> >

[] [ ]

Marzouki, Ben Jafar et Chebbi sont-ils morts politiquement ?

(Tags)
 
Royaume-Uni : LAlgrie est un pays politiquement stable Emir Abdelkader 0 2014-09-13 11:52 AM
Bouteflika veut tuer politiquement Belkhadem ... Emir Abdelkader 0 2014-08-27 11:26 AM
Les vrits de Marzouki irritent Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2014-06-02 02:01 PM
Ecarts de langage politiquement incorrect et nouveaux mdia Emir Abdelkader 0 2014-03-17 05:58 PM
Qui sont les forces spciales qui sont intervenues Tiguentourine ? Emir Abdelkader 0 2013-01-20 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Marzouki, Ben Jafar et Chebbi sont-ils morts politiquement ?

Marzouki, Ben Jafar et Chebbi sont-ils morts politiquement ?



Les rsultats des lgislatives en Tunisie ont montr que les partis CPR, Ettakattol et Al Joumhouri ont obtenu moins de 2% des suffrages. Quelles consquences pourraient avoir ces rsultats sur lavenir politique de Moncef Marzouki, Mustapha Ben Jafar et Njib Chebbi ?

Alors que Nidaa Tounes et Bji Cad Essebsi sont en voie dobtenir prs de 90 siges parmi les 217 du nouveau Parlement et que les islamistes dEnnahdha auraient autour de 70 reprsentants, cest lhcatombe du ct des partis Congrs pour la Rpublique (CPR) du prsident Moncef Marzouki, Ettakattol du prsident de lAssemble nationale constituante, Mustapha Ben Jafar, et Al Joumhouri de lopposant historique Ahmed Njib Chebbi. Les rsultats prliminaires accordent un sige Al Joumhouri et deux siges pour Ettakattol et le CPR. Quelles leons en tirer ?


Dans les quartiers gnraux de ces trois partis, cest la dception gnrale. La Secrtaire gnrale dAl Joumhouri, Maya Jribi, tte de liste malheureuse dans la circonscription de Ben Arous aux lections lgislatives, affirme que la direction du parti va faire le bilan de sa participation aux lgislatives et tirer les consquences. Mme Jribi trouve que la dynamique de llection prsidentielle est diffrente de celle des lgislatives et quAhmed Njib Chebbi dispose de chances srieuses pour passer au deuxime tour. Une approche compltement rejete par ce qui reste de la base de ce parti. La famille Chebbi est derrire la dcadence de lex-Parti dmocratique progressiste, fer de lance de lopposition sous Ben Ali. Njib Chebbi na en tte que sa candidature la prsidentielle, pense le jeune Marouane Flifel, lune des figures montantes dAl Joumhouri, trs affect par la dconvenue de son parti.


Marzouki suspendu Ennahdha
Du ct dEttakattol, cest un peu le mme discours. Lex-membre de lANC, Lobna Jribi, candidate malheureuse Tunis 2, dfend la candidature de son prsident la prsidentielle. Mme si le parti a chou, Si Mustapha Ben Jafar est une personnalit consensuelle, respecte par tout le paysage politique. Sa candidature pourrait runir tout le spectre politique, affirme-t-elle. Ce qui sest produit pour Ettakattol tait prvisible, selon les observateurs. Ce parti ayant vcu des vagues successives de dmissions depuis son alliance avec les islamistes dEnnahdha au sein de la troka ayant gouvern le pays durant deux ans aprs les lections du 23 octobre 2011.


Pour Moncef Marzouki et le CPR, la situation est un peu diffrente, selon les observateurs. Lactuel prsident provisoire runit autour de lui llectorat populiste et des sympathisants du Sud du pays, pensent ces observateurs. Toutefois, sans le soutien dEnnahdha, cette sympathie risque de savrer insuffisante pour passer le cap du premier tour de la prsidentielle.


Lautre candidat la prsidentielle, Hachemi Hamedi, prsident du parti Courant de lamour, (ex-Aridha Chabia), qui avait cr la surprise en 2011, a dcid de retirer sa candidature la prsidentielle, suite lchec de son parti, qui na obtenu quun seul sige au Parlement. Je ne peux gouverner sans une majorit qui me soutient, a-t-il dclar, avant-hier, partir de Londres, o il est en exil dor. Les autres candidats prendront-ils la mme sage dcision ?


Selon le politologue Hamadi Redissi, Marzouki, Ben Jafar et Chebbi esprent encore obtenir lappui dEnnahdha leur candidature, dans le cadre de sa proposition de candidat consensuel la prsidence. Ces trois candidats oublient toutefois quEnnahdha envisage de soutenir lun des candidats, lors du deuxime tour, alors quils ne disposent pas du soutien populaire ncessaire pour y parvenir, remarque le politologue, qui craint une fin tragique ces militants .

Mourad Sellami




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Marzouki, Ben Jafar et Chebbi sont-ils morts politiquement ?




07:30 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,