> >

[] [ ]

LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement

(Tags)
 
Linitiative du FFS va casser lisolement du FLN Emir Abdelkader 0 2014-10-22 07:10 PM
LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement Emir Abdelkader 0 2014-05-03 03:22 PM
LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement Emir Abdelkader 0 2014-03-27 04:41 PM
Votre pays est splendide Emir Abdelkader 0 2014-02-09 02:17 PM
Lamamra: l'Algrie ne participera pas l'isolement de l'Egypte Emir Abdelkader 0 2014-01-07 12:08 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement

LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement






En Hommage Larbi Ben Mhidi, Ali La Pointe et Franz Fanon (1).


Le complot qui vise la dissension et qui se cache derrire le masque de la religion est un commerce qui spanouit en priode de rgression de la pense dans les socits. (Ibn Khaldoun 27 Mai 1332-19 Mars 1406, pre de la sociologie moderne).
  • Image : 6 chefs historiques, fondateurs du F.L.N. Photo prise juste avant le dclenchement de la rvolution du 1er novembre 1954.
    (Debout, de gauche droite: Rabah Bitat, Mostefa Ben Boulaid, Mourad Didouche et Mohamad Boudiaf. Assis: Krim Belkacem, gauche, et Larbi Ben MHidi, droite.)
LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement ;
Les illres de la facilit


Paris Dernier survivant de lancien Front du refus arabe, qui regroupait les pays du champ de bataille face Isral et leur hinterland stratgique, lAlgrie parait happe par la tentation dun splendide isolement, lombre delle-mme, aux antipodes de la prodigieuse dcennie de la diplomatie multilatrale quelle avait initie dans la priode 1970-1980 en juger par le profil bas quelle adopte depuis la fin de la noire dcennie de la guerre intestine (1990-2000).
Mais pour lgitime quelle puisse tre, cette tentation ne saurait tenir lieu de ligne de conduite viable, et, en ce qui concerne lAlgrie, crdible, par sa contradiction avec la tradition historique de ce pays militant, depuis son indpendance il y a cinquante ans.

Aucun tre nest rductible un seul aspect de sa personnalit, une seule instance de rfrence. Ltre est pluriel. Algrien, certes, Maghrbin, Mditerranen, ou, si lon veut, selon la dfinition chre au sngalais Lopold Sedar Senghor, arabo berbre ou ngro africain, selon le hasard de la naissance et de la gnalogie.
Et, dans le cas despce de lAlgrie, francophone, francophile ou francophobe, selon le degr des souvenirs et la vivacit des ressentiments accumuls par 132 ans de prsence coloniale. Mais en tout tat de cause relevant de la sphre culturelle et religieuse arabo musulmane.

Linteractivit entre les lments constitutifs de lhistoire nationale est un fait prgnant. La guerre dindpendance de lAlgrie en tmoigne avec linteraction entre Machreq et Maghreb, matrialise par le soutien multiforme de lgyptien Gamal Abdel Nasser aux maquisards algriens, la prestation rplique de lalgrien Houari Boumediene Anouar el Sadate lors de la destruction de la Ligne Bar Lev, en 1973.
Ou encore avec la dynamique de changement impulse par limmolation de Mohamad Bouazizi en Tunisie, en dcembre 2011, duplique, dans la foule, Place Tahrir, au Caire, avec lassassinat du jeune activiste gyptien Khaled Sad, un enchevtrement de faits qui a abouti la destitution de deux dictateurs, Zine El Abidine Ben Ali (Tunisie) et Hosni Moubarak (Egypte), en moins dun mois sur les deux versants du monde arabe.
Dans lhistoire contemporaine, les exemples abondent de linteractivit et de la conjonction des faits et des hommes.

Un tre qui se vit exclusivement Algrien, sans une vision panoptique de la conjoncture, sans une approche systmique des faits, est un tre hmiplgique qui ne saurait apprhender vritablement le rel. Il ne saurait participer lucidement au combat des valeurs et des ides. Au combat universel pour lindpendance des peuples coloniss, longtemps la marque de fabrique de lAlgrie, aux cts de ses compagnons de route du calibre de Frantz Fanon, originaire des Antilles franaises, dsign pour reprsenter lAlgrie au Ghana en tant quambassadeur plnipotentiaire.
Le Monde viendra elle quand bien mme lAlgrie ne va pas sa rencontre. Pour sen convaincre, il suffit de revenir lanne charnire de lhistoire contemporaine, 1989. Cette anne-l voit limplosion de lempire sovitique avec la fin de la guerre anti sovitique dAfghanistan et la fin de la guerre irako iranienne, cest dire la fin des deux guerres de fixation des pays de contestation de lhgmonie occidentale, lURSS et lIran et le dbut de la dstabilisation de lAlgrie, leur alli sur le ponant du Monde arabe.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAlgrie ou la tentation dun splendide isolement




09:56 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,