire vue, laxe Nidaa Tounes-Ennahdha peut bnficier du soutien de plus des deux-tiers des membres du Parlement. Mais, il ne faut pas oublier que le soutien populaire Nidaa Tounes trouve son origine dans son antagonisme avec Ennahdha, avertit Nji Jalloul, dirigeant de Nidaa Tounes. Le prsident Bji Cad Essebsi et plusieurs membres de la direction du parti, avaient rgulirement insist sur lopposition ternelle entre Nidaa et Ennahdha, poursuit-il. Une ventuelle complaisance avec les islamistes risque davoir des consquences sur lharmonie au sein du parti, souligne luniversitaire. Cest une ligne rouge ne pas traverser, conclut-il. Face limpossibilit dune telle coalition, souhaite de vive voix par les pays occidentaux, que reste-t-il Bji comme alternative ?
Comptence et coalition
Lors de la dernire interview de sa campagne lectorale, donne vendredi dernier sur Nessma TV, le prsident de Nidaa Tounes a laiss entendre que son parti peut envisager dattribuer la prsidence du gouvernement une personnalit indpendante. Une telle formule pourrait viter deux contrarits Nidaa Tounes, selon les observateurs. Dune part, le pays traverse une grave crise conomique et sociale. Il vaudrait donc mieux viter de sexposer. Dautre part, ce gouvernement pourrait bnficier du soutien de la majorit des partis politiques sans quils nen fassent partie ; Nidaa esquive ainsi la problmatique dalliance avec Ennahdha, conteste par ses bases militantes, toujours selon les observateurs.
Il est toutefois utile de rappeler que la campagne lectorale pour les lections prsidentielles commence le 1er novembre. Bji Cad Essebsi est candidat. Il est galement le prsident du parti qui va dsigner le chef du gouvernement. Bji bnficie toutefois de deux mois pour former ce gouvernement. Va-t-il renvoyer lchance laprs-23 novembre, date du scrutin prsidentiel ?



Les islamistes dEnnahdha deuximes, selon leur porte-parole

Le parti islamiste tunisien Ennahdha est arriv en deuxime position aux lections lgislatives de dimanche, selon ses premires estimations, a annonc hier lAFP son porte-parole, plaant le mouvement sculier Nidaa Tounes en tte. Nous avons des estimations qui ne sont pas encore dfinitives. Ils (Nidaa Tounes, ndlr) sont en avance de plus ou moins une douzaine de siges. Nous aurions environ 70 siges et eux 80 sur les 217 pourvoir, a dclar Zied Laadhari. Ces chiffres sont bass sur des donnes dobservateurs dEnnahdha prsents au dpouillement dans les bureaux de vote, mais ce nest pas complet, a-t-il prcis.
Les deux partis taient les grands favoris du scrutin. Le chef de Nidaa Tounes, Bji Cad Essebsi, avait ds dimanche soir dclar disposer dindicateurs positifs plaant son parti en tte. Le prsident dEnnahdha, Rached Ghannouchi, avait pour sa part affirm, dans la nuit, que quel que soit le premier, Nidaa ou Ennahdha, lessentiel est que la Tunisie a besoin dun gouvernement de coalition nationale, dune politique consensuelle. Cest cette politique qui a sauv la Tunisie de ce que traversent les autres pays du Printemps arabe, avait-il ajout.



(R. I.)


Mourad Sellami




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Un rapprochement entre Ennahdha et Nidaa Tounes est-il invitable ?




07:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,