> >

[] [ ]

Mustapha Ben Jaafar crie au retour de l'ancien rgime...

(Tags)
 
Marzouki, Ben Jafar et Chebbi sont-ils morts politiquement ? Emir Abdelkader 0 2014-10-29 05:08 PM
Trois terroristes limins Si Mustapha Emir Abdelkader 0 2014-10-14 02:19 PM
Six mois de prison pour avoir cri Vive lEtat islamique ! Emir Abdelkader 0 2014-10-11 02:06 PM
Lopposition crie sa colre lAPN : Les dputs se rveillent Emir Abdelkader 0 2014-06-04 03:35 PM
Obsques de Mustapha Zitouni sans la prsence du prsident de la FAF Emir Abdelkader 0 2014-01-09 01:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Mustapha Ben Jaafar crie au retour de l'ancien rgime...

Mustapha Ben Jaafar crie au retour de l'ancien rgime et dplore lingratitude du peuple tunisien






Principal perdant des lections lgislatives, Mustapha Ben Jaafar a appel lensemble des forces perdantes se rassembler pour faire front contre le retour de lancien rgime au pouvoir. Sanctionn par les lecteurs pour son manque de personnalit et son ambigit politique, lancien prsident de lAssemble constituante panique lide de se trouver dans la poubelle de lhistoire qui est dj bien sature.

Lors dune confrence de presse tenue le 29 octobre 2014 au sige dEtttakatol, Mustapha Ben Jaafar a fini par reconnaitre la dfaite cuisante de son parti aux lections lgislatives et celle des socio-dmocrates en gnral. Occultant sa propre responsabilit dans cette dbcle, il a imput lchec de ce quil appelle le camp dmocrate la faon avec laquelle la campagne lectorale sest droule , ainsi qu lutilisation de largent politique .

Il a aussi accus Nidaa Tounes davoir fauss la campagne lectorale en appelant voter utile, autrement dit ou bien cest nous, ou bien cest Ennahdha. Selon Mustapha Ben Jaafar, dont le parti Ettakatol na obtenu quun seul sige dans la future Assemble Nationale, cette attitude recle le retour dune nouvelle forme de dictature et menacerait la dmocratie naissante, ainsi que la diversit du paysage politique . Par ses propos, lancien prsident de lANC vise principalement Nidaa Tounes, mais galement Ennahdha, son alli organique.

Menac de disparaitre compltement du champ politique et jouant sa dernire carte pour les lections prsidentielles, Mustapha Ben Jaafar a appel les formations politiques perdantes un dialogue pour se mettre daccord sur un unique candidat aux prsidentielles . Les personnalits qui ont t un rempart contre la dictature seront invites, avant la fin de la semaine, discuter de cette proposition , a-t-il indiqu. Ces personnalits sont Ahmed Njib Chebbi, Mohamed Abbou, Moncef Marzouki, Hamma Hammami, Maya Jeribi, Zouhair Maghzaoui, Ali Ramadane, un certain Mohamed Hamdi et mme le dtraqu mental, Abderraouf Ayadi.

A ces gladiateurs de la dmocratie, Mustapha Ben Jaafar a ajout deux dinosaures de lantiquit politique, qui doivent se dresser contre le retour de lancien rgime et prserver les acquis de la rvolution : son pre spirituel Ahmed Mestiri et larchitecte du collectivisme, Ahmed Ben Salah. Comme par hasard, ces deux personnalits sont les adversaires historiques de Bji Cad Essebsi !

Cette rencontre des forces socio-dmocrates sest effectivement tenue hier, le mercredi 29 octobre. Mais, surprise, elle a rassembl les progressistes et les ractionnaires : Moncef Marzouki, Mustapha Ben Jaafar, Ahmed Njib Chebbi et Rached Ghannouchi, qui devaient sentendre sur une candidature unique aux lections prsidentielles. Ainsi, pour celui qui craint une bipolarisation Nidaa Tounes/Ennahdha au sein de la future Assemble Nationale, la prsence de Rached Ghannouchi est plus que vitale !

Ainsi, pour Mustapha Ben Jaafar, tous les moyens sont bons pour barrer Bji Cad Essebsi la route du palais de Carthage. Cest quil considre au fond que les Tunisiens qui ont vot pour Nidaa Tounes aux lections lgislatives sont non seulement des ingrats, mais des ennemis de la rvolution du jasmin . Nous persvrerons en dpit de cette dfaite cuisante et nous resterons fidles aux objectifs de la rvolution , a dclar lex prsident de lANC et le futur Monsieur 1 sige lAssemble Nationale.

Mustapha Ben Jaafar na toujours pas compris que la principale raison de sa dfaite cuisante, ainsi que celle du CPR et dAl Joumhouri est prcisment le discours pseudo-rvolutionnaire et la rengaine des objectifs de la rvolution . Il feint dignorer que les trois dernires annes ont t dsastreuses pour la Tunisie. Il ne sait toujours pas que lancien rgime nest plus celui de Ben Ali et de sa mafia, mais celui de la troka et de sa camarilla. Il na pas compris que les Tunisiens ont compris !


Karim Zmerli
.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mustapha Ben Jaafar crie au retour de l'ancien rgime...




07:10 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,