> >

[] [ ]

La Tunisie volue dsormais dans le bon sens

(Tags)
 
En Tunisie, on fait dans la rsistance populaire Emir Abdelkader 0 2014-08-01 06:15 PM
Tunisie : en chute dans les sondages... Emir Abdelkader 0 2014-02-26 02:48 PM
Tunisie : lun des suspects dans lassassinat dun dput arrt Emir Abdelkader 0 2014-02-09 01:09 PM
Tunisie : 50 policiers blesss dans des incidents Siliana Emir Abdelkader 0 2013-11-29 07:31 PM
Tunisie: 32 blesss dans les violences Siliana Emir Abdelkader 0 2013-11-28 02:41 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La Tunisie volue dsormais dans le bon sens

La Tunisie volue dsormais dans le bon sens






-Quel sens donnez-vous aux rsultats prliminaires de ces lgislatives donnant la victoire votre parti et consacrant la dfaite des islamistes dEnnahdha ?

Moi, je ne vois pas ces rsultats sous le prisme de la victoire des uns et la dfaite des autres. Je ne pense mme pas que le parti
Ennahdha ait t sanctionn par les rsultats. Par contre, ses allis qui se rclamaient de la lacit ont t certainement sanctionns par ce vote, et ce, pour avoir suivi aveuglment la politique du parti dominant pendant le gouvernement des partis de la troka.
Ennahdha ayant quitt le gouvernement ces quatre derniers mois, a par contre russi remonter la pente. Si Nidaa Tounes est arriv premier, cest que le peuple tunisien, la majorit des citoyens, le considre comme tant le parti qui peut, soit seul soit avec des allis qui partagent la mme vision globale de la socit, sauver le pays et respecter ses acquis. Parce que le pays est rellement en danger et sur tous les plans : scuritaire et socioconomique. Malheureusement, nous navons pas obtenu une majorit trs confortable pour gouverner. De toute faon, Nidaa Tounes na pas lintention de gouverner seul parce quil a besoin justement dune majorit relativement confortable pour raliser les objectifs et attentes du peuple tunisien.



-La victoire dun parti laque dans un contexte de post-rvolution arabe nest-elle pas mme de dmystifier cette pseudo- fatalit islamiste ?

Tout fait. Mme si je ne considre pas quil y ait dualit entre laques et islamistes. Ces derniers sont des partis politiques qui utilisent la religion pour gouverner. Ce sont donc des partis politiques, et nous sommes en prsence de politiciens et non pas des hommes de religion. Nous, nous sommes pour un rgime rpublicain, civil et dmocratique et nous ne voulons pas quil y ait un mlange des genres. Parce que ce mlange des genres fausse effectivement tous les paramtres et toutes les donnes.


-Pour expliquer les scores de ce scrutin, des observateurs ont avanc largument du vote utile ; est-ce vraiment le cas ?

Je pense que nous sommes effectivement dans cette perspective. Cest vrai que beaucoup de citoyens qui appartiennent dautres partis ont jug quil valait mieux ne pas parpiller les voix, comme ce fut le cas en 2011 o justement le mme nombre de voix qui a permis Ennahdha dobtenir 89 siges a donn zro sige aux autres partis parce que les voix taient parpilles.

Cette mme erreur a t reproduite une fois encore par beaucoup de listes. Dans certaines rgions, il y avait plus de 80 listes alors que la moyenne disant tait dune cinquantaine ou soixantaine par gouvernorat. Les lecteurs les ont bien videmment sanctionnes en les ignorant et en essayant de regrouper les votes dune manire plus utile.



-On voque galement le vote refuge. Pensez-vous que la situation scuritaire dans la rgion, la recrudescence des attentats terroristes a influ sur le vote des Tunisiens ?

Certainement quelle a influ. Cela veut dire que llecteur tunisien a compris que si un parti, pas ncessairement seul, doit tre plbiscit, il doit tre celui qui a la capacit de prmunir la Tunisie des dangers du terrorisme et la comptence pour lextraire du marasme conomique.


-Pour lheure, aucun parti ne dispose comme vous le dites dune majorit confortable. Dans sa dclaration Radio Shems FM aujourdhui (hier, ndlr), le prsident du Nidaa Tounes, Bji Cad Essebsi a dit quil ne salliera avec personne et quil sadaptera la ralit. Nous gouvernerons, je cite, avec les partis dont nous sommes les plus proches soit avec les dmocrates. Exit donc une ventuelle alliance avec Ennahdha ?

Le sens donner cette dclaration est quil ny a, pour lheure, aucun parti tout dsign pour tre lalli de Nidaa Tounes. Mais, au fur et mesure des ngociations que nous entamerons avec tout le monde, les partis et la socit civile, nous donnerons un visage au prochain gouvernement.


-Des cas de tentative de fraude avaient t relevs par les observateurs dans certains bureaux de vote. Lessentiel des critiques souleves par ce scrutin a trait au rle prtendument jou par les puissances de largent, ce que vous appelez Al Mal Essiassi. Dans quelle mesure celui-ci a-t-il t dterminant ?

Il est difficile dapprcier le phnomne. Les cas soulevs, les plus flagrants, ont fait lobjet de requtes qui sont aujourdhui ports soit devant la justice, soit devant linstance de surveillance des lections. Ce nest donc pas nous de juger.


-Le parti Ennahdha, et cest une premire dans les murs politiques dans la rgion, a reconnu sa dfaite et flicit Nidaa Tounes pour sa victoire. Est-ce l vritablement un prlude la conscration dune nouvelle culture politique, lamorce dune acceptation dune alternance pacifique au pouvoir ?

Oui. Cest un aspect positif. Cest de bon augure pour lalternance et la construction dmocratique dans notre pays. Nous esprons que cela devienne une tradition dans la pratique politique tunisienne.


-Nidaa Tounes passe pour un conglomrat danciens du rgime Ben Ali recycls. Votre parti incarnerait pour certains la contre-rvolution en marche ; vous en dites quoi ?

Cest une imposture que de prsenter ainsi Nidaa Tounes. Cest un parti ouvert tous les Tunisiens qui ne tranent aucune casserole et qui nont pas de problmes avec la justice. Nidaa Tounes respecte les droits civiques et politiques de chacun des Tunisiens. Nous avons des candidats qui ont t ministres sous Ben Ali. Ce sont des citoyens jouissant de tous leurs droits que ni les gouvernements de la troka ni le gouvernement actuel nont pu ni ne peuvent en empcher lexercice ds lors quil ne se trouve aucune raison de le faire.


-Bji Cad Essebsi est dans les starting-blocks pour la prsidentielle du 23 novembre prochain. Ne craignez-vous pas de consacrer une situation dhgmonie sur les institutions ?

Pas du tout. Mme si, et ce sera probablement le cas, le prsident de la Rpublique est issu de Nidaa Tounes, a ne sera pas du tout un retour une situation antrieure. Cela ne peut plus se reproduire. Nous sommes bel et bien dans une nouvelle phase qui ne laisse aucune place au retour de lancien rgime. Cest l une chose qui est aussi bien inacceptable quimpossible.


-Pensez-vous que larrive au pouvoir de Nidaa Tounes, parti laque sil en est, est mme de dgivrer les relations avec ses voisins, lAlgrie notamment, et vaincre le scepticisme ambiant depuis laccession, en 2011, des islamistes dEnnahdha aux commandes du pays ?

Certainement. Il y aura une rhabilitation des fondamentaux de la politique trangre de la Tunisie, notamment avec les voisins du Grand Maghreb, et en particulier avec le voisin libyen, et aussi en direction de tous les pays de la rgion arabe et mditerranenne.


-Votre nom est dores et dj cit pour diriger le prochain gouvernement. Vous le confirmez ?

Cest prmatur de se prononcer sur ce sujet. Parce que le prochain chef du gouvernement, qui sera certes le candidat dsign par le parti majoritaire lAssemble, doit tre charg par le prochain prsident de la Rpublique qui sera install dans presque trois mois de constituer son gouvernement. Mais dici l, cest au gouvernement actuel de grer les affaires du pays.


-Diriez-vous que la Tunisie est dsormais en orbite dmocratique, quelle a enfin entrevu le bout du tunnel ?

Cest un pas important qui vient dtre franchi. Dans le sens positif. Dans le bon sens. Il reste cependant beaucoup de choses accomplir : une prsidentielle russir ; un gouvernement former et qui doit tre capable de gouverner le pays avec la comptence et lintgrit de ses membres. Je dirais donc quun pas est franchi et que dautres devront ltre dans le futur.
.



Mohand Aziri




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La Tunisie volue dsormais dans le bon sens




10:49 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,